Que le gouvernement démissionne !
Point de vue de Philippe Argouarch

Publié le 14/11/15 19:13 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

En Roumanie, une semaine après l'incendie d'une discothèque qui a fait 32 morts, le gouvernement a démissionné (mercredi dernier). À la suite du massacre au Bataclan hier soir, qui a fait au moins 100 morts, le gouvernement français devrait en faire autant.

Le groupe californien de métal s'intitulait comme un signe annonciateur de la tragédie "Les aigles de la mort métal" . Il jouait depuis une heure au Bataclan quand des islamistes armés de kalachnikovs se sont introduits et ont commencé à tirer dans la foule. Le carnage qui suivit dépasse en horreur tout ce qui s'est passé en France depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Il y a eu hier au Bataclan un Oradour-sur-Glane -- pas moins que ça.

Apres le massacre de ces innocents, pour la plupart de jeunes actifs Parisiens, dont le futur a été balayé en quelques secondes, le gouvernement d'Emmanuel Valls devrait démissionner. Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, a failli. Il n'a pas su détecter une opération militaire planifiée pour avoir lieu en plein coeur Paris. Une opération en partie dirigée par des Syriens d'ISIS, contre qui la France est en guerre. Une opération qui a nécessité une préparation, une organisation et une logistique de premier ordre. L'opération aurait pu faire plus de 400 morts et autant de blessés si les terroristes avaient pu pénétrer dans les tribunes du stade de France, comme cela était prévu, et peut-être même mettre en danger le président de la République. Cazeneuve n'a vu que du feu. Le tout nouveau centre de cyberdéfense installé à Rennes en grande pompe avec en tout un investissement d'un milliard d'euros n'a servi à rien. La nouvelle loi sur le renseignement, par ailleurs ambigüe sur plusieurs droits fondamentaux, n'a servi à rien.

Par ailleurs, nous avons appris que le gouvernement allait de toute façon être remanié complètement après la fessée prévue lors des élections régionales de décembre prochain. Pourquoi attendre ? Renvoyez tous ces incapables à la maison y compris Le Drian qui prétend abandonner le navire Défense pour redevenir président de la région administrative - comme si on pouvait descendre de ce train en marche en pleine guerre ! comme si rien de grave ne se passait et que gagner une élection était plus important que la sécurité et la defense des citoyens.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1601 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 16 commentaires
Pôtr ar skluj
2015-11-14 21:01:52
La forme de ce message me met mal à l'aise. Il est certain que même le deuil national ne suspend pas l'exercice de la démocratie et que l'action du gouvernement ces derniers mois peut et doit être critiquée. Cependant, je trouve gênant de mêler les condoléances avec le gag visuel et la polémique. Ne pouviez-vous pas faire paraître deux articles clairement séparés ?
(0) 
ar hole briz
2015-11-14 21:40:15
Si ce que vous souhaitez ici s'accomplissait, ne serait-ce pas une victoire pour Daech? Plusieurs tentatives d'attentats ont deja ete dejouees, il n'est malheureusement pas possible de tous les prevoir. Les services de renseignement ne sont pas a se tourner les pouces. Et puis quelles initiatives autres prendrait un autre gouvernement si ce n'est legaliser les drogues ou armer tous les habitants. Dans ce contexte d'emotivite (legitime) il convient de garder la tete froide. Je constate au contraire que chacun y va de sa petite sauce pimentee et delirante. Certes, cette violence de depressifs suicidaires, de cette secte nihiliste doit nous interpeller mais avec stoicisme.
(0) 
M.Prigent
2015-11-15 04:30:44
Si j'ai bonne mémoire, 3 des dirigeants de partis britanniques battus aux dernières élections du parlement ont démissionné.
Il est vrai que ce sont des pratiques courantes en Europe du Nord où les politiques ont encore le sens de l'honneur.
(0) 
Loïc L.
2015-11-15 09:42:29
Les services français déjouent 1tentative d'attentat par mois depuis 15ans. Leur travail est remarquable. Et les hommes politiques n'y sont pas pour grand chose.
(0) 
Konan Lasceau
2015-11-15 10:47:54
Dans la droite ligne des bombardements Lybiens de Sarkozy, le gouvernement Hollande et son ministre de la guerre, Le DRIAN, bombarde en Syrie sur un territoire souverain, sans aucun mandat de l'ONU, et fait subir aux français innocents les conséquences de cette politique néo-colonialiste.
C'est la même ligne politique de l'UMPS qui découpe les territoires de l'Hexagone(comme en Afrique et Moyen-Orient)dans le non respect des peuples et nations.
non, je ne suis pas d'accord avec les valeurs de cette république génocidaire et colonialiste, ni avec l'âme française de manuel Valls.
