Remise en cause du sondage BVA pour les régionales

-- Politique --

Communiqué de presse de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 30/11/15 14:31 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le sondage BVA pour les régionales paru hier dans la presse régionale est remis en cause par de nombreuses personnes concernées par les élections régionales ou observatrices de la vie politique.

Plusieurs facteurs remettent en cause l'honnêteté ou tout simplement la représentativité de ce sondage (voir le site) . Les circonstances de sa réalisation et de sa diffusion soulèvent de nombreuses questions.

1) Le sondage a commencé seulement 4 jours après les attentats du vendredi 13 novembre durant une période très émotionnelle donnant des résultats basés plus sur des émotions que des décisions raisonnées.

2) Le sondage a été effectué entre le 17 et le 23 novembre et n' a été publié par la presse régionale que hier, le dimanche 29 novembre, soit de 6 à 12 jours après le début des réponses collectées via internet.

3) Aucun autre sondage n'a été effectué pour corroborer les chiffres avancées par BVA

4) Le sondage est fait en partenariat avec la presse régionale et on sait l'interdépendance de cette presse avec le pouvoir et ses réticences à favoriser tout ce qui est régionaliste.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1411 lectures.
mailbox imprimer