Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Rentrée scolaire 2007 : un bilan en demi-teinte
La situation de l'enseignement bilingue en Bretagne est contrastée. Malgré de belles avancées, mais la croissance des effectifs n'est pas à la hauteur des défis. Le service de l'Observatoire de l'Office de la Langue Bretonne vient de réaliser le bilan de la situation de l'enseignement bilingue en Bretagne à
Visant Roue pour Office de la Langue Bretonne le 14/12/07 11:22

La situation de l'enseignement bilingue en Bretagne est contrastée. Malgré de belles avancées, mais la croissance des effectifs n'est pas à la hauteur des défis.

Le service de l'Observatoire de l'Office de la Langue Bretonne vient de réaliser le bilan de la situation de l'enseignement bilingue en Bretagne à la rentrée 2007/2008. Certaines avancées sont notables : l'enseignement bilingue progresse dans la filière publique avec une croissance de 8,7%, ce qui confirme la position de leader de celle-ci. Les chiffres de croissance du Morbihan se rapprochent de ceux du Finistère grâce en partie aux effectifs du bassin de Vannes (plus de 1050 enfants scolarisés dans la ville-centre et dans les communes avoisinantes). Le Finistère reste toutefois le département scolarisant le plus d'effectifs dans le bilingue (43%). Le département des Côtes d'Armor, qui a vu cette rentrée quelques classes ouvrir après 10 ans d'immobilisme, voit, de fait, sa courbe de croissance évoluer positivement. Par ailleurs, la demande sociale ne faiblit pas (nombreuses demandes en Loire-Atlantique, Morbihan et Ille-et-Vilaine non satisfaites, ouverture de classes dans le privé à Vitré).

Cependant, la croissance de progression des effectifs dans l'enseignement bilingue est trop faible (6%). C'est de surcroît la croissance la plus faible depuis le début des années 1980. A ceci plusieurs raisons : on dénombre encore 10 pays, situés à l'est de la Bretagne qui n'offrent aucune possibilité de scolarisation en bilingue cette année. Or on sait bien que les parents sont soucieux de scolariser leurs enfants à proximité de leur domicile. En Loire-Atlantique par exemple, aucune ouverture n'a été effectuée dans le premier degré depuis 1999. Trop de problèmes administratifs s'opposent aux écoles et aux parents qui souhaiteraient voir l'ouverture de classes bilingues, faisant perdre un temps précieux aux jeunes générations d'écoliers.

Dans son plan de politique linguistique pour la Bretagne, la Région Bretagne s'était donnée pour objectif en 2004, d'atteindre d'ici à 2010 le chiffre de 20.000 enfants scolarisés dans l'enseignement bilingue. Actuellement on dénombre 11740 élèves dans ces filières, tous systèmes confondus. Au rythme actuel, il ne sera pas possible d'en scolariser plus 14.000 si aucune décision d'envergure n'est prise. Il faut en effet, pour changer cette situation et tenter de réaliser le vœu du Conseil régional, recentrer le débat sur des objectifs précis en matière de gestion de l'espace et de fréquence d'ouverture de site. Il faut également promouvoir avec force l'enseignement bilingue auprès des étudiants afin de nourrir les futurs postes à pourvoir.

Dans le dossier joint, vous trouverez tous les graphiques de l'évolution de l'enseignement bilingue par filière et par département entre 1997 et 2007 ainsi que les chiffres des projections 2007-2010.

Document PDF 8994_1.pdf . Source :
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons