Remise du collier de l?Hermine le 19 août à Guingamp : il faut réserver sa place
Communiqué de presse de Institut Culturel de Bretagne
Communiqué de presse de Jean-François Le Bihan

Publié le 5/07/12 19:23 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

C'est au théâtre municipal de Guingamp (entrée par le parking de la mairie) qu'aura lieu, le 19 août prochain, la cérémonie de remise des colliers ouvragés qui symbolisent l'entrée dans l'Ordre de l'Hermine de plusieurs serviteurs de la Bretagne et de sa culture qui ont été choisis par l'Institut culturel de Bretagne en 2012.

Il s'agit, comme déjà annoncé ici, d'Ivonig Le Merdy, d'Albert Boché, d'Yves Lainé et des frères Morvan. Leurs réalisations et leurs mérites seront prochainement publiés.

C'est lors de l'immense Fête de la Saint-Loup, à Guingamp, à l'occasion de laquelle toutes les danses de Bretagne sont montrées et mises en valeur et les meilleurs cercles celtiques récompensés de leurs efforts, que l'événement prendra place.

Il est nécessaire de réserver, car seulement 250 places seront disponibles.


Horaire :

Accueil : 10 h 15 à 10 h 45

Cérémonie : 11 heures

Un vin d'honneur est ensuite servi.


Animation musicale  :

Anne Auffret et Olivane Le Cam  ; Sterenn Diridollou et Olwena Le Gall


Attention : Les réservations sont à faire par courrier : Institut culturel de Bretagne, 6 rue Porte Poterne, 56000, Vannes ou par message électronique : postel [at] skoluhelarvro.org

Historique de l'Ordre de l'Hermine :

L'Ordre de l'Hermine est l'un des plus anciens des ordres honorifiques en Europe : l'Ordre de la Table Ronde (Angleterre, 1344), l'Ordre de la Jarretière (Angleterre, 1349), et l'Ordre de l'Étoile (France, 1351) le précèdent et l'Ordre de la Toison d'or, plus connu et institué par le Duc de Bourgogne, lui est postérieur de 50 ans.

C'est le Duc de Bretagne, Jean IV, celui qui a conforté l'administration et la sécurité du duché souverain, qui a créé un ordre de chevalerie qui pouvait être attribué – particularité remarquable pour l'époque – non seulement aux nobles, mais aussi aux femmes et aux roturiers.

Reprise d'une tradition en 1972

En 1972, le Comité d'études et de liaisons des intérêts bretons (CELIB), à l'occasion du départ du président Pléven, et pour le remercier de son action depuis 1951, reprit cette tradition d'honorer les personnes ayant oeuvré, avec un engagement particulier, pour la Bretagne, sa culture, son identité, son développement.

Cette distinction est attribuée le plus souvent à des personnes issues du monde culturel, mais aussi économique ou à des étrangers ayant contribué au rayonnement de la Bretagne.

Leur engagement est souvent celui d'une vie, parfois discret, mais constant.

Rénovation par l'Institut culturel de Bretagne en 1988

En 1988, l'Institut culturel de Bretagne a décidé de remettre en vigueur cet héritage du CELIB en l'élargissant à 4 personnes ou groupes de personnes et en en faisant un rendez-vous public et festif annuel.

De 1972 à 2012, 107 personnes ont ainsi été honorées.

Le collier est un bijou imaginé par l'artiste quimpérois, Pierre Toulhoat.

Depuis la reprise par l'Institut culturel de Bretagne, le processus d'attribution est devenu démocratique et écarte tout risque de complaisance :

- Les sections de l'Institut proposent chacune 4 noms émanant de leur vote ;

- Le Conseil d'animation regroupant les responsables de sections vote sur une liste d'en général une cinquantaine de noms (du fait qu'un même nom peut être proposé par plusieurs sections) et propose 8 noms au Conseil d'Administration ;

- Le collège des titulaires de l'Ordre de l'Hermine donne son opinion sur cette sélection ;

- Le Conseil d'Administration vote et retient 4 noms.


Pour en savoir plus : (voir le site)


Note : Le CELIB était une coordination d'élus et de responsables bretons, qui a mené, dans les années 1950-1960, la bataille, qui a été victorieuse, pour la modernisation des infrastructures de la Bretagne (trains, routes, ports, aéroports, universités, organisation des ventes de produits agricoles, etc.).

(voir le site) de l'Institut pour le communiqué.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Institut Culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro. Développement et diffusion de la culture bretonne à l'ensemble de la Bretagne. Colloques, conférences, journées de travail, publications.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.