Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
La salle applaudit Gilles Denigot après son discours de 30 minutes en fin de soirée.
La salle applaudit Gilles Denigot après son discours de 30 minutes en fin de soirée.
Photo de groupe des membres de la liste présents en fin de soirée.
Photo de groupe des membres de la liste présents en fin de soirée.
Anne-Claire Quiviger et Gilles Denigot accueillent le public.
Anne-Claire Quiviger et Gilles Denigot accueillent le public.
Première table dite ronde. De g. à dr. Thierry Jamet, Jacky Flippot, Jonathan Guillaume et Michel Beaupré, de la liste de Loire-Atlantique.
Première table dite ronde. De g. à dr. Thierry Jamet, Jacky Flippot, Jonathan Guillaume et Michel Beaupré, de la liste de Loire-Atlantique.
Deuxième table dite ronde des têtes de liste des cinq départements. De g. à dr. Nelly Guet (Sarthe), Martine Iliou (Maine-et-Loire), Valérie Pelletier (Vendée), Marc-André Le Lem (Mayenne), Anne Eon (Loire-Atlantique, 2e place).
Deuxième table dite ronde des têtes de liste des cinq départements. De g. à dr. Nelly Guet (Sarthe), Martine Iliou (Maine-et-Loire), Valérie Pelletier (Vendée), Marc-André Le Lem (Mayenne), Anne Eon (Loire-Atlantique, 2e place).
- Agenda -
Régionales 2015. Fin de campagne de la liste "Choisir nos Régions et réunifier la Bretagne" à Nantes le 3 décembre. Reportage
La liste conviait ses membres et ses sympathisants. 150 personnes étaient venues de Nantes évidemment et de tous les environs proches ou lointains, de Treffieux, Saint-Nazaire, Le Pellerin en Pays de Retz
Maryvonne Cadiou pour ABP le 4/12/15 23:54

C'est à l'ancien cinéma le Bretagne (1) rue Villebois-Mareuil, reconverti en salle de spectacle, que s'est tenue cette réunion hier soir ( voir l'article )

La liste conviait ses membres et ses sympathisants.

Ils étaient venus de Nantes évidemment et de tous les environs proches ou lointains, de Treffieux, Saint-Nazaire, Le Pellerin en Pays de Retz (là où les Bretons se sont battus contre un projet de centrale nucléaire), du Vignoble nantais, de Basse-Goulaine, de Châteaubriant, de Saint-Sébastien-sur-Loire pour celles-ceux que nous avons reconnus...

150 personnes étaient présentes. Aucune presse locale.

La liste Choisir nos Régions et réunifier la Bretagne

( voir l'article ) pour la conférence de presse de présentation.

- Rappel 1. L'objet-même de cette liste, qui se présente aux régionales en région Pays de Loire ( voir l'article ) est la réunification de la Bretagne, qui est aussi celui de l'association Bretagne Réunie, dont plusieurs membres étaient venus, et que Gilles a remerciée du soutien, mais n'anticipons pas plus ( voir l'article ) .

Elle est la liste d’union des partis politiques bretons de Loire-Atlantique et de la société civile.

- Rappel 2. Les axes :

1- Choisir notre région ;

2- La démocratie ;

3- Les questions économiques ;

4- Les questions environnementales ;

5- Choisir nos solidarités.

Sur la scène, des membres de la liste

Après une introduction en breton par Anne-Claire Quiviger Gilles Denigot déclare " Je vous promets que quand la Bretagne sera réunifiée j'apprends le breton ! "

Se sont succédé au micro avec quelques intermèdes musicaux (2), Yves Averty qui explique, avec la chanson qui a démarré la soirée, et qu'il a composée Pays de Retz, pays breton sa fierté d'être né en Pays de Retz, en Bretagne, puis une première “table ronde” avec des membres de la liste de Loire-Atlantique (ph.4) : Michel Beaupré pour l'UDB, Jonathan Guillaume, Jacky Flippot pour le Parti breton et Thierry Jamet de la société civile.

La “table ronde” suivante rassemblait les têtes des listes des autres départements (ph.5) :

- Mayenne : Marc-André Le Lem qui se présente comme médecin généraliste breton émigré en Mayenne ;

- Vendée : Valérie Pelletier originaire de Vendée habite à Saint-Nazaire ;

- Maine-et-Loire : Martine Iliou, Bretonne en Anjou ;

- Sarthe : Nelly Guet, Bretonne par sa mère du centre Finistère, dont le père est du nord de la Sarthe, région plutôt tournée vers la Normandie, le Perche.

Chacune-chacun explique la ou les raisons de sa présence sur la liste, détaille son implication dans la campagne, affiche ses convictions pour la réunification de la Bretagne ou encore met en exergue la presse qui n'a pas objectivement joué son rôle en pays de Loire... Cela a été souvent dénoncé dans la soirée.

Discours de Gilles Denigot

Plus de 30 minutes au micro avec juste une antisèche pour être sûr de n'oublier aucun point.

D'abord il explique pourquoi Anne-Claire Quiviger, de deuxième sur la liste en 44 est devenue directrice de campagne. Résidant à Belfast au 1er janvier 2015 et " n'étant pas assez riche pour être imposable en France" à cette date butoir " car elle n'y possédait aucun bien immobilier - pas même un garage loué ! ", elle ne pouvait donc légalement être sur la liste. Il la félicite chaleureusement de son talent d'organisatrice de toutes les réunions de campagne. Et c'est ainsi que Anne Eon est en deuxième place. ( voir l'article ) pour tous les noms.

Il commente longuement et avec une lucidité implacable les agissements politiques en France, le rôle de la presse pas à la hauteur et pas démocratique...

Puis il développe les 5 axes avec des exemples flagrants des changements à faire.

Toutes-tous debout l'applaudissent longuement.

La soirée se conclut par l'hymne national breton

Voir la video DailyMotion de Yves Priou de 7' avec des extraits de la soirée.

Site de la liste : (voir le site)

- (voir le site) , page facebook de la liste.

Notes

(1) Salle Bretagne à Nantes. Cette salle a perdu son nom en façade, (dans le cadre de la débretonnisation de la Loire-Atlantique en cours ?). Elle l'affichait fièrement dans le temps en grandes lettres rouges et nous faisons ici un appel à photos... Tout le monde la connaît encore sous ce nom mais pour combien de temps encore ?...

(2) intermèdes musicaux : la chanson d'Yves Averty, Anne Cadorel et Christine David ont interprété deux chansons, Donatienne Jossic a interprété à la cornemuse une balade écossaise connue que la salle a reprise en choeur dont le titre nous échappe (The water is wide I cannot get over... and both shall roam, my love and I). Aux manettes de la sono et des images, Michel Lecuyer, de LM Sonorisation.

Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons