Réponse de Dael Breizh à la ligue de défense noire africaine

-- Histoire de Bretagne --

Communiqué de presse de Parlement de Bretagne - Dael Breizh
Porte-parole: Dael Breizh

Publié le 21/07/20 0:07 -- mis à jour le 21/07/20 13:33

A ceux qui liront le présent communiqué du Parlement général de Bretagne, Dael Breizh.

Des mensonges rapportés par les médias français à ceux qui applaudissent un monument historique en proie aux flammes,

Il suffit de voir fleurir discours catastrophés de politiciens se déresponsabilisant ou autres récupérations politiques pour plaider une cause à laquelle notre Peuple est totalement étranger !

Nous, parlementaires bretons,

Avons pour devoir de rappeler à tous manipulateurs :

1- La Cathédrale St-Pierre-et-St-Paul de Nantes n'est pas un monument français !

Elle fut ordonnée par Jean V, Duc de Bretagne, en 1434, alors que la Bretagne était un Duché souverain, indépendant donc de la France ;

2- Ladite Cathédrale est sise à Nantes, cité des Ducs de Bretagne,

en Bretagne donc et non en France ;

3- Le Duché de Bretagne était un État neutre, qui avait aboli l'esclavage bien des siècles avant que des Français ne fassent de la traite négrière ;

4- De la traité négrière, combien de peuples firent profit, y compris des autochtones africains ? De l'esclavage, combien de peuples peuvent se vanter de n'y avoir jamais eu recours ?

En Bretagne non-annexée, non-colonisée, esclavage, et a fortiori la traite négrière, n'auraient pu se faire !

Élus du Peuple Breton, nous dénonçons tout détournement de notre Histoire, toutes utilisations erronées visant à inclure la Bretagne et son Peuple pour alimenter une haine de la France ou pour défendre des Droits qui lui sont toujours refusés.

Rappelons,

Aujourd’hui encore, la Bretagne est une Nation colonisée par l'État français, et ce depuis 1532 !

Jeter l'opprobre sur un Peuple totalement étranger à des faits et subissant injustices et discriminations en son propre pays, annihile l'argumentation de toute prétention à des droits, que l'on soit de la Ligue de Défense Noire Africaine ou défenseur de toute cause noble ;

Par le présent communiqué,

Demandons des excuses publiques de la Ligue de Défense Noire Africaine et un positionnement de ses revendications fondé sur des vérités historiques et non sur des approximations arrangeantes pour les uns mais insultantes pour les Bretons.

Unanet Evit Breizh

Cet article a fait l'objet de 1867 lectures.
mailbox imprimer
Le Parlement de Bretagne est une initiative citoyenne de Bretons qui ont décidé de ne pas attendre la réunification et l'indépendance de la Bretagne pour constituer un corps législatif breton sur toute la Bretagne historique et sa diaspora, capable un jour de passer des lois, de formuler une constitution et des résolutions concrètes face aux problèmes bretons. Ce parlement n'a pour le moment aucune base institutionnelle, ni aucun pouvoir de légiférer. Il peut voter des lois mais il n'existe pas encore d'éxécutif pour les promulguer. Les premières élections furent organisées en décembre 2016 par l'association KAD,Kelc'h An Dael ( (voir le site) ). Cette structure siège tous les mois depuis janvier 2017, à raison d'une séance parlementaire mensuelle et nomade. L

Vos commentaires :

Jorj Treger
Mardi 21 juillet 2020

Demat,

La Bretagne avait abolie l'esclavage des siècles avant la France? ou sont les sources svp?

Trugarez.

Naon-e-dad
Mardi 21 juillet 2020

La Ligue de Défense Noire Africaine dispose d'un compte twitter. Ce serait bien que Dael Breizh propulse cet article sur twitter. Tout le monde a le droit d'être informé, et formé à la grande Histoire.

Au-delà, cet incident (au sens français du terme , et non pas anglais! Attention aux faux amis linguistiques et sémantiques!) annonce que les Bretons vont devoir faire valoir leur droit à l'existence auprès de nouvelles couches de population qui n'ont aucune idée de l'histoire de l'Europe. Et ne voient l'Europe qu'à travers les plateaux-télé et des manifestations de rue. Dramatiquement insuffisant.

