Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
QUE REPROCHE T'ON A HERVE ?
L’association culturelle Bemdez, qui a pour buts de promouvoir la culture bretonne et d’assurer la légitimité de son développement, tient une nouvelle fois à réagir à la mise en détention abusive d'Herve, militant breton vannetais. Que la "justice" lui reproche t'elle ? Des millions d’euros de fonds et de marchés publics
Bertrand Deléon pour BEMDEZ le 12/04/04 11:26

L’association culturelle Bemdez, qui a pour buts de promouvoir la culture bretonne et d’assurer la légitimité de son développement, tient une nouvelle fois à réagir à la mise en détention abusive d'Herve, militant breton vannetais. Que la "justice" lui reproche t'elle ? Des millions d’euros de fonds et de marchés publics détournés pour permettre le financement de la classe politique au pouvoir (par la création d'emplois fictifs ; de fausses factures ; des trafics d’influence ; des abus de biens sociaux ; des marchés truqués ; la mise en place de fonds secrets, des trafics d'armes…), ou encore brûlés dans la mégalomanie de projets immobiliers parisiens (Arche de la défense, Grande bibliothèque de France, Grand stade de France, etc.) ? Non... Tout simplement le non respect d'un contrôle judiciaire draconien parce qu'il est suspecté d'être l'auteur d'une fresque sur un vieux château d'eau en ciment non peint ! Veuillez trouver ci-dessous notre tract, distribué depuis plusieurs jours. Pour Bemdez, le président, Bertrand Deléon. LIBEREZ HERVE ! Depuis le 26 mars 2004, nous étions sans nouvelles d’un militant culturel breton vannetais, enlevé brutalement par 3 policiers en civil, dans l'enceinte du Palais de Justice de Paris. Malgré différentes démarches, ni sa famille, ni l'association Bemdez dont il est membre, n'ont pu obtenir d’informations à son sujet pendant 10 jours ! Herve avait décidé de rendre visite à sa famille le jour du verdict du procès des 11 inculpés politiques bretons en dépit d'un étroit contrôle judiciaire à son encontre, l'empêchant de sortir de la Bretagne historique (5 départements). Il lui est reproché une peinture sur un château d'eau ! Fait nié publiquement avant sa disparition. Perquisitions et violations de domicile, confiscations d’un véhicule et de deux ordinateurs, contrôles judiciaires, contradictions publiques d'un Procureur, et violation du secret de l'instruction dans des propos attribués au Juge instructeur, sont liés à cette affaire. Des magistrats semblent outrepasser leurs droits. Réagissons fermement face à une telle injustice ! L’association Bemdez. Kevredigezh / Association BEMDEZ Ti ar c’hevredigezhioù / Maison des associations 6 straed ar Govuerezh / 6 rue de la Tannerie 56 000 GWENED / VANNES – 06 11 51 43 15

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons