Qui veut tuer les vignerons bretons ?

-- La réunification --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole: Jean-François Le Bihan

Publié le 2/06/16 21:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Une fois encore l’on veut forcer le Vignoble Nantais à intégrer le Val de Loire alors que ce territoire défini par l’Unesco s’étend exclusivement de Sully-sur-Loire à Chalonnes-sur-Loire.

Une fois encore l’on veut interdire le Vignoble Nantais de son appellation de vins de Bretagne, participant ainsi à l’éradication en cours des identités régionales.

Une fois encore l’on veut nuire à l’activité économique des Vignerons Nantais.

Interloire est l’instrument de cette volonté et démontre aujourd’hui encore, avec servilité, son unique capacité de nuisance et de destruction.

Bretagne Réunie dénonce cette situation.

Bretagne Réunie dénonce l’obligation faite aux Vignerons Bretons de payer une Cotisation Volontaire Obligatoire et souligne le caractère contradictoire d’une démarche volontaire mais obligatoire !

Bretagne Réunie rappelle que le Vignoble Nantais appartient à la grande et unique appellation de « Vins de Bretagne».

Bretagne Réunie informe de la mise en place d’un Comité de Soutien, et appelle à manifester

le samedi 4 juin 2016

À 10 h au domaine de la Quilla (Domaine Vinet)

44690 La Haye Fouassière

chez Gérard Vinet, Président d’Interloire

Document PDF 40319-20160602_br_communiquinterloire.pdf communiqué de presse. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :
mailbox imprimer