Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Régionales 2010 : Une équipe en 4-4-3 pour une alternative constructive de gauche à la bretonne

En Bretagne, les élections régionales apportent une nouvelle donne. M. Le Drian l'emporte, mais sur un petit braquet, en se privant unilatéralement d'un rassemblement de toute la gauche et de plusieurs compétences reconnues regroupées au sein d'Europe Écologie Bretagne.

Mona Bras pour UDB le 25/03/10 21:11

.

Communiqué de la fédération UDB du Morbihan

En Bretagne, les élections régionales apportent une nouvelle donne.

M. Le Drian l'emporte, mais sur un petit braquet, en se privant unilatéralement d'un rassemblement de toute la gauche et de plusieurs compétences reconnues regroupées au sein d'Europe Écologie Bretagne.

Le score historiquement élevé d'Europe Écologie Bretagne (plus de 200.000 voix) est le résultat à la fois d'une consolidation du vote écologiste et régionaliste et du renfort de citoyens d'autres sensibilités démocratiques qui ont voulu assurer le pluralisme au sein du nouveau Conseil régional. Qu'ils en soient remerciés.

Les 11 élus d'Europe Écologie Bretagne ne seront pas dans la majorité puisque M. Le Drian n'en a pas voulu ainsi, contrairement à notre souhait d'union. Ils ne seront pas davantage dans une opposition qui concerne l'UMP. Ils incarneront une situation totalement inédite dans l'histoire de la vie politique bretonne et peut-être même française. Ils formeront une "alternative constructive de gauche".


Cette "alternative constructive de gauche" se déclinera sur plusieurs sujets :

— conversion écologique et sociale du système de production (notamment dans l'agriculture), des modes de consommation et des formations ;
— nécessité d'une autonomie régionale pour donner à la Région les moyens de cette ambition écologique et sociale mais aussi d'une ambition culturelle ;
— rééquilibrage territorial au bénéfice de l'ouest et du centre de la Bretagne,mise en oeuvre de la réunification administrative de la Bretagne ;
— officialisation de la langue bretonne et promotion du gallo dans la vie publique.


L'Union Démocratique Bretonne aura 4 élus, les Verts également. S'y ajoutent 3 personnalités dites "d'ouverture", qui ont contribué à élargir le réseau et la réflexion de fond : Guy Hascoet, René Louail et Yannick Bigouin. Ces trois-là seront un apport majeur pour une nouvelle approche de l'économie et de l'emploi en Bretagne.

Dans le Morbihan notre regret est de ne pas y trouver en plus celle qui oeuvre avec nous dans le Morbihan dans cet esprit là, Gwenn Le Potier. Il s'en est fallu de très peu de voix pour qu'elle ne complète cette équipe d'élus. Merci à elle pour ses idées et son investissement.

Pour l'UDB Morbihan, Yann Syz, responsable des affaires extérieures

Pour consulter le communiqué sur le blog de la fédération UDB du Morbihan : (voir le site)
Pour consulter le communiqué sur la site web de l'UDB : (voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1473 lectures.
Vos 2 commentaires
Bernez Géléoc Le Mardi 31 août 2010 23:27
Mise en oeuvre de la réunification de la Bretagne, dites vous ? Alors que les verts, s'associent au succeseur du "célèbre" Mr Auxiette !!! Et que l'UDB, s'associe régulièrement à la liste de Mr Batteux maire de St Nazaire (anti Breton notoire, qui refuse même la présence du Gwenn-a-du..). Vous oubliez la devise de la Bretagne : "Plutôt la mort que la souillure", mais, que ne ferait on pas pour avoir un siège ...même pour un strapontin..Alors s'il vous plait, un peu de modestie ! Que vos actes soient en accord avec vos paroles ou que vos paroles assument vos actes.
(0) 

yann syz Le Mardi 31 août 2010 23:27
@ B Géléoc: avoir un strapontin? mais l'UDB a refusé de participer à la liste de deuxième en tour avec Auxiette....comme nous avions décliné une offre de sièges de le drian au premier tour. Sur ce coup là, cette critique est démentie par les faits. En LA, nous avons amené les verts à travailler plus qu'auparavant la question de la réunification, mais nous avions dit que nous n'aurions pas de candidat-caution en cas de fusion avec Auxiette. En B4, notre volonté de nous démarquer du projet socialiste et notre volonté de ne pas céder aux conditions fixées par le PS prouve également que ce n'est pas un strapontin qui nous guidé. Alors, que vous ayez des divergences avec l'UDB, soit. Mais avec des arguments de fonds et pas de fausses vérités.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 9 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons