Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Second tour des régionales : Communication de Mona Bras
Depuis lundi les médias vous donnent des informations parfois contradictoires sur les raisons réelles qui font de la région Bretagne la seule où les forces de gauche du Parti socialiste et d'Europe Écologie (Verts et UDB) n'ont pas pu fusionner.
Mona Bras pour UDB le 19/03/10 7:37

Bonjour,

Depuis lundi les médias vous donnent des informations parfois contradictoires sur les raisons réelles qui font de la région Bretagne la seule où les forces de gauche du Parti socialiste et d'Europe Écologie (Verts et UDB) n'ont pas pu fusionner.

Au-delà des questions d'application de la règle pour la répartition des places sur une liste de fusion, pourtant choisie ensemble et appliquée partout ailleurs en France mais refusée par Jean-Yves Le Drian, le problème essentiel était bien celui du programme.

Jean-Yves Le Drian s'annonçait disposé à l'union seulement à partir du moment où Europe Écologie Bretagne aurait reconnu le programme de la liste socialiste : "ce sera mon programme, rien que mon programme, le premier tour a tranché" nous a-t-il dit dès le début des négociations. Celui qui prétend "garantir la participation de tous aux débats régionaux : pour une démocratie participative au quotidien", refuse de marier les programmes...

Pourquoi une telle intransigeance et un tel refus de négocier le programme ? Comparez les deux professions de foi du premier tour et vous comprendrez.

Dans celle du PS, aucune remise en question des causes des pollutions de l'eau et de l'air, des algues vertes et des cyanobactéries. Dans la lutte contre le fléau mortel des algues vertes, le Conseil régional aurait pu se porter partie civile contre l'État et contre X ! Pourtant Jean-Yves Le Drian n'a jamais voulu aller au-delà du déclaratif et affronter des lobbies encore puissants.

Pas un mot non plus sur la réunification de la Bretagne et la modification des institutions nécessaire à la mise en œuvre de la conversion écologique de l'économie.

La région Bretagne est le seul cas de triangulaire PS - Europe Écologie - UMP. Et comme par hasard c'est la région où les problèmes liés aux pollutions de l'agriculture intensive sont les plus visibles, et les plus médiatisés devant toute la France (Thalassa, etc.). Jean-Yves Le Drian a-t-il préféré protéger l'agro-industrie et son cortège de méfaits ?

Nous faisons le choix de l'installation de 2.000 jeunes par an en agriculture pour une alimentation saine et un environnement respecté, gages de la santé publique.

Le 21 mars, nous comptons sur vous pour affirmer le choix d'une Bretagne sans OGM du port à la fourchette, sans algues vertes et sans pollution ; une Bretagne sans nucléaire et sans centrale thermique qui se donne les moyens d'aller vers l'autonomie énergétique créatrice d'emplois, une Bretagne solidaire qui va vers la souveraineté alimentaire, une Bretagne autonome et ouverte au monde.

Merci de voter et de faire voter Europe Écologie Bretagne pour garder la Bretagne à gauche et donner de l'espoir pour demain !


Mona Bras
Porte parole de l'Union démocratique bretonne
Tête de liste Europe Écologie Bretagne dans les Côtes-d'Armor

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1958 lectures.
Vos 2 commentaires
Pierre camaret Le Mardi 31 août 2010 23:27
Garder la Bretagne a Gauche ?????? tu parles si m'en fous .Moi je veux garder la Bretagne toute seule et l'espoir qui est avec .
(0) 

Michael Paul Le Mardi 31 août 2010 23:27
Entièrement d'accord avec Mr Camaret, on s'en fout que la Bretagne reste à gauche; de toute façon il n'y a pas de vrai changement que ce soit la droite ou la gauche ! L'UDB a choisi de se fourvoyer dans la collaboration avec les partis français et depuis le temps que cela dure on peut tous constater que cela mène invariablement dans une impasse ! Personnellement je ne prendrais que le parti de la Bretagne...
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons