Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
À g. “L'histoire de Bretaigne  des roys  ducs  comtes et princes d'icelle: l'établissement du Royaume  mutation de ce tiltre en Duché  continué jusques au temps de Madame Anne dernière Duchesse  & depuis Royne de France  par le mariage de laquelle passa le Duché en la maison de France.” À Paris chez Jacques du Puys  1588. à la Samaritaine [d'autres livres précisent “Pour Jacques du Puys  libra
À g. “L'histoire de Bretaigne des roys ducs comtes et princes d'icelle: l'établissement du Royaume mutation de ce tiltre en Duché continué jusques au temps de Madame Anne dernière Duchesse & depuis Royne de France par le mariage de laquelle passa le Duché en la maison de France.” À Paris chez Jacques du Puys 1588. à la Samaritaine [d'autres livres précisent “Pour Jacques du Puys libra
Un autre exemplaire de “Commentarii in patrias Britonum leges...” ouvert.
Un autre exemplaire de “Commentarii in patrias Britonum leges...” ouvert.
Carte de Bretagne dans “Le Théâtre du monde ou nouvel atlas contenant les chartes et descriptions de tous les pays de la terre” par Guillaume Blaeu [ou Willem Jansz (1571-1638)] et Jean Blaeu. Amsterdam 1638-1650.
Carte de Bretagne dans “Le Théâtre du monde ou nouvel atlas contenant les chartes et descriptions de tous les pays de la terre” par Guillaume Blaeu [ou Willem Jansz (1571-1638)] et Jean Blaeu. Amsterdam 1638-1650.
“Coutume de Bretagne et usances particulières de quelques villes et territoires de la mesme province avec... par M. ***. Première édition à Nantes chez Nicolas Verger 1725.
“Coutume de Bretagne et usances particulières de quelques villes et territoires de la mesme province avec... par M. ***. Première édition à Nantes chez Nicolas Verger 1725.
Cartulaire de l'Abbaye de Redon. Par Aurélien de Courson. Paris 1863.
Cartulaire de l'Abbaye de Redon. Par Aurélien de Courson. Paris 1863.
Cartulaire de Redon. Un fac-similé du manuscrit original sur parchemin ? Estampillé B. M Vannes.
Cartulaire de Redon. Un fac-similé du manuscrit original sur parchemin ? Estampillé B. M Vannes.
“Histoire de Bretagne” par l'Abbé H. Poisson. Rennes 1959. Avec ici un bois gravé de Xavier de Langlais “an normaned”.
“Histoire de Bretagne” par l'Abbé H. Poisson. Rennes 1959. Avec ici un bois gravé de Xavier de Langlais “an normaned”.
“Histoire de la Petite-Bretagne ou Bretagne-Armorique depuis ses pemiers habitants connus”. Par François-Gille-Pierre-Barnabé Manet (abbé). Saint-Malo ; E. Caruel ; 1834.
“Histoire de la Petite-Bretagne ou Bretagne-Armorique depuis ses pemiers habitants connus”. Par François-Gille-Pierre-Barnabé Manet (abbé). Saint-Malo ; E. Caruel ; 1834.
.
.
Séverine Boullay conservatrice de la Médiathèque municipale de Vannes. Derrière elle deux panneaux de l'exposition d'Identité bretonne.
Séverine Boullay conservatrice de la Médiathèque municipale de Vannes. Derrière elle deux panneaux de l'exposition d'Identité bretonne.
Succès de l'exposition auprès de la presse.
Succès de l'exposition auprès de la presse.
Succès de l'exposition auprès de la presse. Remarquer les gants de Séverine Boullay.
Succès de l'exposition auprès de la presse. Remarquer les gants de Séverine Boullay.
Succès de l'exposition auprès de la presse. Remarquer les gants de Séverine Boullay.
Succès de l'exposition auprès de la presse. Remarquer les gants de Séverine Boullay.
Au premier plan Michel Chauvin devant Gabriel Sauvet adjoint à la Culture à la Ville de Vannes.
