Roman « Toujours à galerne le soleil se couche »

-- Littérature --

Présentation de livre de Philippe Perchirin
Porte-parole: Philippe Perchirin

Publié le 16/08/21 11:37 -- mis à jour le 16/08/21 22:22
53245_1.png
couverture

Un passionnant roman historique qui se déroule dans la Bretagne du XVIe siècle, époque de la Renaissance marquée par les Guerres de Religion et la tentative de sécession du duc de Mercœur.

Peut être commandé dans toutes les librairies (de préférence) ainsi qu’en ligne : Amazon, Fnac, Cultura, Decitre etc... Tapez le titre dans la barre de recherche de n'importe lequel de ces sites...

Vous pouvez laisser une appréciation pour la grande communauté de lecteurs Babelio

Résumé :

Paris, puis Bretagne de fin 1588 à 1598. 8e et dernière Guerre de Religion. Trois jeunes gens (deux garçons et une fille), logés au Collège de Léon, font leurs études au Collège de Boncourt. Pour apprendre le français et faire leurs humanités. Un des jeunes hommes est un sieur (un noble sans fief car cadet – en Bretagne, les fiefs sont indivisibles et réservés aux seuls aînés) ; c’est un fervent catholique qui embrassera bientôt la cause de la sécession bretonne voulue par le duc de Mercœur. Le second est le fils d’un marchand de crées de Morlaix, dont la mère est Cornouaillaise de Grande-Bretagne, de confession presbytérienne (protestante non anglicane). Son père et lui-même sont donc soupçonnés de sympathie huguenote. La jeune fille est une véritable pennhêrez (dame détentrice d’un fief), issue d’une noble lignée dont l’origine mystérieuse se perd dans la nuit des temps. Suite à l’assassinat du Duc de Guise à Blois en décembre 1588, la 8ème et dernière Guerre de Religion éclate. Nos héros, fuyant la dictature dure alors instaurée à Paris par la Ligue et les fanatiques « Docteurs Noirs de la Sorbonne » pour la Bretagne, vont se trouver embarqués dans cette guerre, la seconde guerre de religion ayant eu lieu dans cette province, guerre de religion, politique et sociale, guerre civile, guerre nationale et internationale avec les interventions de l’Espagne et de l’Angleterre. Guerre de guérilla enfin marquée par des atrocités sans nom.

Nos héros vont se retrouver pris dans cette tempête. Amour, destin, tragédie, mort.

Document PDF 53245-toujoursgalernelesoleilsecouch.pdf Première et 4ème de couverture du roman. Source : Editions Anovi
Voir aussi :
mailbox imprimer
Philippe Perchirin, né en 1959 à Nice d’un père breton (famille brestoise originaire de Portsall-Ploudalmézeau) et d’une mère née à Madagascar, a passé une partie de son enfance en Afrique, en Algérie et en Martinique, et son adolescence en Alsace et en Région Parisienne. Ancien élève de l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC, promotion 1982), il a fait carrière dans le conseil et les services aux entreprises d’abord au Portugal (2 ans), puis surtout en Allemagne (16 ans de séjour) et tardivement en France. Parlant sept langues (dont le breton), sans compter des notions de latin et de grec ancien, il est également traducteur et écrivain, et publie occasionnellement des articles culturels et philosophiques dans des revues.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.