Je suis jean marie tjibaou, le Kanak.
Lorsque les élus n'entendent plus le peuple ou lorsqu'ils ne les représentent plus, la résistance à l'oppression est un devoir.
(0) 
Lucien Le Mahre
2015-11-15 11:09:07
L'émotion et la révolte nous assaillent tous.
Cependant : non, cher Philippe, le gouvernement ne doit pas démissionner en raison de ce drame sanglant.
Quel que soit le gouvernement, quoi qu'on en pense, et donc celui-ci comme n'importe quel autre.
Car alors, quel pouvoir extraordinaire serait donné de par le monde à tout groupuscule de décervelés à kalachnikov, de faire tomber n'importe quel gouvernement, simplement en mitraillant dans le tas et par surprise des foules innocentes et sans défense.
Seul le ministre de l'Intérieur pourrait être utilement contesté pour l'instant, encore qu'il ait sensiblement augmenté le personnel et les moyens du renseignement à la suite de l'attentat du Canard Enchaîné en début d'année. Mais d'après ce qu'en disent plusieurs spécialistes, il manque encore une réforme décisive de l'organisation des services, sans doute accompagnée du recrutement de certains agents spécialisés supplémentaires, notamment arabophones.
Il lui faut aussi parallèlement combattre les innombrables vidéos de recrutement diffusées par Daesh, par des contre-vidéos ayant la mission inverse. Les idées ne nous feraient pas défaut et nous avons de très bons réalisateurs pour cela. Malheureusement pour le moment, le champ est laissé libre aux obscurantistes du web, ce qui parait d'une légèreté incompréhensible.
Les changements "au" gouvernement ou "de" gouvernement, s'il devait y en avoir, ne peuvent - de mon point de vue - intervenir qu'en réponse à une échéance démocratique (les prochaines élections régionales par exemple) et surtout pas comme conséquence directe de l'action criminelle d'une escouade barbare.
(0) 
Paul Kerguelen
2015-11-15 18:04:00
Que le gouvernement démissionne ne changera absolument rien.
Les islamistes auront l'impression d'avoir gagné, Valls serait renommé premier ministre, et de toute façon, ils feront des lois encore plus durs pour mieux nous contrôler.
Non. Ce qu'il nous faut, à nous, Bretons, c'est de ne plus faire partie de cette france et que nous reprenions les rennes de notre pouvoir.
Mais pas à un pouvoir dictatorial aux services de quelques un, mais à une véritable démocratie.
Oui ceci est un drame horrible.
Mais non je ne deviens pas Paris pour autant.
Cela va au-delà. Bien au-delà!
Les attentats sont aussi la cause d'une politique autistique menée par Paris et de la dictature du politiquement correcte.
Nous sommes face à un problème de société. Il ne nous doit pas être imposé mais discuté et choisi par le peuple.
Il y aura d'autre attentat. Sans être devin, je peux le dire. Et tant que la Bretagne fera partie intégrante de la france, elle risque d'être touchée.
Que le gouvernement démissionne ou non, ni changera rien.
(0) 
SPERED DIEUB
2015-11-15 18:10:37
C'est aussi le résultat de la mise à l'écart de ce Breton intègre ,et compétent Marc Trévidic
(voir le site)
(0) 
iliou marc
2015-11-15 20:51:52
Quand on accueille en pagaille des islamistes dans toute l'Europe il ne faut pas s'étonner du résultat ! Daesh l'a indiqué il y a déjà un certain temps qu'au moins 500 de ses combattants étaient infiltrés parmi les migrants ! les pays qui participent a la guerre au Moyen Orient seront de ce fait les premiers frappés il faut en prendre conscience ! mais ce gouvernement est sourd et aveugle comme les précédents d'ailleurs !
(0) 
leguern patrick
2015-11-17 09:21:10
Le changement ? C'est pas maintenant. Mais que chaque membre du gouvernement se consacre pleinement à la tâche qui lui est dévolue me paraît quant même incontournable. Nous sommes en guerre, on nous le répète, et des militaires sont sur le terrain dans le cadre de Vigipirate. Ces militaires poussés à l'extrême limite de leurs capacités opérationnelles, méritent d'avoir à leurs côtés, en permanence, y compris sur le terrain, un "patron" qui sache être à leur écoute, qui motive le personnel sur leur vigilance de tous les instants.
Nous sommes en guerre, il n'y a pas de choix à faire, il n'y a qu'une priorité, une mission. Où on y consacre toute sa personne, où alors oui, dans ce cas précis, on démissionne.
(0) 
Jean-Louis G.