Au premier plan Michel Chauvin devant Gabriel Sauvet adjoint à la Culture à la Ville de Vannes.
En vitrine un collier de l'Hermine moderne oeuvre en argent de Pierre Toulhoat.
En vitrine un collier de l'Hermine moderne oeuvre en argent de Pierre Toulhoat.
Vitrine murale : des Histoire de Bretagne ; Coutume de Bretagne ; Histoire écclésiastique et civile de Bretagne... du fonds de la bibliothèque de Vannes.
Vitrine murale : des Histoire de Bretagne ; Coutume de Bretagne ; Histoire écclésiastique et civile de Bretagne... du fonds de la bibliothèque de Vannes.
Copies de sceaux et de la couronne d'Anne de Bretagne pour son sacre de duchesse de Bretagne à Rennes. Objets pour les représentations scéniques de l'opéra Anne de Bretagne mis à disposition par Michel Chauvin.
Copies de sceaux et de la couronne d'Anne de Bretagne pour son sacre de duchesse de Bretagne à Rennes. Objets pour les représentations scéniques de l'opéra Anne de Bretagne mis à disposition par Michel Chauvin.
Copie du reliquaire contenant d'Anne de Bretagne. Objet pour les représentations scéniques de l'opéra Anne de Bretagne mis à disposition par Michel Chauvin. Sculpture en plâtre et peinture par Jean Fréour.
Copie du reliquaire contenant d'Anne de Bretagne. Objet pour les représentations scéniques de l'opéra Anne de Bretagne mis à disposition par Michel Chauvin. Sculpture en plâtre et peinture par Jean Fréour.
Un panneau de l'exposition par l'Identité Bretonne.
Un panneau de l'exposition par l'Identité Bretonne.
Un panneau de l'exposition par l'Identité Bretonne. Zoom Ordre de l'Hermine fondé par le duc de Bretagne Jean IV.
Un panneau de l'exposition par l'Identité Bretonne. Zoom Ordre de l'Hermine fondé par le duc de Bretagne Jean IV.
Un panneau de l'exposition par l'Identité Bretonne. Hommage de Jean IV au roi de France.
Un panneau de l'exposition par l'Identité Bretonne. Hommage de Jean IV au roi de France.
Sur un panneau de l'exposition par l'Identité Bretonne. Suscinio . Détail du pavement de la chapelle. En céramique émaillée du XIVe siècle. Carrelages découverts en 1975 hors les murs du château où la chapelle était et où elle avait brûlé. Les cendres protégèrent les carrelages pendant des siècles.
Sur un panneau de l'exposition par l'Identité Bretonne. Suscinio . Détail du pavement de la chapelle. En céramique émaillée du XIVe siècle. Carrelages découverts en 1975 hors les murs du château où la chapelle était et où elle avait brûlé. Les cendres protégèrent les carrelages pendant des siècles.
Le prétendu Traité de 1532 reproduit en photo. En latin, il n'est déchiffrable que par des paléographes.
Le prétendu Traité de 1532 reproduit en photo. En latin, il n'est déchiffrable que par des paléographes.
Dans la vitrine.
Dans la vitrine.
En bas à droite du prétendu Traité, la signature de François Ier.
En bas à droite du prétendu Traité, la signature de François Ier.
En bas à gauche du prétendu Traité : Par le Roy...
En bas à gauche du prétendu Traité : Par le Roy...
Le sceau de François Ier au bas du document.
Le sceau de François Ier au bas du document.
- Reportage -
Retour en photos sur l'exposition de livres anciens à la médiathèque de Vannes lors de Celti'Vannes
La Médiathèque présentait dans le cadre de Celti'Vannes une magnifique exposition en plusieurs volets qui se complétaient avec bonheur, dont de nombreux livres anciens de son fonds breton sur l'histoire de Bretagne
Maryvonne Cadiou pour ABP le 8/10/12 11:18

