Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
2005. Le panneau est “entreposé” sur un terrain vague près du château.
2005. Le panneau est “entreposé” sur un terrain vague près du château.
2003. Le panneau “dans son jus“ avec une profonde fissure du support...
2003. Le panneau “dans son jus“ avec une profonde fissure du support...
2010. Le panneau rénové.
2010. Le panneau rénové.
- Dépêche -
Sauvetage du vieux panneau en béton du château de Kerjean en Saint-Vougay
En 2010 a eu lieu la rénovation du panneau Michelin du château de Kerjean en Finistère nord. Un site web recense les anciens panneaux en béton de France, et nous raconte, photos à l'appui, l'histoire de ce sauvetage de ce panneau qui a échappé de peu à l'abandon sur un chemin vague
Maryvonne Cadiou pour ABP le 3/07/10 19:36

En 2010 a eu lieu la rénovation du panneau Michelin du château de Kerjean (29) qui a échappé de peu à l'abandon sur un terrain vague ! (1) (voir le site)

C'est un site web, qui recense les anciens panneaux Michelin en béton de la France, qui nous raconte, en photos aussi, l'histoire de ce sauvetage.

Le panneau du château de Kerjean date de 1951

Extrait du site Panneaux en béton (voir le site)

« En 2010 avec l'aide de ses collègues des Bâtiments de France et avec la participation financière de la conservation régionale des monuments historiques qui est propriétaire du château, Erwan Savin , de l’agence des Bâtiments de France du Finistère, a chargé un maçon local de relever le support du panneau. Le morceau restant a été déplacé pour l'éloigner de la route. En tant que parrain du panneau, Erwan Savin a été invité à mettre la touche finale pour le repeindre. Et voilà le résultat : un panneau comme neuf, pimpant comme en 1951, année de sa fabrication ! »

Le site des panneaux en béton

Si vous êtes un tant soit peu intéressé(e) par le sujet, ce site vaut vraiment une visite approfondie, ou un petit coup d'oeil si vous partez bientôt en vacances...

C'est le site de l'Histoire, fabrication, photos... des panneaux de signalisation routière Michelin, en lave émaillée sur béton armé, qui ont été posés le long de nos routes pendant plus de 40 ans ! Mis en ligne le 31 mars 2003 par Philippe de Priester, demeurant à Gien. membre de l'Association des collectionneurs Michelin, (voir le site) , M. de Priester se présente ainsi « Passionné des panneaux Michelin depuis de nombreuses années, je n'ai commencé à m'y investir vraiment que début 2002. Je photographie maintenant tous les panneaux [en béton] que je rencontre sur la route, mais ils se font de plus en plus rares ! »

(voir le site) page des années 1930 et

(voir le site) page des années 1946-1971.

Nous pouvons contribuer à les enrichir de tous les types de panneaux recensés sur le site.

Comment contribuer ?

Chacun peut contribuer à faire connaître ces vieux panneaux Michelin en béton et à leur sauvetage si nécessaire. Au cours de nos vacances en Bretagne ou ailleurs en France, contribuons à l'enrichissement du site. Il suffit de les photographier, de bien noter leurs coordonnées – le nom de la ville ou du village n'est pas suffisant pour un bon recensement. Le numéro de la route, éventuellement le nom de la rue et le numéro de la maison la plus proche du panneau, sont des mentions utiles à l'identification précise du panneau. Pensez aussi à noter la date de la pose ou à faire une macro photo sur les deux coins du bas, où se trouvent d'autres informations utiles. Et devenez correspondant de ce site en envoyant vos photos à phildpr [at] gmail.com

En Loire-Atlantique il reste par exemple des panneaux avec la mention Loire-Inférieure. Si la municipalité n'est pas sensibilisée à leur valeur patrimoniale, quel sera leur destin ?

(1) Le sauvetage du panneau du château de Kerjean en Saint-Vougay, Finistère nord, est donc dû à Erwan Savin, des Bâtiments de France. Bravo à lui. On peut regretter qu'il n'y ait pas plus d'Erwan Savin aux Bâtiments de France, voire que les Bâtiments de France n'attachent pas de l'importance par eux-mêmes aux panneaux Michelin pour les entretenir ou les restaurer, selon les cas.


Maryvonne Cadiou


Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1713 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 2 commentaires
iffig cochevelou Le Mardi 31 août 2010 23:27
Quel exploit ! alors qu'aujourd'hui dans le Leon toute la signalisation est pratiquement bilingue, remettre un panneau comme celui-ci me semble de mauvais goût ,il aurait pu rejoindre un musée de la colonisation française !
(0) 

Jean Marie Le Mardi 31 août 2010 23:27
Bravo à Erwan Savin pour son initiative, et à ses collègues des Bâtiments de France ! Puisse-t-il y avoir parmi les lecteurs quelqu'un qui aurait une certaine influence du côté du ministère de la Culture et de la Communication pour qu'au niveau national, les panneaux Michelin encore en place soient classés "patrimoniaux", avant qu'il ne soit trop tard.
Il en reste dans certaines de nos campagnes, et même dans Paris (!) porte de la Plaine, près du périphérique sud. Il faut les sauver. Quant aux propos de Iffig Cochevelou, considérons que c'est de l'humour, notamment son histoire de "musée de la colonisation française"...
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons