Communiqué de Pierre-Emmanuel Marais, responsable fédéral de l'UDB Loire-Atlantique, le 13 mai 2014 à 16 h.

La Région des Pays de la Loire organisait ce matin [le 13 mai] une session extraordinaire répondant au projet de réforme territoriale. Élus et représentants de différents organismes de la Région sont intervenus pour défendre « l'unité des Pays de la Loire » (voir ABP 33820)

Force est de constater que, sous couvert d'une participation de la société civile, seuls les partisans du statu quo ou d'hypothèses de fusions bien définies ont eu accès à la parole. De ce fait, l'UDB Loire-Atlantique ne peut qu'être septique face à l'annonce de Jacques Auxiette de la création d'un “comité du débat” où toutes les hypothèses d'évolution de la carte des Régions risquent de ne pas bénéficier du même traitement.

La position de l'UDB est celle d'un redécoupage de l'ouest de la France en quatre régions fortes incluant une Bretagne Réunifiée. Aussi, il convient de répondre à certains propos qui ont été tenus ce matin [le 13 mai].

La construction d'une Région sur une histoire, une culture, une identité assez globalement partagée ne constitue ni un repli sur soi ni un danger.

La volonté d'une évolution des Régions ne remet pas en cause le travail fait, ni les emplois des fonctionnaires et contractuels territoriaux et n'empêche en rien de poursuivre les coopérations entre les différents territoires de l'Ouest.

L'UDB Loire-Atlantique demande donc un véritable débat, ouvert à toutes les composantes politiques, à l'ensemble des représentants de la société civile pour déboucher sur un réel exercice démocratique.

Pierre Emmanuel Marais, responsable fédéral de l'UDB Loire-Atlantique

06 27 71 21 31

Voir aussi :

mailbox imprimer