Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Lettre ouverte -
Réveillez-vous camarades !
Lettre ouverte aux militants de l'UDB Voir et lire dans son journal quotidien les représentants de l'UDB, Mona Bras, Herri Gourmelen et Christian Guyonvarc'h, tous conseillers régionaux, étroitement associés au Parti
Yann Pelliet pour Centre Culturel Breton Egin le 11/12/12 18:24

Lettre ouverte aux militants de l'UDB

Voir et lire dans son journal quotidien les représentants de l'UDB, Mona Bras, Herri Gourmelen et Christian Guyonvarc'h, tous conseillers régionaux, étroitement associés au Parti Socialiste dans la gestion du Conseil Régional - comme l'est d'ailleurs l'UDB dans les principales grandes villes bretonnes - déplorer, la main sur le cœur, l'absence de « compétence et de moyens » supplémentaires pour les régions, le renvoi aux calendes grecques – en breton d'ar bloavezh erc'h du (l'année de la neige noire !) - de la réunification, la prise en compte réelle des langues régionales… dans le projet de loi sur la décentralisation de Marilyse Lebranchu prêterait à sourire si l'UDB n'avait pas sa part de responsabilité dans cet échec annoncé. Comment peut-on laisser croire qu'on défend véritablement une possible autonomie politique de la Bretagne en s'alliant systématiquement au PS, qui est contre, et en refusant toute idée de construction politique bretonne avec d'autres partenaires, même si le chemin est plus difficile. Ce refus de créer un véritable rapport de force politique breton à gauche, face au PS, est une impasse qui conduit les dirigeants de l'UDB à des pantalonnades aussi affligeantes que l'est la proposition de loi Lebranchu.

Autonomistes, les militants de base de l'UDB le sont certainement. Ils l'ont démontré lors du congrès de Plérin en 2008 où ils ont voté une délibération stipulant qu'en 2009, année sans élection locale, « l'UDB se donnerait les moyens d'organiser une vaste campagne d'information et de sensibilisation sur le thème de l'autonomie, (…) impliquant l'ensemble des forces militantes… ». Un seul responsable monta au créneau contre cette motion : Herri Gourmelen ! Faut-il y voir la raison pour laquelle cette campagne ne fut menée ni en 2009, ni en 2010, ni en 2011 ? Elle aurait pourtant eu toute sa pertinence et n'aurait pas manqué d'influer efficacement sur les débats, sur des bases claires, dans ces périodes pré-électorales ou électorales importantes.

Aujourd'hui, fin 2012, alors que l'acte 3 de la décentralisation laisse apparaître toute l'ampleur de son inconsistance et de sa médiocrité, que les dés sont jetés, l'UDB lance enfin une campagne d'affichage sur l'autonomie ! Un peu comme si on se mettait à militer contre la peine mort au moment où le bourreau lâche le couperet de la guillotine qui va définitivement vous décapiter.

« Réveillez-vous camarades ! ». C'est le peuple breton qu'on assassine.

Charli GRALL

Militant autonomiste breton de gauche

Voir aussi :
Organisateur du Festival du Livre en Bretagne - Gouel al Levrioù e Breizh Carhaix - Karaez
Voir tous les articles de Centre Culturel Breton Egin
Vos 11 commentaires
eugène Le Tollec Le Mardi 11 décembre 2012 19:15
Voilà un quarteron de pseudo élites bretonne qui a et trompe encore le peuple
et je dis à ce peuple
Réveillez vous enfin,hors des ordres soumis de ces docteurs de la loi,"la leur".
Sachez? Peuple de Bretagne que toutes ces théories pseudo socialisées(même de droite) ne sont là que pour mieux vous diriger.
J'arrive à comprendre Charli Grall!
Ces gens (droite et gauche réunis) ne sont pas le peuple),certains ne représentent qu'eux mêmes
J'ai dit ,ici ,que la pensée du peuple breton ne peut pas être decdroite ou de gauche.
Sommes nous au fond de nous ,de droite ou de gauche?,nous avons tous un peu des deux parce que nous sommes sains d'esprit
(0) 

per le moien Le Mardi 11 décembre 2012 19:34
Nag eo gwir ar pezh a lavarit , Jarli bras . Abaoe an derou , siwazh , an UDB , gant tud evel hini Brest en deus chenchet kamp ken alies ... evit gounid ... arc'hant , an UDB en deus dibabet kamp hon enebourien . Kendalc'homp koulskoude gant kalon evit dazont Breizh dieub . Ganeoc'h dalc'hmat . Per
(0) 

