Rapatrier Kristian Georgeault
Lettre ouverte de Skoazell Vreizh

Publié le 21/09/05 15:30 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Diverses interventions ont lieu actuellement pour obtenir le rapatriement du prisonnier politique breton Kristian Georgeault, toujours détenu à Paris alors que ses condamnations sont juridiquement définitives. Pêr Loquet, président de l'association, a écrit au ministre de la justice pour lui demander son intervention. Et il contacte également les élus de Bretagne pour qu'ils interviennent à leur tour.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

GUERANDE Le 18 septembre 2005

Mesdames et Messieurs les Parlementaires de Bretagne

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint copie d'une lettre que notre association Skoazell Vreizh a envoyé le 12 septembre dernier à Monsieur le ministre de la Justice pour obtenir le transfert de Christian Georgeault, prisonnier politique breton, dans un établissement pénitentiaire en Bretagne, à Nantes ou Lorient.

Comme vous le savez sans doute, Christian Georgeault, militant de l'ARB (Armée Révolutionnaire Bretonne) a été condamné une première fois en mars 2004 à onze ans de prison, une seconde fois en juin 2005 à six ans, avec une confusion de peine. En attendant sa libération, il est important pour lui et pour sa famille qu'il se rapproche autant que possible de leur lieu de vie.

Il faut savoir que pour la femme de Christian Georgeault, les visites reviennent à 250 ? par mois. Le départ vers Paris est à 7 H pour un retour à 19 H ( 6H de train pour 45 minutes de parloir). Depuis l'incarcération de Christian Georgeault, son épouse a dû dépenser pour ses voyages la somme de 15.196 euros en cinq ans, pour 120 heures de parloir.

Pour sa fille Solenn un voyage par mois lui coûte 130 euros, (départ à 6 H 30 retour 19 H 10), le coût global de ses visites de septembre 2001 à août 2005 a été de 7.000 euros, ce qui équivaut à 13 % de son salaire.

Des parloirs prolongés ont été demandés à plusieurs reprises, sans succès, alors que pour d'autres détenus ils leurs sont accordés.

Enfin pour aider cette famille à mieux vivre cette séparation moralement, physiquement et financièrement, il est souhaitable que Christian Georgeault vienne rapidement dans un établissement pénitentiaire en Bretagne.

Votre démarche près de Monsieur le Ministre de la Justice, sera une preuve de votre esprit d'humaniste qui vous honore.

Merci de m'informer de votre démarche.

Nous vous en remercions à l'avance.

Recevez, Madame, Monsieur, l'assurance de ma considération distinguée.

Pêr LOQUET président Skoazell Vreizh - Secours breton Comité de soutien aux familles de détenus politiques bretons (voir le site) info [at] skoazell-vreizh.org


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1489 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.