Rob Gibson fait partie de ces hommes politiques qui se définissent de façon plurielle et ouverte sur le monde, il suffit de lire sa carte de visite : "«historian, singer, land reform activist, SNP member, biodiversity and climate change campaigner».

Il lisait ce dimanche à l'Espace Parole du festival les poèmes de MacDiarmuid, un poète écossais qui était «nationaliste et internationaliste», et qui est aujourd'hui le chef de file d'une génération de jeunes artistes qui prônent une Écosse avec les mêmes aspirations que les Catalans : c'est la liberté, la démocratie, la possibilité pour un peuple de se prendre en main, le droit à l'autodétermination qui priment sur la défense d'une langue et d'une culture.

Alors que 100 nouvelles nations ont vu le jour ces dernières années, la France, l'Espagne, le Royaume Uni peinent à reconnaître des droits fondamentaux, ceux d'un pays à petite échelle capable d'assurer son avenir économique, culturel, social et écologique dans un monde où les petits pays comme la Finlande, le Danemark, l'Islande... usent mieux de leur démocratie que dans nos «démocratures» ...

Voir aussi :

mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.