Si l'Etat a la "mémoire longue " comme le dit un jour Lionel Jospin, alors Premier Ministre, c'est encore plus vrai pour les peuples européens de très longue date.

En tout cas, merci à Dael Breizh de rappeler la position de l'Etat breton (au XV siècle) opposé à l'esclavage. Ar sklaverezh e Breizh? Ne vo ket deusoutan a lâre on Duked dija, e dibenn ar grenn-amzer!

La Bretagne du temps de l'indépendance n'a pas attendu l'époque ultérieure des "Lumières" ni, beaucoup plus tard, les promoteurs d'un mémorial nantais pour dire non à l'esclavage. Tant mieux! A-wechoù e c'heller bezañ lorc'h braz en e galon, rak hon tadoù kozh!

Fañch ar Vilin
Mardi 21 juillet 2020

Gourc’hemennoù evit ho respont !

Jacques
Mardi 21 juillet 2020

@ Dael Breizh

Premier point :

''Le Duché de Bretagne était un État neutre, qui avait aboli l'esclavage bien des siècles ...''

Ce point est particulièrement intéressant, mais il demande très clairement à être développé/expliqué...

La Bretagne a été le pays d'Europe ayant transporté le plus de noirs d'Afrique en Amérique, c'est un fait. Mais la Bretagne, championne du commerce maritime, était aussi à cette période un pays autonome avant 1789 ou effacé institutionnellement après 1789, mais dans tous les cas liés contre son grès à la politique étrangère de la France.

Maintenant, nous avons fait le transport et NON le prélèvement de ces personnes sur le territoire africain, ce travail était fait par les royaumes africains et cela leur rapportait financièrement beaucoup de profit... (un tabou autant en Occident qu'en Afrique, un tabou particulièrement développé chez ceux puis prétendent lutter contre l'esclavagisme... qui d'ailleurs ne font rien contre cette pratique toujours largement d'actualité en Afrique).

Je veux bien croire que si la Bretagne aurait gardé son indépendance (puissance militaire et géopolitique), notre participation à ce commerce aurait été moindre.

Donc merci pour les informations que vous pourriez apporter pour argumenter votre point (3)

Deuxième point :

La LDNA est une organisation récente (2018), d’extrême gauche, qui prétend lutter contre la négrophobie en occident et qui s'affirme du courant de pensée du ''Panafricanisme''...

Dans la réalité, il s'agit surtout d'une organisation raciste anti-blanc dont il serait intéressant de connaître la provenance des financements, mais dont on sait qu'ils disposent d'un accès très aisé aux plateaux des médias (au capital bien connu : étatique / haute bourgeoisie apatride).

Ils prétendent lutter contre le racisme ''systémique'' en occident... et donc changer l'occident afin que les africains puissent y vivre...

Or le Panafricanisme tient un autre bien différent :

le développement de l'Afrique sur une base africaine, avec un retour en Afrique des populations expatriés (volontaires ou pas), sachant que si le retour ne se fait pas il n'est pas concevable de vouloir changer l'occident pour y faire vivre des noirs qui ne souhaitent plus vivre en Afrique, en partant du principe que si le choix est de vivre en occident les noirs doivent respecter l'occident tout comme les Africains demandent aux occidentaux de respecter l'Afrique... le panafricanisme refusant le principe Républicain de l'intégration (on ne peut humainement pas demander à des gens de changer leur identité pour une identité qui n'est pas la leur).

En clair, la LDNA est une association lié à un courant anti-occidental qui utilise la légitime peine des noirs vivant dans un occident différent de leur culture d'origine afin d'imposer un recul de la culture occidental (impliquant de fait un recul de la démocratie) au profit de la haute finance apatride aidée en cela sur le terrain par les idiots utiles de l’extrême gauche toujours en recherche d'une cause ''prolétaire'' à défendre...

Pour la LDNA, l'étiquette ''panafricanisme'' est donc loin de correspondre au contenu...

