Quelle chanson pour la prochaine Redadeg ? A vous de la choisir
Reportage de Philippe Argouarch

Publié le 2/11/15 2:50 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'association Ar Redadeg organise tous les deux ans une course à pied à travers toute la Bretagne pour lever des fonds pour la langue bretonne.

Pour sa 5e édition, la Redadeg aura 200 km supplémentaires et partira de Saint-Herblain (Loire-Atlantique) le 29 avril prochain, pour finir après 1.700 km de course en relais à Locoal-Mendon, le 7 mai. Les kms sont vendus aux particuliers, aux collectivités et aux associations à raison d'un minimum de 100 euros par kilomètre.

A chaque Redadeg, une chanson accompagne le parcours. Pour 2016, l'asso laisse le choix aux internautes. Vous pouvez chosir entre : Egin, Balafent, Gouez, le collège Diwan de Vannes, l'école Fanch Gwilhoù de Douarnenez, Krank Kiss Kiss/Tangi Le Gall-Carré et Perynn Bleunven/Mael Guego.

Le vote en ligne est limité à un choix par personne (contrôle sur adresse IP), délivrant à chaque titre choisi un point. Un vote par classe bilingue est aussi possible attribuant 20 points. (voir le site)

Le vote est ouvert jusqu'au 30 novembre à minuit et permettra au lauréat de recevoir une aide de 1 500 ¤ pour enregistrer en studio la version définitive de la chanson officielle. Les résultats seront affichés le 1er décembre.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.