Cette réforme constitue, de notre point de vue, une avancée dans le processus de simplification du grand puzzle des collectivités territoriales caractérisé par son opacité et un coût exorbitant pour les contribuables. La création, entre autres, de conseillers territoriaux doit permettre de diminuer le nombre d'élus.

Cette réforme doit aussi entraîner une clarification des compétences. Toutefois, nous considérons que cette réforme serait incomplète si elle ne s'accompagnait pas, pour la Bretagne tout au moins, d'une montée en puissance de la région, en lui reconnaissant un droit à l'expérimentation, processus qui devra déboucher sur l'attribution de nouvelles compétences.

En outre le retour de la Loire Atlantique dans l'ensemble breton (40% de son potentiel économique) constitue un préalable incontournable pour permettre à la collectivité bretonne de s'affirmer de façon crédible sur le plan européen.

Pour le bureau,

Le Président,

J-L Le Mee.

Cet article a fait l'objet de 1336 lectures.
mailbox imprimer
logo

Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.

Vos commentaires :

jan michel
Mardi 31 août 2010

.... donc la solution est dans l'UNION politique Bretonne ! Que compte faire l'AFB de -concet- pour réaliser cette UNION politique Bretonne, pour que les partits politiques Bretons : UDB,Parti Breton,etc... arrivent unis devant les électeurs aux Régionales : dans..........6 mois !

Prigent Michel
Mardi 31 août 2010

Suite à la réponse "brutale" de l'UDB par la voix de Mona Bras à la proposition du Parti Breton d'une alliance en vue des régionales, il apparaît bien difficile à l'AFB de jouer le conciliateur entre ses deux "factions" tant est irréductible en France le manichéisme Droite/gauche qui l'emporte sur toute autre considération, y compris l'intérèt général de la Bretagne.

Pourtant, lors des législatives de 2007 l'Alliance Federaliste Bretonne et le Parti fédéraliste de Bretagne ont appoté leur soutien à la canndidature des représentants du Parti Breton.

Ah, mais c'est qu'ils tous sont forcément de droite, puisqu'ils ne sont pas de gauche ! Suis-je bête !

Aux régionales 2010, une fois encore, les bretons voterons Gauche/Droite comme des petits soldats bien disciplinés.

Léon-Paul Creton
Mardi 31 août 2010

C'est une réponse qui est plus brutale qui n'y paraît car elle utilise les mêmes arguments issus du "jacobinisme d'état", et de nos petits ennemis du quotidien, qui n'ont eu comme détermination et obsession que celles, en permanence, de stigmatiser, de culpabiliser sur telle ou telle période de notre Histoire ou sur les idées défendues par les uns et les autres, afin si possible de réduire au silence les Bretons qui ne leur conviennent pas et surtout leurs ambitions!

Pour avoir personnellement subit ce type d'allusions, je suis profondément choqué que cette fois-ci cela vienne de l'"udb", de qui l'on peut et doit impérativement aujourd'hui se poser la question: De quoi udb est-elle le nom? U "?", D "?", B"?"

Beaucoup de militants de ce parti sont sincères dans leurs convictions leurs engagements. Ceux qui qui disposent encore d'un esprit critique autonome, doivent donc demander des explications, voire des comptes aux instances de leur parti...et en tirer les conclusions! S'ils sont logiques, ces militants doivent une réponse au vrai, à tout le "Peuple Breton".

Les régionales prennent donc un autre sens depuis cette réponse de l'udb Le mode utilisé pour apporter cette réponse, et le ton est inquiétant et interroge!

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.