Je pense que les penseurs bretons devraient s'intéresser à ce qui se passe réellement en Afrique, au mouvement actuel des africains de vouloir se prendre en main par eux-même.

On peut y voir une démarche similaire, à celle de Bretons de se prendre en main chez nous en Bretagne...

Et laisser de coté ces ''indigénistes occidentalisés'' manipulés et manipulant...

La LDNA est en fait dans la même ligne que les jacobins .

Ils participent à la destruction civilisationnel au profit des bourgeois apatrides africains/occidentaux.

Voir ce qu'en pense Kemi Seba, un panafricaniste né en France et reparti en Afrique pour mener le combat :

(voir le site)

Et il est loin d'être le seul...

Mais ces gens là n'ont pas accès aux plateaux TV de la République!

Jean Loup Le Cuff
Mardi 21 juillet 2020

A Jorj Treger:

Je confirme que le servage a été aboli en Bretagne par le Duc Alan Barbetorte!

La Bretagne a donc environ 850 ans d'avance sur la France par rapport aux "droits de l'homme"...

A Jacques:

Effectivement la Bretagne souveraine, en tant qu'Etat indépendant avant 1532, est totalement étrangère à la traite négrière française ultérieure... (même si Nantes a été un des ports utilisés par la traite négrière française...).

Hervé Thomas
Mardi 21 juillet 2020

Mais les Nantais qui se sont enrichi grâce à la traite négrière n'étaient-ils pas bretons?

penn kaled
Mardi 21 juillet 2020

Le servage a été effectivement aboli en Bretagne ,quoique pour la petite histoire , cela ne fait pas très longtemps il y avait encore dans certaines fermes des commis dont le régime était bien digne du statut de serf ,mais en France également .La barbarie de l'espèce humaine n'a pas de frontières .

Maintenant l'abolition du servage n'a rien à voir avec ce trafic et la mise en esclavage , par des pays occidentaux entre autres , de populations africaines .Les navires bretons ont transportés des esclaves mais pour le compte de la France .Par contre si la Bretagne était restée indépendante à l'instar du Portugal ,il y a fort à parier que l'état breton aurait ,vu le potentiel maritime de la péninsule participé également à ce trafic .

Il y avait , cela fait deux semaines ?une émission intéressante à ce sujet sur ARTE .

penn kaled
Mardi 21 juillet 2020

Voici un lien de mediapart à ce sujet

(voir le site)

Jean Loup Le Cuff
Mardi 21 juillet 2020

A Hervé Thomas:

Personnellement je ne sais pas si les armateurs négriers de Nantes étaient d'origine bretonne ou non... je laisse les historiens se prononcer là dessus, mais ils ont agit sous pavillon français et non breton, sous législation française et non bretonne..

A penn kaled:

Si les Bretons d’après l'annexion ont été ramenés dans la pauvreté et un certain asservissement social, c'est bien sous l'action coloniale française qui a pillé la Bretagne, fait la guerre à ses débouchés commerciaux, et ramené une certaine hiérarchie sociale de monarchie absolue non parlementaire...

Dire que si la Bretagne était restée indépendante elle aurait participé à ce commerce triangulaire esclavagiste relève de la supputation gratuite... Rien ne peut le confirmer ou l'infirmer...

Disons simplement qu'avant l'annexion, la Bretagne avait un commerce maritime florissant sans avoir besoin de recourir à de tels agissements..

La Bretagne avait la première flotte d'Europe avec l'Angleterre, et était la quatrième puissance économique...

"Bretagne est Pérou pour la France"

penn kaled
Mardi 21 juillet 2020

Après l'annexion le pouvoir public Breton a été éliminé ,il y a eu un remplacement des élites bretonnes par des français .Cependant sur le plan économique le véritable déclin a commencé sous Louis XIV ,la situation na cessé de se dégrader ensuite .Quand à la participation au commerce triangulaire c'est une hypothèse ,cependant d'autres pays riches comme l'Angleterre y a activement participé .

Killian Le Tréguer
Mardi 21 juillet 2020

"Mais les Nantais qui se sont enrichi grâce à la traite négrière n'étaient-ils pas bretons? "

Ils étaient commerçants assurément, sans doute sans réelle patrie sauf celle du porte-monnaie.

