Réunification : le courage et le désir de justice existent encore en Bretagne (21 vidéos)
Reportage de Philippe Argouarch

Publié le 10/07/14 17:55 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les vidéos des déclarations d'élus et d'artistes en faveur de la réunification administrative de la Bretagne que nous avons filmées ces dernières semaines.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 6 commentaires
Théo Neutron
2014-07-19 09:47:35
Rien n'est perdu mais il faut être encore plus politique qu'eux: droit d'options ? Si ils ont maintenu les 35' 'il faut être plus malin qu'eux également, démembrer les Pays de la Loire en faisant B4 + 44 +?? Pour s'assurer le vote au 3/5 car les départements sortants voteraient les uns pour les autres, si en plus la région Centre dans la dynamique le tente aussi alors du coup les PDL n'existeront plus et on sabordera le projet Loire-Bretagne ! Il faut des alliés en Centre et en PDL ! Je sais que les puristes veulent B5 et c'est tout mais c'est pour cela qu'ils se font avoir, trop facile de les contrer ! Il faut que les pro Bretagne historique deviennent aussi des joueurs d'échec pour battre les jacobins avec leurs propres règles ! B4 ce n'est pas la Bretagne alors que B4+44+?? C'est la Bretagne en un peu plus grand, mais pas trop et surtout plus amputée ! J'attends des solutions alternatives pour le moment je n'en vois pas beaucoup ? A part peut-être des invectives non constructives qui nous font signer pour pour B4 encore pour au moins 70 ans ? Ils faut en urgence plusieurs autres idées et on choisira un cap mais un cap qui peut aboutir. Pour répondre à ceux qui oppose Rennes et Nantes beaucoup de pays ont deux métropoles, il faut innover pour une capitale avec les deux villes en réseau, au lieu d'appliquer bêtement le modèle Français hyper centralisé qui entraîne un développement non harmonieux des territoires, faisons plutôt une leçon de démocratie avec un modèle multipolaire , parce que si on suit le raisonnement qui est je pense habilement insufflé chez nous par quelques jacobins parisiens malins(divisé pour mieux....) alors l'Allemagne devrait se débarrasser de Munich, l'Italie de Milan, L'Espagne de Barcelone ect...
(0) 
Louis Le Bars
2014-07-19 10:33:20
@ Théo Neutron, il ne faut pas rentrer dans cette logique de droit d'option pour la réunification de la Bretagne, ça c'est juste du baratin pour faire gober la carte. La carte ne sera plus modifiable sauf cas exceptionnel, et en plus c'est limité dans le temps 2016-2019.
Eventuellement si l'UMP revient au pouvoir, ils modifieront à la marge le droit d'option (loin d'être sûr) mais c'est une erreur coté breton que de compter là-dessus. Le droit d'option existe déjà et l'on voit ce que cela donne.
La Région Centre veut s'associer aux Pays-de-la-Loire, les bretons B4 veulent pour la plupart B5, le 44 veut la Bretagne et les départements PdlL. Au vu de la nouvelle carte, des désidératas de chacun (Centre, Bretagne), des contestations en Alsace et dans le Nord, le rattachement des Pays-de-la-Loire à 1 ou 2 régions limitrophes serait logique. C'est cela qu'il faudrait obtenir avant l'adoption définitive après une grosse mobilisation.
Juste une petite analyse détaillée sur le droit d'option tel que prévu :
- la région de départ doit donner son accord. Sauf département gros boulet et qui n'est pas dans la majorité régionale (ça c'est un critère incontournable avec ce règlement, d'autant qu'il y a une prime (sièges supplémentaires) à la liste majoritaire en voix dans chaque conseil régional), aucune région quelle qu'elle soit ne l'acceptera.
- Règle des 3/5èmes dans chaque collectivité : très dur de réunir 3/5ème dans une même assemblée, alors dans 3 assemblées !! N'en parlons pas, quasi impossible.
- Les départements seront de plus en plus soumis aux Métropoles et Régions. Il faudrait que le département "sécessionniste" soit très très motivé et sûr de lui
- Dans notre cas, le CG 44 n'est pas pro B5...ça commence mal ! Certes un cadre PdlL/Centre pourrait modifier un peu la donne mais l'hypothèse que Nantes serait la capitale de cet ensemble est assez forte. Même une fusion Centre/pdlL laisse peu de chances que le 44 cherche à changer de région. Sans compter que le départ du 44 poserait le problème du 85, donc refus du 85 et du reste de la région.
