Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Rejet du plan "Ibarretxe" : l'UDB juge que c'est au peuple basque qu'il appartient de décider démocratiquement de son avenir institutionnel

L’Union démocratique bretonne (UDB) prend acte sans surprise du rejet massif par le Parlement de l’Etat espagnol du plan « Ibarretxe ». Ce plan, voté le 30 décembre 2004 par la majorité du Parlement basque, prévoit notamment, dans le cadre d’un statut de libre association avec l’Espagne, un élargissement important

Hervé Le Gall pour UDB le 4/02/05 19:12

L’Union démocratique bretonne (UDB) prend acte sans surprise du rejet massif par le Parlement de l’Etat espagnol du plan « Ibarretxe ». Ce plan, voté le 30 décembre 2004 par la majorité du Parlement basque, prévoit notamment, dans le cadre d’un statut de libre association avec l’Espagne, un élargissement important des compétences du Pays basque, une meilleure représentation auprès des institutions européennes et la création de la nationalité basque.

L’UDB rappelle que ce projet, proposé par le gouvernement basque tripartite (sociaux-démocrates d’Eusko Alkartasuna, centristes du Parti nationaliste basque, communistes et écologistes de la Gauche unie), est d’essence démocratique, à la fois dans ses finalités - recherche de solutions acceptables par tous pour réduire les tensions qui traversent la société basque et en finir avec la violence politique - et dans la démarche adoptée : vote au Parlement basque et consultation de la société basque. L’UDB considère, au nom du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et du respect des principes démocratiques, que c’est aux Basques et à eux seuls qu’il appartient de décider de leur avenir. Elle salue le courage du Président d’Euskadi, Juan José Ibarretxe, son souci du dialogue et de la démocratie, et son refus de se laisser intimider par les tentatives de diabolisation, et notamment celles du Parti populaire. Elle prend note de la volonté de dialogue du Premier Ministre espagnol, qui a permis un débat apaisé au Congrès des députés et qui est prêt, contrairement au Parti populaire, à modifier le statut d'autonomie de Guernica de 1979. L’UDB juge tout à fait fondée la décision d’anticiper les élections au Pays basque afin de consulter les citoyens dans les meilleurs délais et clarifier ainsi la situation politique. Elle espère que la légitimité démocratique de l’actuelle majorité parlementaire basque se trouvera confortée au sortir des urnes et que les habitants du Pays basque pourront ensuite se prononcer librement par référendum sur le statut qu’ils souhaitent pour leur pays. Nicole Logeais, Responsable des relations internationales pour l’UDB (contacts : n.logeais [at] wanadoo.fr; 02 98 99 10 83) Ronan Divard, Mouezh UDB /Porte-parole de l’UDB (contacts : ronan.divard [at] wanadoo.fr; 02 98 07 01 32, 06 32 29 30 84)

NB : L’Union démocratique bretonne est partenaire, dans le cadre de la fédération « Régions & Peuples Solidaires » de deux des partis qui gouvernent le Pays basque (ou plus exactement la partie du Pays basque qui correspond à la Communauté autonome d'Euskadi et qui comprend trois des sept provinces basques : Alava, Guipuzcoa et Biscaye) : EAJ – Parti nationaliste basque et Eusko Alkartasuna.

UNION DEMOCRATIQUE BRETONNE – UNVANIEZH DEMOKRATEL BREIZH BP 80 722 – 44007 NANTES / NAONED Cedex 01

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 2 ?