Jacques
Mercredi 22 juillet 2020

@ Jean Loup le Cuff

''...mais ils ont agit sous pavillon français et non breton, sous législation française et non bretonne...''

Ben sauf erreur de ma part, non, le pavillon breton (Kroaz Du) était toujours officiel sur les navires de commerce jusqu'à la Révolution française... Il existe des gravures de navires négriers bretons portant le pavillon national à leur poupe. Même si le Kroaz Du était souvent en parti masqué par une Kroaz Gwenn imposé semble-t-il par le roi.

Je pense qu'il faut regarder cette histoire de la traite atlantique avec du recul. Sur un autre article, j'ai eu à débattre avec 2 bretons (visiblement progressistes) qui ne voyaient en cela que la théorie du ''méchant blanc et du gentil noir'', eux-même étant des gentils blancs parmi les méchants... Soit un révisionnisme de l'histoire à but narcissique.

Dans l'autre sens, décrire les Bretons comme les ''gentils'' et les Français comme les ''méchants'', est une autre exagération déjà parce que tous les européens (notamment du nord) ont participé à cette traite.

Le risque pour moi, c'est de voir l'émergence d'une ''Histoire officielle'' (100% politiquement correct) qui a terme n'aurait plus rien à voir à la réalité du temps passé... que notre compréhension ne soit plus que celle de nos idéaux du temps présent, sans aucune capacité à comprendre les logiques du temps passé...

Certains rêves de cette histoire totalement réécrite, les républicains et les progressistes...

Mais je pense qu'en tant que Bretons défendant notre pays et notre civilisation, nous ne devons pas aller sur ce terrain.

Comme je le disais, la LDNA se fiche totalement de l'histoire de la traite négrière, déjà parce qu'elle nécessiterait une acception de la très lourde responsabilité des Africains eux-mêmes et des musulmans. Et c'est surtout une organisation raciste anti-blanc qui ne peut paradoxalement qu'exister en occident et qui n'apporte rien à l'Afrique. D'ailleurs au chaud en occident, ils se fichent totalement de l'actuel commerce d'esclaves noirs en Afrique...

La traite négrière était une opportunité commerciale, les Bretons étaient les champions du commerce maritime. Il n'y avait rien de ''raciste'' (au sens actuel) là-dedans, de plus embarquer sur un navire négrier était extrêmement risqué car les africains avaient des maladies contre lesquelles les occidentaux ne pouvaient pas résister, au point que l'équipage était doublé en cas de mort. Pour les équipages c'était un coup de poker : un profit important si on n'en mourrait pas.

Il semble que nombre de ''familles d'armateur'' sur Nantes étaient françaises, mais même si on parle toujours des Nantais c'est bien l'ensemble des ports de Bretagne qui ont fait ce commerce.

Je n'ai aucun doute que la Bretagne indépendante aurait fait ce commerce. Comme je n'ai aucun doute que ce commerce aurait suscité un vif débat de conscience (comme en Grande-Bretagne d'ailleurs, même si cela ne rentre pas dans le roman étatique français).

Donc en clair, la LDNA... rien à faire de ces gens-là... s'ils ne sont pas content, qu'ils retournent en Afrique pour faire vivre leur continent comme nous Bretons souhaitons faire vivre notre pays... (pour mémoire et tant pis pour les progressistes, ce n'est là que le discours de nombreux Africains dynamiques et même du gvt du Ghana...)

A galon,

Pascal Lafargue
Jeudi 23 juillet 2020

@ Jacques

Puisque je suis l’un des Bretons que vous mentionnez, permettez-moi de vous dire que je n’ai, dans nos échanges, jamais exprimé une quelconque théorie du ''méchant blanc et du gentil noir'', c’est là un raccourci et une interprétation très malhonnête. Je suis juste contre le racisme, cela n’est, je l’espère, pas encore criminel que de l’être. De plus, je ne peux acceptez de me faire traiter de révisionniste. Quoi que, venant d’un sans-nom zemmourien, d’un troll en somme, cela me flatte en définitive.

