Regroupement des Régions : une seule voie acceptable pour la Bretagne

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton
Porte-parole: Sébastien Girard

Publié le 17/01/14 0:17 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
32624_1.jpg

Le Parti Breton se méfie de la nouvelle fausse bonne idée du Président de la République qui ne fait que reprendre des propositions anciennes jamais mises en ½uvre.

Partir du principe qu'il faut de grandes régions en France est une aberration totale sur le plan économique. Chercher à faire des économies sur le dos des régions en les regroupant est tout aussi farfelu : les économies de bout de chandelle ne vont pas rendre la France prospère. L'observation des économies européennes montre bien qu'il existe une corrélation entre régions à forte identité et dynamisme économique mais que la taille n'est pas un facteur de réussite en soi. La Bretagne est ainsi l'exemple d'une région reconnue à l'international, ce qui facilite son ouverture au monde et dynamise son économie.

Pour la Bretagne, la seule voie acceptable est de retrouver son intégrité en réintégrant la Loire-Atlantique et seulement la Loire-Atlantique. Alors nous aurons une région équilibrée économiquement, riche de ses cultures et de la diversité de ses territoires qui pourra être le moteur des autres régions limitrophes réorganisées en territoires pertinents. Le Parti Breton et les Bretons massivement veulent une Bretagne réintégrant la Loire-Atlantique.

Le Parti Breton et les Bretons se battront contre toute tentative de faire disparaître la Bretagne dans un ensemble grand-ouest sans cohérence et néfaste à son développement.

Claudine Perron

Vice-présidente du Parti Breton

mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 6 commentaires
PIERRE CAMARET
Vendredi 17 janvier 2014

Evidemment . Mais en entendant les declarations de Mr JM AYRAULT , ce n'est pas gagne et le President des Francais a tellement d'affaires actuellement a s'occuper ... qui lui sont plus importantes , qu'il ne s'opposera pas a Mr JM AYRAULT . Que vont faire les Bretons , Bonnets Rouges compris bien sur ??????Une petition , une reunion de 120 personnes , des declarations nous rappelant que le Decret PETAIN/DARNAND 1941 a separe la LA de la Bretagne et........ quoi.
Le Grand Ouest , si , ils l'ont decide , nous l'aurons .C'est tout .
Le Parti Breton , je ne sais pas ,mais les Bretons , j'ai l'impression tant qu'ón ne touché pas aux "avantages acquis "ils se foutent du reste . Ils sont bien comme cela ,et ceux qui nous gouvernent le savent tres bien .Grande Gueule , mais cela s'arrete tres vite .

Paul Chérel
Vendredi 17 janvier 2014

Je lis avec satisfaction ce message de Claudine Perron, vice-présidente. Cela nous change de quelques prises de position récentes un peu surprenantes du PB sur d'autres sujets. Concernant cette réunification que nous souhaitons tous, je pense qu'il est intéressant de privilégier, autant que faire se peut, les avantages que tirera la Loire-Atlantique en retrouvant sa Bretagne, son véritable arrière-pays économique, porte ouverte sur le monde et sur l'avenir, au lieu de rester confinée dans une région qui n'a d'yeux que pour Paris. Mettre sans cesse en avant le simple désir de la Bretagne de retrouver une intégrité sentimentale et historique, est non seulement égoïste, mais peu porteur sur le plan économique. Paul Chérel

marc iliou
Vendredi 17 janvier 2014

Ayrault a parlé semble t-il d'un refus de sa part d'une fusion Bretagne- Pays de Loire, mais que veut-il vraiment lui l'adversaire résolu de la réunification de notre pays ? un grand ouest encore plus grand ? mystère !

eugène le tollec
Lundi 27 janvier 2014

Que veut dire dernière manoeuvre d'Auxiette...?

eugène le tollec
Lundi 27 janvier 2014

Claudine Perron
Bonjour
Soit et effectivement correct...mais...pourquoi un parti breton n'arrive pas à secouer la puissance économique,pourquoi les éléments de décisions économiques ne veulent pas ou refusent de suivre le challenge breton.
Pourquoi tant de partis?
Serons nous toujours imprégnés par des sensibilités qui se partagent l'état français?
Je rappelle que la Bretagne ne sortira qu'avec une image d'attractivité économique,le reste nous l'avons.

eugène le tollec
Mardi 28 janvier 2014

Claudine Perron
Bonjour
Soit et effectivement correct...mais...pourquoi un parti breton n'arrive pas à secouer la puissance économique,pourquoi les éléments de décisions économiques ne veulent pas ou refusent de suivre le challenge breton.
Pourquoi tant de partis?
Serons nous toujours imprégnés par des sensibilités qui se partagent l'état français?
Je rappelle que la Bretagne ne sortira qu'avec une image d'attractivité économique,le reste nous l'avons.

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.