Réviser le Massif armoricain et le calquer sur la régionalisation administrative ?

-- La réunification --

Dépêche de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 9/10/12 23:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Si l'on se tenait debout devant son écran d'ordinateur, on en tomberait par terre à la lecture de ce que rapporte Le Télégramme d'aujourd'hui « La Bretagne présente, de fait, la particularité d'être la seule région administrative qui coïncide avec un bassin hydrogéologique : le massif armoricain ». (voir le site) du Télégramme. Titre Eau. La richesse souterraine bretonne en un clic. En paragraphe 2.

Le Massif armoricain est né à l'Ère primaire (ou Paléozoïque), de – 543 à – 250 millions d'années , il s'étend sur 65.000 km carrés et le XXIe siècle voudrait le transformer en massif géologique administratif de 27.209 km carrés ?

Petite leçon de géographie et géologie primaires

Le massif géologique armoricain s'étend sur le Finistère, les Côtes-d'Armor, le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, la Manche, l'Orne, le Calvados, la Mayenne, le Maine-et-Loire, la Sarthe, la Vendée et les Deux-Sèvres. Même l'Encyclopédie Britannica le sait : (voir le site) . Il comprend la chaîne des Monts d'Arrée, les Montagnes Noires, et dans leur continuité les Landes de Lanvaux et le massif de Paimpont, le Sillon de Bretagne jusqu'à Nantes. Dans la Sarthe les Alpes mancelles forment sa limite orientale. Il s'étend, comme dit ci-dessus, en Normandie, en Vendée et dans les Deux-Sèvres mais sans noms de chaînes particuliers. Il aurait culminé à 6.500 m.

Il se dit que les Français ne sont pas bons en géographie mais les Bretons connaissent bien ce massif très présent chez eux, auquel ce nom d'armoricain a été donné en référence à l'ancienne Armorique, région gauloise située entre la Loire et la Seine.

Un tout nouveau site internet « grand public » ?

Toutefois, c'est la première fois qu'un tel portail concerne un « socle » dans son entier, peut-on lire encore dans Le Télégramme. C'est l'OMEB qui souligne en gras. (voir le site) du Siges (1) en zone de socle. Il tombe à pic pour affirmer encore la “Bretagne” exclusivement en B4...

(1) Le site Siges : Système d'Information pour la Gestion des Eaux Souterraines en zone de socle, créé à l'initiative de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne, du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) et la Région Bretagne.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 5251 lectures.
mailbox imprimer