Jorj Treger
Jeudi 23 juillet 2020

@ Jacques, je peux meme rajouter que le 'fameux' Kemi seba à dit que la LDNA ne servait qu'a ramener des voix à Biden.

@ J L Le Cuff je pensais évidement à l'abolition de l'esclavage des Africains pas à l'abolition du servage qui sont deux choses différentes, évidement ont peut faire des amalgames avec 900 ans d’écart mais je vois les choses autrement, l’état breton n'a ni participé à l'esclavage des Africains ni abolit l'esclavage de la traite négrière.

Jacques
Vendredi 24 juillet 2020

@ Pascal Lafargue

Vous vous flattez de pas grand chose...

''Je suis juste contre le racisme...''

A titre personne je ne connais pas de racistes dans mes relations, mais je connais des gens qui font une fixation sur ce concept et souvent dans un but narcissique : souhaitant parler d'eux afin de justifier leur disposition à se croire mieux que les autres... (comme vous le dites, vous avez besoin d'être flatté...)

Vous remettez une couche sur le Zemmour, mais mis à part vous, qui parle de Zemmour sur ABP?

Y aurait-il un regret ou un manque...?

Vous avez raison d'être contre le racisme, c'est donc que la LDNA doit vous hausser le cœur... enfin, si vous partagez l'honnêteté à laquelle vous semblez aspirer pour les autres...

Sur les 4.6 millions de Bretons j'imagine volontiers n'être pas le seul à considérer qu'il est absolument hors de question que la Bretagne, notre culture, notre civilisation doit changer pour s'adapter aux critères de ces gens-là...

Nous avons déjà la République qui veut nous changer, il me semble que c'est déjà suffisant!

Changer les gens et leur civilisation, qu'est-ce donc si ce n'est pas du racisme?

Je vous ai déjà invité mais je vous réinvite à écouter un autre discours véhiculé par d'autres noirs:

(voir le site)

Comme déjà dis, je me donne le droit de penser comme ces noirs qui n'acceptent pas que les progressistes occidentaux/occidentalisés pensent pour eux...!

Révisionniste oui, car dès qu'on parle d'esclavage, vous vous fixez uniquement sur la traite atlantique en minimisant la lourde responsabilité des noirs eux-mêmes ainsi que la traite arabo-musulmane des noirs et encore plus celle des blancs...

Le révisionnisme (à ne pas confondre avec le négationnisme), c'est quand on écrit l'histoire pour la faire correspondre à une idéologie contemporaine... Une pratique courante en République et pas uniquement...

Je suis désolé, mais faut assumer...!

Mon intervention était d'ailleurs pour éviter que le DAEL ne tombe dans ces travers en rejetant sur les Français la réalité d'un élément de notre histoire (là aussi nous devons assumer notre histoire... mais seulement notre histoire, pas les fantasmes contemporains de certains...)

(Pour mémoire, la démarche de l'ex-ministre Tobira, qui bien que noire et descendant d'esclave a souhaité minimiser/effacer la mémoire de la traite des noirs par les arabo-musulmans).

C'est dire jusqu'où le racisme peut amener une personne...!

Article de l'Express : (voir le site)

Je me permet de proposer une autre vidéo de noirs qui ne pensent absolument pas comme vous... et je pense que ces gens ont aussi le droit à la parole...

(Ces noirs doivent également exister en Bretagne, malheureusement, vu le poids du progressisme chez nous, il m'est d'avis que ces gens prendraient un risque majeur à s'exprimer... ce qui n'est pas acceptable)

(voir le site)

La LDNA s'en prend à la Bretagne, il n'y a qu'une réponse : la porte!

Il est temps que chacun apprenne le respect, le respect de sa culture et de son histoire, le respect des autres (ceux qui n'ont pas la même histoire et culture) et cela encore plus quand on vit chez eux...!

=>En occident, le ''racisme fantasmé comme une pathologie'' est un foulard rouge agité pour détourner l'attention des politiques de soumission des peuples en instrumentalisant la peine des uns contre la peine des autres...!

