-- La réunification --

Région bidon, la mascarade continue: Jacques Auxiette veut des statues pour Olivier Guichard et le préfet rend hommage au « père fondateur des Pays de la Loire

Communiqué de presse de Bretagne Réunie (porte parole Philippe Argouarch) publié le 7/06/05 17:38

BRETAGNE RÉUNIE Comité pour l’unité administrative de la Bretagne

Communiqué. Nantes, le 7 juin 2005

Région bidon: la mascarade continue. Jacques Auxiette veut des statues pour Olivier Guichard et le préfet rend hommage au « père fondateur des Pays de la Loire » .

En 1972, le découpage de la France en 21 régions administratives a confirmé la partition de la Bretagne due au régime de Vichy. La région d’Angers, calquée sur la kommandantur allemande, était alors modifiée et devenait la région des « Pays de la Loire ». Le département d’Indre-et-Loire était exclu et la Vendée retirée du Poitou était annexée à cette région créée de toute pièce. La région Bretagne à 4 départements et la région dite des « Pays de la Loire » ont été créées en fait pour donner aux barons gaullistes Yvon Bourges et Olivier Guichard quelques morceaux de l’Ouest de la France. Olivier Guichard parachuté en Bretagne, porte donc une lourde responsabilité face aux Bretonnes et Bretons d’aujourd’hui. Il est aussi scandaleux de voir que les Bretons, premiers résistants de la France Libre, soient ainsi récompensés de leur mobilisation au côté du Général de Gaulle. Nous pourrions dire la même chose des résistants bretons de la poche de Saint-Nazaire dont nous fêtons cette année le 60ème anniversaire de sa libération.

Mais la reconstruction de l’Histoire continue. En voilà pour preuve deux faits récents. Ce n’est sans doute pas un hasard si le président de la région et le préfet rendent tous les deux, dans la même semaine, hommage à Olivier Guichard. Jacques Auxiette, élu PS, qui « n’a jamais caché l’admiration qu’il portait à Olivier Guichard » (OF. 01/06/2005), vient de demander au sculpteur Jean Cardot de réfléchir à un projet de sculptures pour rendre hommage à celui qui fut président des « Pays de la Loire » pendant 25 ans. L’une serait destinée à être exposée à l’Hôtel de Région, l’autre à l’Abbaye royale de Fontevraud. L’artiste, Jean Cardot, est l’auteur de la statue du Général de Gaulle des Champs Elysées à Paris. Le président de région ne craint vraiment pas le ridicule pour sauver sa région … Mais le plus étonnant est la position du préfet de région, Bernard Boucault, qui ne relève plus de la stricte neutralité républicaine. Lors de l’inauguration de l’avenue Olivier Guichard, le 3 juin 2005 à La Baule (OF. 4/06/2005), le préfet de région a prononcé un discours élogieux en hommage à celui qui fut aussi « le père fondateur des Pays de la Loire ». Voici donc le fondement d’une nouvelle religion ligérienne !

MANIFESTATION : Bretagne Réunie appelle à manifester dans le calme le lundi 20 juin à 14 heures à l’Hôtel des « Pays de Loire » à Nantes pour dénoncer cette mascarade régionale. Les citoyens doivent pouvoir vivre dans des Régions librement choisies qui présentent une cohérence culturelle, historique, et économique.

Emile Granville, président de Bretagne Réunie.

Bretagne Réunie – Comité pour l’Unité Administrative de la Bretagne - BP 49032, 44090 NANTES-Cédex 1. Tél. 06.32.01.86.07. (voir le site)

mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.