2015-11-17 10:52:15
Si je ne porte pas hollande et sa clique laxiste dans mon coeur, compte-tenu que tout a été préparé en Belgique, il est difficile d'incriminer le gouvernement dans cette affaire. Les djihadistes savent rester dans l'ombre et connaissent très bien les risques d'utiliser les emails, etc. En guerre, l'ennemi n'est pas à sous-estimer et il nous portera certainement encore des coups très durs. Quand je dis "nous" je parle de l'Europe car il ne fait aucun doute qu'ils souhaitent agir ailleurs (RU, Hollande, Belgique, Allemagne, Italie...). Et ils trouveront toujours une justification à leurs attaques (bombardement en Syrie, non privatisation des piscines pour les femmes voilées, vente de porc dans les supermarchés...).
(0) 
PIERRE CAMARET
2015-11-17 12:10:24
Ces guerres peuvent etre gagner que par une forte " intelligence" c' est anglais et cela veut dire le renseignement .
Mr David CAMERON annonce le recrutement de 1800 "spies" . Il faut infiltrer leurs reseaux ,jouer toujours 1 ou 2 coups d' avance . Bien analyser les individus qui sont en face .... et frapper fort et vite . Si necessaire placer des regions entiere sous controle militaire . Si certains hurle au Fascisme qu' ils aillent se faire .......
Loi martiale , les arreter .
La Democratie , la liberte c' est quand tout va bien .
(0) 
Damien Kern
2015-11-17 23:29:59
En fait de démission, je crois que Le Drian a déjà démissionné en fin d'année. Qui peut sérieusement imaginer un Le Drian désavoué par la région Bretagne restant au gouvernement ? Désolé je n'ai pas été élu je continu ?
Sur base d'un sondage privé favorable et la mascarade de Pontivy, il avait choisi de se recycler.
Nous somme en Bretagne, il est quand même son représentant emblématique. S'il est élu, la région Bretagne aura à sa tête un symbole du fiasco diplomatique Syrien.
Pendant des mois Hollande, Fabius, Le Drian n'ont pas arrêté de se focaliser sur la destiné personnelle du dirigeant Syrien, faisant fi de toute les conséquénces dramatiques annexes ... et soudainement depuis 2 jours, on fait autre chose !
Après avoir assuré la transition, ces gens devraient partir en retraite, enfin nous sommes en France.
(0) 
PIERRE CAMARET
2015-11-18 06:21:16
Une victime de plus : les revendications autonomistes des Regions . Cela va encore descendre d'un cran .
Le gouvernement ( quel qu' il soit )pourra presenter la situation actuelle comme prioritaire , en disant vos problemes sont secondaires et on verra plus tard .
(0) 
SPERED DIEUB
2015-11-18 12:58:17
En effet je parlais lundi des régionales à un voisin ,assez neutre vis à vis des revendications bretonnes .Il me répond je le cite ,c'est une question subsidiaire .De toute façon vu le budget par rapport à l'Ecosse le conseil régional ne sert pas à grand chose
(0) 
Mickaël COHUET
2015-11-18 13:27:51
« Les attentats sont aussi la cause d'une politique autistique menée par Paris et de la dictature du politiquement correcte. » (Tugdual Radiguet le Dimanche 15 novembre 2015).
Entièrement d'accord avec vous Tugdual Radiguet.
« Nous sommes face à un problème de société. Il ne nous doit pas être imposé mais discuté et choisi par le peuple. » (Tugdual Radiguet le Dimanche 15 novembre 2015).
Un référendum sur l'immigration devrait être proposé au peuple. Cela n'a jamais été fait. En période de croissance nulle, d'explosion du chômage et de la précarité, avec une dette abyssale et des menaces extrêmement graves sur nos valeurs culturelles et civilisationnelles, cela me parait plus qu'opportun n'en déplaise aux individus atteints du gaucho-bobo-bisounoursovirus (actifs sur abp).
