Réunifions la Bretagne le jour d’après

-- --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole:

Publié le 1/05/20 13:43 -- mis à jour le 01/05/20 13:59

Un groupe de 60 parlementaires s’interroge sur l’après covid

et, à l’aide d’une plateforme Internet, nous invite, nous citoyen(ne)s à apporter nos contributions sous forme de propositions avant le 4 mai.

Les parlementaires ont créé 11 thèmes comprenant des éléments d’échanges.

Bretagne Réunie a donc déposé ses contributions dans les thèmes : 4-Solidarités, 5-Éducation, 7-Démocratie plus ouverte, 8-Territoires

et 9-Europe.

Nous encourageons chacun d’entre vous à agir d’ici le 4 mai

en vous rendant sur le site via les liens ci-dessous, afin de déposer vos

commentaires et soutenir ces propositions.

Thème 8 : Territoires

Cliquez ici pour voir la contribution

Thème 7 : Démocratie

Cliquez ici pour voir la contribution

Thème 4 : Solidarités

Cliquez ici pour voir la contribution

Thème 5 Education

Cliquez ici pour voir la contribution

Thème 9 : Europe

Cliquez ici pour voir la contribution

Comme vous le savez, plus nous serons nombreux à rédiger un

commentaire, à mettre une appréciation et à faire connaître nos contributions, plus nos propositions, nous l’espérons, attireront l’attention des parlementaires.

Ce communiqué est paru sur Bretagne Réunie

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Vonny Derennes
Vendredi 1 mai 2020

Sauf erreur de ma part c’ est le gouvernement de Vichy qui a séparé le département de Loire Atlantique des autres départements bretons .

Les ducs de Bretagne vivaient dans le château de Nantes et cette ville et sa région ont été historiquement pendant des siècles Imprégnées par leur culture bretonne..

Un référendum de tous les bretons serait un acte démocratique. Je soutiens «  BRETAGNE RÉUNIE « 

yann-lukas reuz
Vendredi 1 mai 2020

Il n'y a pas eu de référendum pour amputer la Bretagne, pourquoi en faut il un pour la réunifier?

D'ailleurs les politiciens refusent de l'organiser. Si on vous vole votre voiture, doit-on faire un référendum auprès des voleurs pour vous la restituer? Les élus ne sont pas la solution, ils sont l'obstacle à la réunification . Le corona virus et la crise qu'il provoque va peut-être réussir à nous débarrasser de cette région fantoche!

jakez Lheritier
Vendredi 1 mai 2020

La Loire Atlantique a été détachée sans votes.

La réunification doit se faire sans vote,par simple décret.

.

Rafig
Samedi 2 mai 2020

Le département breton de Loire-Atlantique a été volé à la Région Bretagne par la faute de plusieurs gouvernement de la République Française.

Normalement, en 2015 le gouvernement aurait du suivre les recommandations de la Commision d'étude du redécoupage régional de 2009. Mais non car JM Ayrault a voulu nous imposer son Grand Ouest.

D'ailleurs les "bretons" de la région bretagne devrait se méfier car l'idée du Grand-Ouest est toujours d'actualité dans les cercles républicains-jacobains qui nous contrôlent.

Soit la réunification avec les 5 départements ou le G-O ?

Mais ce n'est pas assez, il faut aussi obtenir un minimum de pouvoir régionale pour s'organiser en cas de problèmes comme nous le vivons en ce moment.

valy daniel
Dimanche 3 mai 2020

@ rafig

"Soit la réunification avec les 5 départements ou le G-O ?"

oui bien sur il y a la responsabilité de l'etat français mais pas que ;

je réitere et je redis que la réunification aurait du ce faire si le 29 et le 35 ce n'était pas opposé

depuis plusieurs decenies .

le 29 et 35 viendront pleurer dans les mains des nantais quand le GRAND OUEST

leur tomberont dessus ; mais il serat bien trop tard !!

Naonedad
Lundi 4 mai 2020

Je rejoins tout à fait les commentateurs.

Est ce que les Bretons ont été consultés lors de la partition? NON! JAMAIS!

Ce sont des décrets qui on séparé le Loire Atlantique de la région administrative Bretagne.

En vertu de la notion juridique du parallélisme des formes, ce que des décrets ont défait, un décret peut le refaire. ça a l'avantage d'être une procédure très rapide et très simple. Il n'est pas nécessaire de mettre en place une usine à gaz lourde, complexe et coûteuse avec un référendum.

De plus, gare à l'enfumage et à la manipulation, à l'utilisation de mensonges et de la peur de l'inconnu en cas de consultation. Les adversaires à la réunification bénéficient de tout le poids des institutions et de la parole publique. Ils seront aussi relayés par les médias subventionnés (on sait déjà lesquels).

On l'a déjà vu, ils sont capables de toutes le perfidies.

Je ne comprends pas pourquoi Bretagne Réunie s'enferre, avec quelques politiques, dans cette demande de référendum au lieu de plaider pour la prise d'un simple décret.

L'association a déjà été interpellée sur cette difficulté ou cette interrogation. Jamais elle n'a daigné donner réponse.

Je finis par me demander si "Bretagne Réunie" ne serait pas elle même, un OBSTACLE à la réunification...

En résumé, ce qu’un décret a défait, un décret doit le refaire!

En Droit, cela s'appelle le parallélisme des formes.

Bill Breizh
Lundi 4 mai 2020

"je réitere et je redis que la réunification aurait du ce faire si le 29 et le 35 ce n'était pas opposé

depuis plusieurs decenies ."

Ah bon ? C'est la meilleure celle-là...sur quels éléments tangibles vous vous basez ? Moi je constate l'exact inverse.

A Nantes, le mot "Bretagne" est visiblement traumatisant. Il suffit de lire toutes les publications locales ou d'allumer TV Nantes.

"le 29 et 35 viendront pleurer dans les mains des nantais quand le GRAND OUEST

leur tomberont dessus ; mais il serat bien trop tard !!"

?? Qui défend le "Grand"-Ouest réduit à un ersatz B4-PdlL ? Je pense qu'une fusion imposée par Paris et souhaitée uniquement à Nantes renforcera considérablement la fracture.

Erig Pagan
Mardi 19 mai 2020

J'ai soutenu les propositions de Bretagne Réunie sur la plate-forme des 60 parlementaires, mais sauf erreur les propositions retenues par ce collectif n'ont tenu aucun compte de celles-ci et ont listé des projets sans doute déjà rédigés par eux avant la concertation. J'ai la forte impression que nous avons été trompés en participant à ce "débat"... Aucun point sur une vraie régionalisation d'ailleurs.

Dommage, mais habituel !

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.