Job LE GAC Le Mardi 11 décembre 2012 20:35
" Poent eo stagan Bretoned
Gant stourm meur ar Vro ! "
Glenmor - "Kan-Bale an A.R.B "
Personne ne peut plus dire :" on ne savait pas"; "on ne nous avait pas dit" . . .
Aujourd'hui, les élus de Bretagne ont le devoir d'agir ! Plus tard, il sera trop tard . . . . . et l'on verra (encore) des élus venir condamner la "violence", parce que certains auront eu assez des promesses non tenues !
Alors, Mesdames et Messieurs de l'UDB, du PS, des VERTS et d'autres des partis de droite, et les élus du Parti Breton, et d'ailleurs, il n'est plus temps de "s'assoir au bord de l'oued et d'attendre son ennemi" . . .
La réunification; la signature de la Charte des langues minoritaires d'Europe, sont des actes qui ne coutent RIEN, Ils sont GRATUITS ! ! ! pour la société; il faut juste être un peu moins timide !
AGISSEZ ! ! ! !
(0) 

Job LE GAC Le Mardi 11 décembre 2012 20:49
\" Poent eo stagan Bretoned
Gant stourm meur ar Vro ! \"
Glenmor - \"Kan-Bale an A.R.B \"
Personne ne peut plus dire :\" on ne savait pas\"; \"on ne nous avait pas dit\" . . .
Aujourd\'hui, les élus de Bretagne ont le devoir d\'agir ! Plus tard, il sera trop tard . . . . . et l\'on verra (encore) des élus venir condamner la \"violence\", parce que certains auront eu assez des promesses non tenues !
Alors, Mesdames et Messieurs de l\'UDB, du PS, des VERTS et d\'autres des partis de droite, et les élus du Parti Breton, et d\'ailleurs, il n\'est plus temps de \"s\'assoir au bord de l\'oued et d\'attendre son ennemi\" . . .
La réunification; la signature de la Charte des langues minoritaires d\'Europe, sont des actes qui ne coutent RIEN, Ils sont GRATUITS ! ! ! pour la société; il faut juste être un peu moins timide !
AGISSEZ ! ! ! !
(0) 

Emilie Le Berre Le Mardi 11 décembre 2012 21:12
Depuis quelques années on voit l'idée bretonne se faire plus à droite (puisqu'il faut faire simple), l'écologie suit ce glissement.
Juste pour dire que l'UDB est hors course et le sera de plus en plus.
(0) 

Jean-Louis G. Le Mercredi 12 décembre 2012 11:05
L'UDB est ce qu'elle est et ceux qui votent pour ce parti savent à quoi s'en tenir. Je ne comprends pas pourquoi toujours cibler l'UDB qui à une ligne claire d'alliance avec les EELV et le PS dans certaines circonstances. Ils représentent une sensibilité présente en Bretagne, ce n'est pas la votre, et alors? S'ils ne vous plaisent pas ne votez pas pour eux. Pour ne pas voter UDB, il y a Adsav, le PB, le mouvement localiste de Troadec et toute une constellation de rassemblements temporaires se réclamant de la bretagne à chaque élection.
(0) 

Ar Vran Le Mercredi 12 décembre 2012 11:25
Effectivement même si j\'éprouve de la sympathie pour l\'UDB car ce parti est quand même pour la Bretagne, ne l\'oublions pas, je ne voudrais pas être à la place de ses porte-parole. Comment vont-ils faire pour essayer de sauver les meubles car on ne peut pas dire qu\'ils n\'aient pas appelé à voter PS et au vue de la tournure des événements liés au gouvernement, on ne peut pas dire que cela va dans le sens où l\'UDB l\'aurait souhaité...
Peut-être un ressaisissement ultérieur ? Au vue de l\'arrogance des soi-disant forces françaises de Gauche, permettez-moi d\'en douter...
(0) 

Yann LeBleiz Le Mercredi 12 décembre 2012 13:42
@ Charli GRALL
"Militant autonomiste breton de gauche!"
"De gauche", je ne connaissais pas cette région de Bretagne?
Moi, personnellement je suis de "Cornouaille"!
Cela voudrait dire, qu'il y a aussi une région "de droite", chez nous?!!
Bizarrement, les habitants de la région "de gauche" semble plus chauvin que les habitants de la région "de droite"!!!
Ils ont toujours besoin de rappeller leur origine!
Bon, comme je l'ai dis moi, je suis "de Cornouaille" comme le bon vieux "Gradlon"!
Pour l'UDB, par contre, ils sont de plus en plus "de France"..., tout comme François 1er (celui d'Angoulème, pas celui de Nantes...de Bretagne!)
(0) 

marc iliou Le Mercredi 12 décembre 2012 20:38
Le jour ou en Bretagne on aura arrêter de ce chamailler avec la gauche,la droite et le reste il faudra s\'apercevoir qu\'il faut d\'abord voter breton pour commencer à être efficace ! les partis français ne font que nous diviser et nous faire chier en nous maintenant sous leur coupe ! autrement dit réveillons nous à chaque élection déjà! ce serait un début positif.
(0) 

kris Braz Le Mercredi 12 décembre 2012 21:11
On attend aussi une position claire de l'UDB sur ND des Landes !
(0) 

Koupa Reun Le Vendredi 14 décembre 2012 19:45
chomit atav gant ho menezhioù striz:tu dehoù, tu gleiz, egis-se ne vo ket tu da vont waraok, d'accord 100% avec Marc Iliou , en espérant que ce commentaire ne sera pas censuré comme les 2 précédents
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons