-- La réunification --

Réunification administrative de la Bretagne: le compte n’y est pas !

Communiqué de presse de Bretagne Réunie (porte parole ) publié le 1/06/05 15:29

Réunification: le compte n’y est pas !

Pour soutenir la résolution pour la réunification votée le 8 octobre 2004 par le conseil régional de la Bretagne administrative, Bretagne Réunie a pris de nombreuses initiatives auprès du conseil général de Loire-Atlantique.

Deux rencontres auprès de Patrick Mareschal, président du conseil général de Loire-Atlantique. Un document: « Contrat d’objectif pour la réunification ». Dernièrement, l’envoi aux conseillers généraux du livre « La Bretagne Réunifiée » de Jean Ollivro et Joseph Martray. Mais force est de constater que le conseil général de Loire-Atlantique ne met même pas en œuvre son vœu de 2001...

Certes, il existe quelques avancées, encore peu visibles: l’intégration du département dans le Comité régional du Tourisme de Bretagne, et le futur Établissement public de coopération culturel - Office de la langue bretonne à 5 départements. Certes, Patrick Mareschal a fait un geste à l’intention des associations culturelles à l’occasion de Celtica à Nantes. Mais pour autant, ce geste du président du conseil général ne doit pas endormir les associations bretonnes pour qui la Culture bretonne n’a d’avenir que dans le cadre d’une Bretagne réunifiée.

Nous ne sommes même pas arrivés au stade de la mise en route du processus de la réunification. Qu’en est-il de la fameuse Commission mixte qui devrait réunir les conseillers généraux de Loire-Atlantique et les conseillers régionaux de la Bretagne administrative ?

Non, le compte n’y est pas ! Nous aurons l’occasion de le dire lors d’une manifestation que Bretagne Réunie prépare pour le samedi 1er octobre 2005 à Saint-Nazaire. Cette manifestation se fera, notamment, grâce à la mobilisation du Comité local de Saint-Nazaire. Que chacun soit remercié de retenir et de diffuser déjà cette date importante.

Ici comme ailleurs, l’économie va plus vite que la politique. La création des pôles urbains Loire-Bretagne et Maine-Val de Loire fait éclater les « Pays de Loire », et des élus enfin revendiquent « la logique économique et la cohérence territoriale ». C’est un point important. Désormais, notre combat pour la réunification n’est plus isolé, mais s’inscrit dans la préoccupation générale de la recomposition des régions de l’Ouest de la France. Notre argumentaire et nos actions en sortent renforcés .

Reste encore, au quotidien, l’acharnement de la région des « Pays de Loire » à vouloir s’imposer, coûte que coûte, contre l’évidence de l’identité bretonne de la Loire-Atlantique. Nous dénoncerons la « politique de ligérisation » à la manifestation du lundi 20 juin à 14 h à l’Hôtel des « Pays de la Loire ». Ce choix du lundi n’est pas un hasard puisque c’est le jour où les conseillers régionaux seront en assemblée. Nous dirons aux élus du peuple qu’ils n’ont pas été élus pour nous voler notre identité ni pour nous interdire d’être Bretonnes et Bretons en Bretagne. Soyons nombreux à manifester dans le calme et la détermination.

La Commission Permanente de Bretagne Réunie

(EDITO du Courrier de l’Unité N°56 de juin 2005)

Document PDF cu56.pdf . Source :

mailbox imprimer
logo
fondée en 1980, l'association bretagne réunie, comité pour l'unité administrative de la bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région bretagne formée des actuels départements des côtes-d'armor, du finistère, de l'ille-et-vilaine, de la loire-atlantique et du morbihan. l'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. elle agit pour et dans le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. bretagne réunie bp 49032 44090 nantes/naoned cedex 1

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.