Je note par ailleurs que le gouvernement a repris la carte publiée dans Challenges, sauf concernant la Bretagne et les Pays-de-la-Loire. Pas de réunification ni de fusion Pays-de-la-Loire/Centre. B5 est verrouillé.
"Pour s'assurer le vote au 3/5 car les départements sortants voteraient les uns pour les autres, si en plus la région Centre dans la dynamique le tente aussi alors du coup les PDL n'existeront plus et on sabordera le projet Loire-Bretagne !"
En rentrant dans cette hypothèse, il faudrait que la Bretagne propose un élargissement au 44, au 53. Ce qui ne fait pas les 3/5 èmes de la population régionale (sachant que le Conseil régional n'est pas totalement proportionnel par départements). Donc il faudrait rajouter le 49 qui a une petite limite avec le 35. Conclusion, on arrive quasiment à la fusion B4/PdlL que nous voulons éviter = aucun intérêt. D'autant que si le 72 et encore plus le 85 ne veulent pas rejoindre le Centre ou l'Aquitaine, on l'aura dans le baba, et seront rattachés au grand-ouest.
Je ne vois pas le 49 demander son rattachement à la Bretagne, et je ne vois pas le CR B4 voter aux 3/5ème le rattachement du 49 (encore plus si on on ne sait pas ce que deviennent le 72 et le 85). Tout ceci et les habitudes ne peut qu'entrainer que le statut-quo. Même sans l'accord de la région d'origine, je ne suis déjà pas convaincu que le CG 44 demanderait son rattachement à la Région Bretagne !!
(0) 
Pierre LE LABOUSSE
2014-07-26 21:54:16
Devant tant de mauvaise foi, et à ce stade du projet, on ne peut que constater qu'il ne fallait pas rentrer dans le jeu du débat parmementaire tel qu'il a été ficelé par ce gouvernement, avec tant de chicanes, que toute velleité de reunification devenait pratiquement impossible.
La Bretagne a été ecartelée par decret, il faut maintenant exiger la reunification par decret, mais pour ce faire, une epreuve de force sera necessaire, exigeant d'une part, l'union de toutes les composantes de la societe civile et d'autre part un mode d'action style blocus total de la region pour une durée illimitée : c'est maintenant le prix à payer après la trahison majoritaire des Elus.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-27 02:38:27
Ils sont tous partis en vacances alors quand?????Raz le bol de ce pays et encore j'ai la chance de ne pas les rencontrer au quotidien .. Fr2 apporte ma piquure d'adrealine.... et la lecture .
Bretagne terre de mes Peres , tu merites quand meme mieux que cela .TU MERITES AVANT TOUT D'EXISTER ENTIEREMENT DANS LA DIGNITE .
Ai fait un petit discours sur le sujet Samedi dernier au Deutscher TURNVEREIN ( le club allemand a Brisbane ) .Les allemands en avaient entendu parler mais etaient sideres .... leur reponse a ete unanime: Faites un referendum . Je leur ai dit que cela etait quasiment partout possible dans le monde entier ( Meme au Zimbabwe) mais pas en France .
Au revoir dans 10 jours , je pars pour MUNICH maintenant .
(0) 
pierre-yves jan
2014-08-01 16:10:38
Signaler a tous que la France n est plus une democratie.
l image diplomatique en sera ternie et son influence moindre.
(0) 
Alan PRYTGWENN
2014-08-02 10:56:38
Monsieur LE FUR est un naïf ! Il se fait des illusions ! Les politiciens français ne veulent surtout pas d'une Bretagne capable de se hisser au niveau de l'Irlande, du Danemark, des Pays-Bas ou de la Belgique !
Une Bretagne réunifiée, c'est la possibilité de rejeter le modèle politique, économique et social français qui s'avère un échec complet.
L'oligarchie française, majoritairement issue de la Fonction Publique, est incompétente mais, vieux magouilleurs de cabinets ministériels, ils ne sont pas fous !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.