Sardaigne : faible participation au référedum sur le nouveau statut de la région autonome

-- Europe --

En Bref de Eurominority
Porte-parole: Mikael Bodlore-Penlaez

Publié le 25/10/07 12:07 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La région autonome de Sardaigne a rendu public les résultats du référendum organisé ce week-end sur l'adoption d'une nouvelle loi statuaire, une modification nécessaire pour actualiser le statut d'autonomie de l'île. La participation populaire à la consultation a été désastreuse : seulement 15,6% des électeurs. De plus 67,9% des votants ont rejeté la proposition de modification, pourtant approuvée par majorité absolue au conseil sarde. Cette faible affluence n'a pas permis de réunir au moins les 33,3 % nécessaire pour atteindre le quorum exigé par la loi. Le président sarde, Renato Soru, souhaite malgré cela promulguer le décret de la loi statuaire.

Les partis indépendantistes soutenaient des positions divergentes. Sardigna Natzione s'était prononcé pour l'abstention parce que, selon eux, le statut sarde et la loi statuaire maintiennent la subordination du peuple sarde à l'Italie. Par contre, Indipendèntzia Repùbrica de Sardigna s'était prononcé pour la «oui» afin de récrire le statut sarde, qui date de 60 ans.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1748 lectures.
mailbox imprimer
logo
www.eurominority.eu est le site des Nations sans État et des peuples minoritaires en Europe. Créé 1999, il a pour objectif d'informer sur la situation des peuples minoritaires à travers l'Europe. Il en fait la promotion et diffuse des informations grâce aux recherches effectuées par un large réseau de correspondants en Europe.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner