Rencontre de Bretagne Réunie avec Loïc Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne Administrative

-- La réunification --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole: Alan Erwan CORAUD Alain PEIGNÉ Philippe CLÉMENT

Publié le 26/11/21 7:41 -- mis à jour le 26/11/21 07:41

Le 23 novembre 2021, les trois Coprésidents de Bretagne Réunie, Philippe Clément, Alan Coraud et Alain Peigné et un des Vice-présidents, Paul Loret, ont rencontré Loïc Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne. Après avoir remercié Monsieur le Président Chesnais-Girard pour sa participation au financement de l'opération du pavoisement de "la Loire-Atlantique aux couleurs de la Bretagne", organisée par Bretagne Réunie, les représentants de celle-ci ont renouvelé à Monsieur Chesnais-Girard leur reconnaissance suite aux décisions prises par le Conseil régional en faveur de la Réunification, le dernier vœu voté excluant définitivement la notion de Grand Ouest (ou bien : "la perspective d'un Grand Ouest").

Le Président Chesnais-Girard tout comme les représentants de Bretagne Réunie sont conscients de la nécessité de réaliser la Réunification de la Bretagne au moyen d'une procédure législative incluant, si nécessaire, le recours à une consultation populaire.

Le Président Chesnais-Girard et les représentants de Bretagne Réunie se proposent de travailler de concert et de valider des rendez-vous ultérieurs ensemble et avec des Conseillers régionaux

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 9 commentaires
Alter Écho & Ego machin
Mardi 25 janvier 2022
Vous n'assumez-pas le premier texte? Apparemment!
Pour ceux qui comme moi l'on lu, une petite explication aurait pu être intéressante.
Non?
(0) 
Alter Écho & Ego machin
Mardi 25 janvier 2022
Vous n'assumez-pas le premier texte? Apparemment!
Pour ceux qui comme moi l'on lu, une petite explication aurait pu être intéressante.
Non?
(0) 
Naon-e-dad
Mardi 25 janvier 2022
Il y a déjà cinq... personnages sur la photo. Serait-ce de bon augure ?
.
Concernant les masques, la région pourrait peut-être appuyer la diffusion de ceux estampillés DIWALL. Ou alors solliciter le fabricant breton pour en estampiller de manière analogue, discrète et affirmée, au nom de BREIZH.
.
Je suis prêt à parier, qu’en ces temps de prolongation (indéterminée) de mesures sanitaires, le succès serait au rendez-vous. Un masque BREIZH, ne serait-ce pas, pour ceux qui le souhaitent, une façon de faire société?
Gwiskañ ur maskl an añv a VREIZH outañ, petra eo o soñj diwar-benn ar mennozh-mañ ?
(0) 
Lucien Le Mahre
Mardi 25 janvier 2022
On verra la suite, mais pour le moment, bonne initiative de BR et du Président de Région.
(0) 
Kristen
Mardi 25 janvier 2022
Le traitement du problème Brexit de la pêche bretonne par Paris, ainsi que d'autres questions,
donnent à Mr Chesnais-Girard une occasion en or de devenir un Président populaire en Bretagne.
Cette popularité pourrait lui donner bien plus d'autorité, de légitimité et donc d'efficacité, dont il y a tant besoin. Dans les limites, bien-sûr très étroites, que lui impose le cadre de la centralisation...
Il semble sur la bonne voie ici pour cela, mais il faudra qu'il continue !
(0) 
Jean Louis Le Corre
Mardi 25 janvier 2022
A BR Tenez bon! Ne lachez pas l'affaire,car si le socialiste LCG parait plutot sincere pour la réunif, il faut toujours pousser derriere,d'autant plus que ses petites camarades jacobines maires de Rennes et de Nantes,sont plutot le pied sur le frein ! Attention au piége referendum,seule une "loi" pourra defaire ce qu'une autre loi a commis ,pour la réunification Normandie,il n'y a pas eu de réferendum !!!
(0) 
yvon ollivier
Mardi 25 janvier 2022
N'oublions jamais la duplicité du PS. chesnais peut se montrer favorable puisque ses amis du ps, maire de rennes, de Nantes et président du conseil départemental de loire atlantique n'en veulent pas. Souvenons nous de 2014 et de la grande trahison du PS
(0) 
Kristof Bourdelier
Mardi 25 janvier 2022
'Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour.' (P. Reverdy) ~reunification ~65_ans
(0) 
Rafig e 44
Mardi 25 janvier 2022
Toujours aller titiller les "élus" de la région bretagne pour leur rappeler leur devoir de défendre la Réunification et d'abandonner la notion de Grand-Ouest qui n'est pas souhaitée par la population.
Mais les socialistes français sont des idéologues de la République "dure" sans reconnaissances de nos territoires légitimes et subordonnés aux profits de leurs carrières.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.