-- Territoire --

remise de décret de naturalisation

Evguéni  et Denis Olagnon
Evguéni et Denis Olagnon

Préfecture de la région Bretagne

Remise de décret de naturalisation à Rennes

Denis Olagnon est secrétaire général de la préfecture de la région Bretagne depuis l'été 2016. « C'est un évènement important pour les personnes concernées. Ce vendredi, 70 personnes, d'une trentaine de nationalités, obtiennent ce document qui prouve leur intégration française »

Evgénia est d'origine russe « Mon premier séjour en France date de 2006. Je suis heureuse d'obtenir ce document qui conclut une démarche de 18 mois de formalités »

©agence bretagne presse

mailbox imprimer

Correspondant ABP pour RENNES

Vos commentaires :

Jakez Lhéritier
Vendredi 25 janvier 2019

C'est bien,eux, au moins sont en Bretagne,découpée ,partielle,sans la Loire Atlantique...

Je vais finir par demander ma "naturalisation" à la préfecture de Rennes,moi qui suis "étrangé" en Loire Atlantique ,derrière le mur de la honte.

L'année prochaine il faut aller à cette cérémonie .Appeler à un rassemblement et leur chanter la Blanche Hermine et le Bro Gozh

sort jean-michel
Samedi 26 janvier 2019

L'état français à tout compris : les meilleurs français sont ceux qui arrivent sans connaitre l'histoire de cette (soit disant) nation des droits de l'homme et la manière dont elle s'est (et encore maintenant) comportée pour exister. Ils n'ont plus, préfèrent oublier ou rejettent leurs racines et et leurs culture, parfois pour de bonnes raisons suivant de quel pays ils arrivent, et sont "formatable" à souhait ! Nous, bretons, nous devrions également leurs souhaiter la bienvenu en leur offrant le "petit livre bleu de la Bretagne" du Dr Louis Melennec (téléchargeable gratuitement) juste pour leurs donner une idée de la nouvelle religion qu'ils embrassent.

Paydret
Dimanche 27 janvier 2019

Accueillons favorablement ces nouveaux français qui enrichiront notre magnifique culture et contribueront à son ouverture sur le monde.

P. Argouarch
Lundi 28 janvier 2019

@Brian: si vous n'aimez pas cet article, devenez rédacteur! ABP n'a plus de rédacteurs, qu'on se le dise. Si je commence à refuser des articles, autant fermer le site faute de combattants. Ce média ne pourra pas survivre juste avec quelques communiqués par semaine. Je ne peux pas écrire tous les articles. Même si je le voulais je n'en ai plus la force. Certes l'ABP à tourné plusieurs fois à vide depuis sa création en 2003 mais la traversée du désert dure cette fois trop longtemps. Je donne encore trois mois et si rien ne change, on ferme.

Katell an Du
Lundi 28 janvier 2019

Oh non

Stéphane
Mardi 29 janvier 2019

@P. Argouarch j'espère que vous saurez rebondir, votre site est bien fait et une source d'information de qualité.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.