Le thème de Celti'Vannes cette année étant l'Histoire de la Bretagne, la Médiathèque présentait, dans le hall d'entrée vers la salle Anne de Bretagne (la salle du fonds breton au sous-sol), une magnifique exposition en plusieurs volets qui se complétaient avec bonheur.

– Les livres anciens du fonds breton de la Médiathèque, rarement exposés ;

– Les nombreux panneaux de l'exposition " La Bretagne souveraine, de Nominoë à la fin de l'indépendance " réalisés par l'association Identité Bretonne (1), qui représentent un beau travail pédagogique, donnent beaucoup à apprendre dans l'escalier et dans la salle ;

– Des objets liés à l'histoire de Bretagne étaient inclus dans les vitrines, objets réalisés pour l'Opéra Anne de Bretagne, ceci dû à l'infatigable Michel Chauvin, organisateur et promoteur du spectacle il y a quelques années.

L'exposition eut beaucoup de succès le jour de son inauguration, auprès de la presse et des invités présents. À tel point que la conservatrice Séverine Boullay a proposé d'ouvrir des vitrines pour que nous puissions prendre des photos sans reflets, et a manipulé quelques livres – avec les gants en coton blanc de rigueur pour tout document ancien (2) – pour des gros plans sur des pages de titre. Voir les photos.

Le fameux " Traité de 1532 " était en reproduction dans une vitrine sous ce nom, alors que ce n'est que le double – sauvé d'un ancien incendie mis par les Français à des archives bretonnes et se trouvant aux Archives nationales à Paris – d'un Édit unilatéral car signé uniquement de François Ier et par aucun Breton nommément, ici reproduit en photo.

Le Cartulaire de Redon

Le livre d'Aurélien de Courson de 1863 ayant été exposé à Vannes, c'est l'occasion de présenter un peu plus le Cartulaire de l'Abbaye Saint-Sauveur de Redon, fondée en 832. Il est l'un des très rares documents qui permettent de connaître l'histoire médiévale du IXe au XIe siècle en Bretagne. Le manuscrit était conservé aux Archives Historiques du Diocèse de Rennes mais aurait eté déposé au Grand-Séminaire de cette ville (voir le site) qui indique de plus " Ce cartulaire est constitué d'un ensemble de 147 parchemins, donnant le texte de 391 actes qui vont de la fin du VIIIe siècle à la moitié du XIIe siècle ". Cette oeuvre monumentale a été transcrite et publiée par M. Aurélien de Courson, " conservateur de la bibliothèque du Louvre " [Paris] en 1863. Le livre est maintenant disponible pour tous par la version numérisée par Google : (voir le site) . Et (voir le site) pour l'histoire du manuscrit et de ses transcriptions : " Du manuscrit au numérique ", ainsi que des photos en cliquant.

Bertrand d'Argentré

Plusieurs livres de Bertrand d'Argentré étant exposés à Vannes (ph. 1 et 2, note 4), sachons-en un peu plus sur lui (1519-1590). Il est né à Vitré, ville qui a donné son nom à un lycée, est inhumé dans l'église Saint-Germain de Rennes. Voir sur sa page Wikipédia particulièrement le chapitre "l'historien" et ses “démêlés” avec le roi de France Henri III (3), qui était pourtant un arrière petit-fils d'Anne de Bretagne...

Il fut l'un des principaux artisans de la Nouvelle Coutume de ‎Bretagne, source juridique applicable en Bretagne, solennellement publiée en 1580. Dans l'esprit, il défend l'originalité du droit provincial, et lutte contre l'influence des droits français et romain. Son Histoire de Bretaigne, des roys, ducs, comtes et princes d'icelle... est le premier monument scientifique de l'historiographie bretonne.


Maryvonne Cadiou

(1) Voir aussi le récent ( voir l'article )

(2) Des gants en coton évitent l'imprégnation de la sueur et de la graisse possibles des doigts sur les livres – couvertures de cuir ou parchemin et papier de chiffon. Quelqu'une a dit se rappeler avoir été horrifiée de voir à une émission de Bernard Pivot un livre ancien manipulé à tout va sans gants...

