Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
République des Régions et réunification de la Bretagne
Dans un article paru vendredi dans Ouest-France, le président du Conseil régional de Bretagne, Jean Yves Le Drian, appelle de ses vœux, pour apporter des solutions à la crise économique,
Gérard Gautier pour Blanc c exprimé le 15/01/12 8:53

Dans un article paru vendredi dans Ouest-France, le président du Conseil régional de Bretagne, Jean Yves Le Drian, appelle de ses vœux, pour apporter des solutions à la crise économique, à plus de décentralisation, au droit à l'expérimentation.

En fait à moins de jacobinisme-centralisateur et à une véritable régionalisation.

Militant depuis 1989, pour la réforme, entre autres, de la pyramide institutionnelle, je ne peux que me féliciter de la volonté du président de l'Institution régionale.

Il faut en finir avec un Pays qui passe son temps à se regarder le nombril parisien ventripotent… et omnipotent. A regarder avec mépris ses « provinces. »

Alors oui à plus de décentralisation. Oui à tout ce qui peut arrêter la recentralisation, la « reconcentration des pouvoirs » … parisienne et la tutelle préfectorale.

Mais dans le même temps, il faut en finir avec les dérives budgétaires de tous les échelons.

Il faut en finir avec le « syndrome de l'enfant battu » qui entraîne « la maladie du pouvoir."

Elle s'est emparée des nouveaux « maîtres d'un Territoire» qu'ils soient présidents de conseils généraux, de Communaux d'agglomération, de Pays et les a amenés à en vouloir encore plus. Cela a entraîné chez eux souvent la perte de la notion des limites à ne pas dépasser, la création d'un certain sens de l'impunité, une soif du paraître et un sentiment de propriété de leur aire de compétences.

L'oligarchie parisienne a essaimé en terre bretonne.

Pour bien marquer leur importance nombrilistique, des édifices porteurs de leur image ont fleuri, à chaque niveau institutionnel, partout en France. Nouveaux petits Versailles, pas toujours adaptés mais tellement dispendieux.

On a ajouté, sans faire les coupes sombres, dans le même temps, là où il le fallait. Cela au préjudice des finances publiques et des contribuables.

Alors, en ces temps de crise, oui plus de pouvoirs pour les Régions puisque cela peut amener à plus d'économies.

La position du président Jean-Yves Le Drian, a le mérite de plus, de poser de facto, la question concernant l'attente des Bretons du retour de la Loire-Atlantique dans la Région Bretagne.

La position du président de la Région Bretagne, elle est claire : la Bretagne ne se conçoit qu'avec le retour de la Loire-Atlantique en son sein.

Il lui reste maintenant à convaincre le candidat François Hollande de la partager…et d'en être le héraut!

Cet article a fait l'objet de 1125 lectures.
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc c exprimé
Vos 5 commentaires
Iffig Cochevelou Le Dimanche 15 janvier 2012 10:55
Encore très bien tout cela ! Mais cela fait 45 ans que l'on entend ce même discours de la part de membres du PS en Bretagne : Comment voulez-vous qu'on les prenne au sérieux ? C'est bien pour cela que je considère ce parti comme responsable, en connaissance de cause, du sabotage de la Bretagne : le minimum de respect aurait permis d'éviter ces pertes de temps: d'être obligé encore de réclamer le minimum qu'un pouvoir démocratique se devrait d' assurer aux peuples qui composent cet Etat ! Mais les politiques ont un courage qui se limite à leur petite gloire personnelle, et à leur porte-monnaie !
(0) 

Ronan Le Dimanche 15 janvier 2012 13:20
Les désirs du conseil régional de bretagne c'est une chose.
Mais n'oublions pas que la loire atlantique est maitre de son destin:
Et il se trouve que le président du conseil général Grosvallet est contre son détachement des pays de la loire.
(0) 

Christine Viard Le Dimanche 15 janvier 2012 13:24
Prest on da grediñ Jean-Yves an Drian met an dalc'h eo ha breton eo da gentañ pe sokialour da gentañ peogwir eo sklaer e vo klasket chom hep kaout ur gwir digreizennañ gant e geneiled sokialour ha sikouret gant an UPM...
(0) 

Yves Le Gonidec Le Mardi 17 janvier 2012 10:00
Ya d\'an Dael Breizh, Oui au Parlement breton !
(0) 

Rafig Le Mardi 17 janvier 2012 18:43
@ Ronan
Encore un qui n'a rien compris soit par ignorance soit par intérêts ou par bêtise ?
La Loire-Atlantique est un département breton. Le drapeau breton flotte sur le CG44 comme sur les 4 autres CG bretons. Le Pays nantais est breton depuis 851 !
C'est pour cela que nous parlons bien de Réunification, comme pour l'Allemagne ou la Corée ...
C'est la partition actuelle qui n'est pas normale et imposée depuis 70 ou 40 ans suivant les cas.
Et ce n'est pas quelques politiciens qui ne représentent qu'eux mêmes et leurs petites carrières qui vont empêcher la nécessaire correction des limites régionales.
Slogan du PS : "le changement maintenant!"
oui mais pas pour ces petits barons. Comment voter pour le PS qui prône de Statut Quo !
Nous devons avoir un président de la république qui va de l'avant et qui est pragmatique.
La France est ruinée. Son "mille-feuilles" administratif nous coût 20 milliard d'euro pas an.
çà suffit le gaspillage dans des Régions fantoches comme le Pays de La Loire(issues du pétainisme.
Nantes est bien la Cité des Ducs de Bretagne, sa place est légitimement et naturellement dans la Région Bretagne.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons