-- Politique --

Réforme territoriale : l'heure des trahisons et celle du rassemblement

Communiqué de presse de Bretagne Réunie (porte parole Le Bihan Jean-François) publié le 24/07/14 20:38


Communiqué de Bretagne Réunie, 24 juillet 2014, 19 h 45


L'Assemblée Nationale a voté en première lecture le projet de loi relatif au découpage des régions.

Les députés socialistes bretons, à l'exception d'un seul, monsieur Jean-Pierre Le Roch (1), ont adopté un texte approuvant l'amputation de la Bretagne de la Loire-Atlantique en dépit de la demande de 77 % de sa population.


Pourtant, beaucoup se sont fait élire en promettant la réunification.

Nous ne les oublierons pas.

Ils osent même crier victoire car ils auraient sauvé la Bretagne d'une fusion avec la région voisine.

Faux : ce qui a empêché cette fusion pour l'instant, ce sont les sondages (94 % d'opposition en Bretagne administrative) et la mobilisation de masse contre cette issue, de plus cette fusion est déjà programmée pour un deuxième temps.

Nous regrettons que le groupe Écolo, à l'exception notable de Paul Molac (2), se soit abstenu sur un texte qui offre un droit pour un département de changer de région à ce point irréalisable qu'il ressemble à une mauvaise plaisanterie.

La Loire-Atlantique n'est donc pas autorisée par le régime à décider de son retour en Bretagne.

Il est impossible que cette situation ubuesque et invraisemblable puisse être maintenue en deuxième lecture.

Deuxième lecture

Il y aura une deuxième lecture de la loi à l'automne, à moins que le gouvernement ne tente de tricher sur la procédure.

C'est l'ultime occasion pour les parlementaires bretons de respecter les engagements pris devant leurs électeurs en permettant la réunification de la Bretagne et de ne pas commettre l'irréparable.

C'est encore le moment pour toute la Bretagne de maintenir massivement sa mobilisation.

La grande manifestation à Nantes le 27 septembre

Elle sera (3) l'occasion de taper du poing sur la table et de rappeler à nos élus que la Bretagne et la France ne sont pas leur propriété.

Jean-François Le Bihan, président de Bretagne Réunie

06 61 98 64 03

Notes

(1) Jean-Pierre Le Roch (homme politique), député du Morbihan : (voir le site) avec son intervention à l'Assemblée nationale. Et (voir le site) page Assemblée nationale et (voir le site) sur le site Nos Députés.

(2) Paul Molac, député du Morbihan, (voir le site) et (voir le site) page Assemblée nationale et (voir le site) page sur Nos Députés.

(3) (voir notre article) et (voir notre article) avec de nombreux commentaires.

Bretagne Réunie

BP 49032

44090 Nantes Cedex 1

(voir le site)

Contacts : contact [at] bretagne-reunie.org et 06 82 67 19 46

mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.