Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Robert Badinter prend fait et cause pour Leyla Zana mais aussi Danielle Mitterrand, Michel Rocard, Edmond Hervé, Dominique Voynet, Luisa Morgantini, Francis Wurtz.......
Robert Badinter prend fait et cause pour Leyla Zana. C'est ce même Robert Badinter qui, dans le film "L'abolition", fait preuve d'acharnement pour conduire à son terme la combat contre la peine de mort.
André Métayer pour Amitiés kurdes de Bretagne le 30/01/09 16:00

Le film de Jean-Daniel Verhaeghe, "L'abolition", dont la première partie a été vue, cette semaine, par 4 millions de téléspectateurs français, révèle la passion dévorante de cet homme, l'avocat Robert Badinter, qui conduit jusqu'à son terme ce long et acharné combat contre la peine de mort. C'est ce même Robert Badinter, sénateur des Hauts-de-Seine, ancien Garde des Sceaux, ancien président du Conseil constitutionnel, qui prend fait et cause pour Leyla Zana et signe la pétition demandant, au nom de la liberté d'expression, à M. le Président de la République de Turquie, à M. le Premier Ministre, à M. le Président de la Grande Assemblée, de s'opposer à une nouvelle incarcération de Madame Leyla Zana, d'arrêter les poursuites et d'engager résolument la Turquie sur la voie de la démocratie et de la paix.

D'autres éminentes personnalités ont déjà signé cette pétition : c'est le cas de Danielle Mitterrand, présidente de France Libertés, Michel Rocardancien Premier ministre, Edmond Hervé et Dominique Voynet anciens ministres, des députés européens comme Luisa Morgantini, vice-présidente du Parlement européen, de nombreux députés et sénateurs, de maires et de maires adjoints, de présidents et vice-présidents d'assemblées régionales et départementales, d'ONG et de militants pour les droits humains et la liberté d'expression.

Rappelons que Leyla Zana est à nouveau menacée d'incarcération au motif qu'elle aurait tenu des propos "tendancieux" lors de 9 discours, dont l'un prononcé devant le Parlement européen.

La Cinquième Conférence Internationale sur "l'UE, la Turquie et les Kurdes" réunie à Bruxelles, au Parlement européen, les 28 et 29 janvier derniers, à l'initiative de l'EUTCC (EU Turkey Civic Commission), a exprimé à Leyla Zana toute sa solidarité.

"Nous devons considérer ce procès contre Leyla Zana comme un procès contre le Parlement européen" avait déclaré, jeudi dernier, le français Francis Wurtz, député européen, président du groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL), devant la conférence des présidents du Parlement européen qui a pris la décision unanime "d'inviter Leyla Zana à l'une de ses prochaines réunions, de dépêcher une délégation officielle du Parlement européen à son procès le 31 mars à Ankara, et d'adresser une lettre au Commissaire en charge des négociations d'adhésion de la Turquie".

André Métayer

Pour prendre connaissance et signer la pétition en faveur de Leyla Zana : clic sur (voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1223 lectures.
logo
Amitiés kurdes de Bretagne est une association loi 1901 chargée de faire connaitre les luttes du peuple kurde. Elle a été créée en 1994.
Voir tous les articles de Amitiés kurdes de Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons