Résultats des élections sénatoriales partielles en Bretagne

-- Politique --

Dépêche
Par La Rédaction

Publié le 29/09/14 3:29 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Trois départements bretons ont renouvelé leurs sénateurs. Sont élus :

Finistère

François Marc (PS), Maryvonne Blondin (PS), Philippe Paul (UMP) maire de Douarnenez, Michel Canévet (UDI) maire de Plonéour-Lanvern, sont élus. La gauche perd un siège.

Côtes-d'Armor

Yannick Botrel (PS), Christine Prunaud (PC) et Michel Vaspart (UMP) ont été élus. La gauche perd un siège.

Ille-et-Vilaine

Dominique De Legge (UMP),Françoise Gatel (UDI) maire de Châteaugiron, Jean-Louis Tourenne (PS) aussi président du conseil général d'Ille-et-Vilaine, Sylvie Robert, vice-présidente PS de la Région Bretagne est aussi adjointe du maire de Rennes, et conseillère de Rennes Métropole. Le cumul des mandats ne semble pas la concerner.

La gauche perd aussi un siège en Ille-et-Vilaine.

Cet article a fait l'objet de 1330 lectures.
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP
Vos 1 commentaires
M.Prigent
Mardi 30 septembre 2014

On peut constater au vu des résultats des sénatoriales en Ille et Vilaine qu'au moins 2 des promus sont clairement contre la réunification de la Bretagne.
-Mr D. De Legge sénateur réélu UMP qui avait initié la loi sue le droit de veto de la région quittée par un département en 2010.
-Et Mr J.L. Tourenne, l'inventeur des "Brétiliens" habitants de la "Haute-Bretagne" pour qui "la réunification créerait plus de problèmes qu'elle en résoudrait".
Si vous ajoutez à celà le front des élus des grandes villes de Bretagne, dont Mr Cuillandre sacré le plus grand cumulard local du Finistère par l'Express de spt. 2013, favorable à B4 + PdL, la perspective de B5 s'avère compliquée.

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.