(3) Henri III : un peu de généalogie. Il était le quatrième fils d'Henri II et de Catherine de Médicis. Henri II étant le deuxième fils de François Ier et de Claude de France, donc petit-fils d'Anne de Bretagne, Henri III était de la 3e génération après Anne de Bretagne. L'histoire de France officielle scolaire a-t-elle signalé une fois que plusieurs rois de France sont des descendants de la duchesse de Bretagne ?

(4) Photo 1 légende complète : À gauche L'histoire de Bretaigne, des roys, ducs, comtes et princes d'icelle: l'établissement du Royaume, mutation de ce tiltre en Duché, continué jusques au temps de Madame Anne dernière Duchesse, & depuis Royne de France, par le mariage de laquelle passa le Duché en la maison de France. Par... Bertrand d'Argentré... À Paris chez Jacques du Puys, 1588. à la Samaritaine [d'autres livres précisent “Pour Jacques du Puys, libraire juré, à la Samaritaine, près le collège de Cambray”].

À droite Commentarii in patrias Britonum leges seu... consuetudines antiquissimi ducatus Britaniae ad calcem adjectae sunt consultationes. Par Bertrand d'Argentré ; Charles d'Argentré [son fils], 1608 en reliure d'époque : veau fauve à médaillon central doré et encadrements de filet doré.

Au dessous Abrégé de 1695.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2710 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 2 commentaires
Naon-e-dad Le Lundi 8 octobre 2012 16:15
Magnifique! Et dire que j\'ai raté l\'information! Le traité international de 1532!
Une autre pièce d\'une valeur historique incommensurable avait été présentée - dans la période récente- au public à Nantes: l\'original du traité de Guérande/Gwenrann (premier ou deuxième?) entre deux puissances politiques souveraines, savoir la France d\'une part et la Bretagne d\'autre part.
Sait-on s\'il est envisagé de présenter à nouveau (même en partie)l\'exposition de Vannes/Gwened, et sous très haute sécurité naturellement, dans une autre ville bretonne (Nantes?) ou à Vannes dans le futur?
Forzh penaos, chom a ra deomp un teñzor ha na c'heller ket e zistrujañ, hag a c'heller ober hon seizh posubl evit ec'h implijañ war ar bemdez pe dost: ar yezh eo an teñzor-se!
Dans tous les cas, nous avons aussi un trésor incomparable, magnifique, à utiliser du mieux que nous pouvons. Ce trésor, ce joyau d'intelligence et de beauté, qui figure à jamais sur la couronne de l'Europe, qui scintille dans nos coeurs, et recommence à conquérir nos bouches et nos oreilles, c'est la langue bretonne!
(0) 

Maryvonne Cadiou Le Lundi 8 octobre 2012 17:48
Merci Naon-e-dad
Toutes les grandes bibliothèques de Bretagne ont à peu près tous ces livres...
Je sais qu'ils sont à Brest, dont les fonds anciens au moins avaient été mis à l'abri des bombardements alliés au château de Trévarez.
Par exemple pour celle de Nantes mes recherches sur bm.nantes.fr pour « Argentré »
et avec « Cartulaire » :
Il ne tient qu’à elles de les exposer à une occasion spéciale.
Mais pas trop longtemps et dans une certaine pénombre.
Ici la BM de Vannes a magnifiquement agi.
Le traité de Guérande, le deuxième, a été présenté au moins une fois à Nantes. Je l’ai vu au musée Dobrée lors de l’exposition « La Bretagne au temps des ducs » (fin des 80’s, début des 90’s ? – avant Internet et le numérique...).
Elle serait itinérante à louer, mais certainement pas avec tous les originaux présentés à Nantes.
Qu’en est-il de cette itinérance ? Ce serait une occasion justement de montrer avec les livres anciens d’Histoire de Bretagne de nos bibliothèques...
Le 2e traité a dû être présenté aussi aux Archives départementales en 2009, comme vous le suggérez : mais je n’avais pas pu y aller... Vous pouvez copier le dossier de presse de l’exposition en bas de l’article.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons