Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Quel avenir pour la filière bretonne publique ?
asambles 01/03/2005 Asambles tient à faire connaître son indignation face aux coups portés à l'enseignement du Breton en Ille-et-Vilaine. Malgré les récentes décisions du Conseil Régional, les services rectoraux continuent leur nettoyage ethnique ! Aujourd'hui, 459 élèves sont scolarisés dans la filière bretonne
Laurent Pirou pour asambles le 1/03/05 16:26

asambles 01/03/2005

Quel avenir pour la filière bretonne publique ?

Asambles tient à faire connaître son indignation face aux coups portés à l'enseignement du Breton en Ille-et-Vilaine. Malgré les récentes décisions du Conseil Régional, les services rectoraux continuent leur nettoyage ethnique !

Aujourd'hui, 459 élèves sont scolarisés dans la filière bretonne publique sur quatre villes : Rennes (292 élèves dans le 1er et 2d degrés), Redon (97 en primaire et collège), Saint-Malo (37 en primaire), Bruz (33 en primaire). Le projet de restructuration de la filière bilingue pose surtout la question du maintien de l'enseignement du Breton en Ille et Vilaine. Veut-on vraiment faciliter l'accès des élèves à leur langue et en cela remplir une mission de service public ? Il semblerait que non, sinon pourquoi fermer les filières bilingues de Redon et Saint-Malo et contraindre les élèves à résider en internat sur Rennes ? Le transfert des élèves bilingues de ces deux villes vers Rennes pose de plus un autre problème : celui des capacités d'accueil des établissements rennais. Que ce soit pour le collège Anne-de-Bretagne ou le lycée Jean Macé, les infrastructures sont limitées et il est peu probable qu'elles répondent aux nouveaux besoins.

Dans ces conditions, la place du breton en Ille et Vilaine est clairement remise en cause. En cela, nous avons la confirmation -si besoin en était- de l'absence de volonté pour favoriser l'essor de la langue bretonne ou plutôt de l'absence de moyens adéquats à son enseignement et à nir pour la filière bretonne publique ?

sa diffusion en général. Mais qu'en est-il alors de la reconnaissance officielle du Gallo et du Breton comme «langues de la Bretagne» annoncée le 17 décembre dernier par le Conseil Régional et du plan en faveur du bilinguisme en Bretagne ?

asambles appelle à manifester le 12 mars 2005 à RENNES 15H(cité scolaire E.Zola) Lionel Henry, pour Asambles

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons