Roazhon Park : pour assurer la sérénité de supporters bruyants, les militants de Bretagne Réunie invités à quitter les lieux

Banderole lors du derby breton  Roazhon-Naoned le 28 janvier 2017, contrainte de quitter les lieux.
Banderole lors du derby breton Roazhon-Naoned le 28 janvier 2017, contrainte de quitter les lieux.

Tout commençait bien, au Roazhon Park, quatre militants de Bretagne Réunie étaient présents à l’occasion du derby breton Rennes-Nantes.

Sous les yeux bienveillants de la police (toujours présente dans ce genre de derby) et de la sécurité du Roazhon Park.

Tout se passait bien, entre indifférence pour certains supporters ou assentiments pour d’autres, quand, très rapidement, un groupe de jeunes supporters rennais s'est mis devant la banderole, conspuant les manifestants. Nous savons tous qu’il existe toujours un petit antagonisme entre Rennes et Nantes, entretenu par les jacobins afin de diviser le mouvement breton (« Oui, mais qui sera la capitale quand... »), mais chez les supporters de football, cet antagonisme est exacerbé.

Afin d’assurer le calme, les militants de Bretagne Réunie ont dû quitter les lieux sur injonction de la sécurité du Roazhon Park.

Une méconnaissance de l'Histoire

Nous ne pouvons que déplorer que cette minorité de jeunes supporters, sûrement ayant beaucoup de lacunes sur l’Histoire de Breizh, aient pu imposer une fin anticipée à un mouvement pacifique.

ABP remercie Anne Ledran pour la qualité de la photo qu’elle a mise à sa disposition.

©agence bretagne presse

.
Cet article a fait l'objet de 2119 lectures.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Didier Lefebvre

Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.

Vos commentaires :

André Gilbert
Dimanche 29 janvier 2017

à l'intérieur du stade , il y avait un affichage géant sur lequel on pouvait lire : derby de l'ouest

aucune mention de Nantes en Bretagne , ou derby breton

il faudrait peut être contacter les responsables des supporters des deux clubs et les informer de l'historique de ceux ci .

il est loin le temps ou les deux équipes s'entrainaient quelques fois ensemble et faisaient des repas communs et défendaient la Bretagne

Brocélbreizh
Dimanche 29 janvier 2017

Un journaliste sportif i-télé a employé le terme "derby breton" lors de sa rubrique.

Lucien Le Mahre
Lundi 30 janvier 2017

En tout cas, bravo aux porteurs de la banderole ré-unificatrice : leur présence en ce lieu bondé pour cette occasion particulière était particulièrement judicieuse et n'en doutons pas, productive d'une façon ou d'une autre.

M.Prigent
Mardi 31 janvier 2017

Effectivement, et c'est sans doute sur I-Télé, à plusieurs reprise, chaque fois le match Rennes/Nantes était ostensiblement qualifié de "Derby Breton".

Écrire un commentaire :

Combien font 8 multiplié par 4 ?

Publicités et partenariat