Pascal Lafargue
Lundi 27 juillet 2020

@Jacques

“Sur les 4.6 millions de Bretons j'imagine volontiers n'être pas le seul à considérer qu'il est absolument hors de question que la Bretagne, notre culture, notre civilisation doit changer pour s'adapter aux critères de ces gens-là...”

Je suis d’accord, les Bretons n’ont pas besoin de changer mais au contraire il est nécessaire qu'ils restent tels qu’ils sont, c.a.d ouverts sur le monde et hermétiques au racisme et à l’extrême droite (ainsi qu’ils ont encore pu en faire preuve récemment sur l’Île de Sein).

Concernant la video de Kémi Seba, je n’ai pas attendu le mouvement Black Lives Matter pour être contre le racisme. Mais vous auriez aussi pu me parler de Junie Stella Kamnga, la chouchoute de Michel Onfray ou de tout(e) autre ‘bourgeois(e) comprador’, cela ne changerait rien au probleme. Il y a des Juifs antisémites, il y a même eu des skinheads arabes, le monde n’est pas avares en contradictions ni en paradoxes.

“Révisionniste oui, car dès qu'on parle d'esclavage, vous vous fixez uniquement sur la traite atlantique en minimisant la lourde responsabilité des noirs eux-mêmes ainsi que la traite arabo-musulmane des noirs et encore plus celle des blancs...”

Comme réponse, je vous propose de prendre le temps de regarder la série de quatre documentaires sur Arte consacrée à l’histoire de l’esclavage. Vous pourrez alors y constater vos erreurs de jugements. Mais sans doute est-ce là pour vous une chaine et des historiens trop progressistes.

“La LDNA s'en prend à la Bretagne, il n'y a qu'une réponse : la porte !”

On le voit ici, l’ignorance (celle de la LDNA) engendre la bêtise, on est d’accord sur ce point, mais plutôt que votre “la porte !”, je proposerais d’abord à ces personnes le dialogue.

Enfin, j’arrêterai là car vous me fatiguez et puis il y a une vie après l’ABP, mais pour mémoire, je vous rappelle que c’est vous qui avez commencé à m’antagoniser, assez violemment d’ailleurs, quand je m’étonnais, à propos du Covid 19, que l’extrême droite n’avait pas encore pointé du doigt des coupables/boucs émissaires. Et bien c’est maintenant le cas avec les Juifs (encore eux ?!) accusés «l'holocough». Voir l’article dans le Figaro sur ce triste sujet : “Le Covid-19 engendre une vague d'antisémitisme dans le monde qui inquiète”.

Jacques
Mercredi 29 juillet 2020

@Pascal Lafargue

Merci pour ce retour plus constructif.

Je pense qu'on regarde le monde de 2 manières différentes :

Je vois le positif et j'ai confiance mais je n'accepte pas ceux qui au nom de tel ou tel théorie/idéologie veulent changer ce monde.

Vous partez de bons sentiments, mais vous avez un regard inquiet, vous voulez améliorer voir même vous imaginez une évoluons négative du monde et votre démarche est de changer le chose pour vous réconforter...

En privée, je connais cette opposition qui généralement s'efface quand une décision doit affronter la réalité et le cas concret.

Sur l'île de Sein, je pense que l'on est clairement dans la manipulation : savez-vous que du coté français, les premiers résistants étaient très largement les royalistes aujourd'hui classés à l’extrême droite... Je ne crois pas une seule seconde que les gars de l'île de Sein avaient le même état d'esprit que ceux qui ont fait le buzz... La base de la démocratie, c'est de permettre à chacun de s'exprimer or ce n'est pas celà qui s'est passé... La France et les Républicains instrumentalisent les gars de Sein (sur la base la célèbre phrase de Gaulle) depuis 70 ans pour mieux masquer tous les autres bretons qui massivement ont traversés la Manche du fait des liens très étroits entre Bretagne et Grande-Bretagne... Mais aussi pour réécrire l'histoire de la collaboration de l'état français à tous les nivaux. On a le même phénomène avec le Kommando Kieffer (commando de l'Armée britannique dont l'effectif était majoritairement breton...) qui n'a pratiquement rien de français...

Je ne porte pas Marine le Pen dans mon coeur, mais pas moins que les autres jacobins qui nous font régulièrement leur cirque sur l'île de Sein... Par contre, voir les Bretons rangés derrière la manipulation comme de bons petits soldats m’inquiète... Sommes-nous encore en capacité de penser par nous-même? A l'heure d'aujourd'hui, quelle est réellement notre conception de la démocratie?

unie Stella Kamnga : Je ne connaissais pas cette jeune fille... mais je dois avouer qu'elle envoie du lourd... J'apprécie les gens qui ont ce courage d'utiliser leur tête et d'assumer leurs idées. L'Afrique et la Bretagne se porterait mieux si cette capacité était plus généralisée... En clair, on est loin de la démarche constaté sur l'île de Sein...!

Vous remettez encore une couche sur l'esclavage avec Arte...

Arte a la particularité d'être capable du pire comme parfois du meilleurs...

S'il y a des imprécisions, il faut les soulever et non émettre un jugement générale et non argumenté...

Ne m'en voulez pas, mais je dis rien de plus que la jeune fille noire que vous m'évoquez, rien de plus que tous les historiens intellectuellement honnêtes, rien de plus que ce que les Africains savent... Par contre oui, il existe une difficulté chez les progressistes occidentaux/occidentalisées a regarder une réalité qui met à terre une grande partie de leur logique de pensée... S'il existe une imprécision, c'est bien à ce niveau.

Dialoguer avec la LDNA? Il n'est pas question...!

Un dialogue se fait entre personnes respectueuses...

Il y a encore 40 ans, il n'y avait pas en Bretagne de population noire ni de LDNA...

S'ils ont un problème avec notre mode de vie... Oui, c'est la porte...

Soyez honnête, si je viens chez vous, que je m'installe dans une chambre, que je mange dans votre frigo et si en plus je vous exprime violemment mon désaccord avec votre comportement... Je doute fortement que vous allez dialoguer avec moi... Au minimum, si vous en avez les moyens, vous aller me mettre à la porte, au pire vous allez composer le 17...

Le fait que l'exemple de votre habitat personnel se transpose à votre pays ne change rien en cela...

Si nous les occidentaux sommes racistes, qu'ils aillent vivre dans leur pays d'origine... là ou leurs ancêtres récentes (parents) ou eux-mêmes sont nés, là où il n'existe pas de méchants blancs racistes et donc pas de nécessités pour une organisation de type LDNA...

Si vous ne comprenez pas toujours pas, tentez l'expérience : Allez vivre en Afrique ou en Arabie puis critiquer violemment leur culture, manière de vivre, religion, leur couleur de peau, etc... Puis venez nous raconter la suite sur ABP!

Maintenant, vous ouvrez un nouveau sujet en parlant des juifs...

Avez vous conscience que personne à par vous n'a parlé des juifs sur ABP... pourquoi ouvrir ce sujet?

Là encore, cela ne provient que de votre univers de pensée : les noirs, les juifs, l'extrême droite...

Qui est anti-sémite en Bretagne???

Le savez-vous???

Qui???

Allez, ayez un peu de courage pour répondre à cette question....!

Votre fameuse extrême droite???

Aujourd'hui, en Europe, ce sont les partis progressistes qui deviennent les plus anti-sémites... La France Insoumise et le Labour au royaume-uni surprennent par leur discours...

Pourquoi? Pour se rendre attractif auprès d'une certaine population....

Et quelle est donc cette population qui est sensible au discours antisémite???

Allez, un peu de courage pour la réponse...!

Vous avez raison, il y a une vie hors de ABP.

Mais même si cela peut vous surprendre, j'ai apprécié échanger avec vous...

Tout comme je n'ai que peu de doute sur le fait que votre manière de penser va évoluer dans les années à venir face à la réalité qui va devenir de plus en plus présente...

Je me permets de mettre une vidéo de la jeune noire que vous avez cité...

Une fille qui mérite d'être connue...

Une de plus, qui nous démontre, que l'anti-racisme est simplement un racisme autorisé et anti-occidental qui n'a pas sa place en Bretagne!

Donc, un exemple de courage et de raisonnement :

(voir le site)

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.