Voici un extrait de mon commentaire rédigé fin décembre 2014 (c'est-à-dire avant les attentats de Charlie hebdo & de l'Hyper-casher) :
« Jürgen Todenhöfer, un auteur allemand de 74 ans qui a passé 10 jours récemment, avec les membres du groupe Etat Islamique, estime que l'organisation djihadiste est « plus forte et plus dangereuse » que ce que les pays occidentaux imaginent. L'un des épisodes les plus forts de son voyage a été la rencontre avec un djihadiste allemand parlant au nom du commandement de l'EI qui lui tint ce discours : « Nous allons conquérir l'Europe un jour. La question n'est pas de savoir si nous allons le faire, mais quand. Pour nous, c'est l'évidence (…) notre expansion sera perpétuelle et les Européens doivent savoir que quand nous viendrons, ce ne sera pas joli. Ce sera avec nos armes. Et ceux qui ne se convertissent pas à l'Islam ou qui ne payent pas la taxe islamique seront tués ». Personnellement, je ne crois pas à une conquête militaire musulmane à court ou moyen termes (notions temporelles relatives certes !). La conquête va être démographique (1). Pour s'en « convaincre », il suffit d'observer les rues de Nantes ou de Rennes (et encore nous sommes en Bretagne ! Pas à Marseille, Nice, Lyon, Grenoble, Paris etc.), les transports en communs, d'aller à la CAF, d'aller dans les salles d'attentes des services gynécologiques des hôpitaux etc. Un processus est en cours sous nos yeux. L'islamisation de la société, va se faire comme elle se fait actuellement par de grandes compromissions de la part de « nos » dirigeants et par de petites lâchetés quotidiennes (7). Nous allons la vivre telle une grenouille cuisant dans une casserole à feux doux, ne sentant pas la température monter (excepté quelques soubresauts, tels que des attentats djihadistes ou des assassinats « spectaculaires » perpétrés par ces derniers, susceptibles de Réveiller la société civile, le « peuple », à défaut des politiques). L'aspect militaire ne sera que la phase finale pour se débarrasser des récalcitrants. » (Mickael COHUET le Vendredi 9 janvier 2015 ; EDITORIAL La liberté d'expression menacée en France,
Publié le 7/01/15 17:10 par La Rédaction).
[(1) Lire :
_ Nielsen Nicolas, « Le « Grand Remplacement » : pas un « complot » mais une loi démographique (exponentielle et implacable) », (voir le site) , Vendredi 19 décembre 2014.
_ Martine, « Drépanocytose : la carte du Grand Remplacement mise à jour (rediff) », www.fdesouche.com , 02/05/2015.
Et voir sur youtube la vidéo intitulée :
_ « Les mosquées envahissent la France ! » (7mn56).
Il n'est pas fait mention dans cette vidéo du développement des écoles privées musulmanes sous contrats (payées par les contribuables), avec la bénédiction des pétromonarchies : Qatar, Arabie Saoudite etc. D'une longue liste à venir, il y en a actuellement quatre : déjà une trentaine d'établissements agréés par l'académie et une quarantaine en projet... _ Caldwell Christopher, « Une révolution sous nos yeux. Comment l'islam va transformer la France et L'Europe », Préface de Tribalat Michèle, Éditions du Toucan, Paris, 2011. [2009 en anglais ; 539 pages].
En complément, ces deux témoignages :
_ Moisan Martin, « À cause de la loi Duflot, je vais quitter ma ville de toujours », www.ripostelaique.com , Samedi 5 septembre 2015. [À lire absolument !].
_ Villers Sonia, « Parislam ou le témoignage d'une parisienne de 14e », www.ripostelaique.com , Lundi 16 novembre 2015.
« Les amis du Prophète ont entendu [de sa bouche] que deux villes seraient conquises par l'islam, Romiyya et Constantinople, le Prophète ayant précisé qu'Héraclès [qui deviendra plus tard Constantinople] serait conquise en premier. Romiyya est Rome, capitale italienne, tandis que Constantinople était la capitale de l'État de la Rome byzantine, aujourd'hui Istanbul. Il a décrété qu'Héraclès serait conquise en premier, et c'est ce qui est arrivé... Constantinople a été conquise, mais la seconde partie de la prophétie, c'est-à-dire la conquête de Rome, reste à réaliser. Cela signifie que l'islam retournera en Europe. L'islam est entré deux fois en Europe, et deux fois l'a quittée... Peut-être que la prochaine conquête, avec la volonté d'Allah, se fera par la prédication et l'idéologie. Toute terre n'est pas obligatoirement conquise par l'épée... [La conquête de la Mecque] ne s'est pas faite par l'épée ou la guerre, mais par un traité [de Houdaybia] et par des moyens pacifiques [démographie]... PEUT-ÊTRE ALLONS-NOUS CONQUÉRIR CES TERRES SANS ARMÉE. Nous voulons qu'une armée de prédicateurs et d'enseignants présentent l'islam dans toutes les langues et tous les dialectes... »
Le Cheik Youssef Al-Qaradawi. Président du Conseil européen de la fatwa et de la recherche (Structure juridique mère de l'UOIF). Al Jazeera, le 24 janvier 1999.
« L'Europe est en train de se suicider *. »
Hirsi Ali Ayaan, femme politique et écrivaine néerlando-somalienne. Ancienne députée à la Seconde Chambre des Pays-Bas pour le parti populaire libéral et démocrate, elle est connue pour son militantisme contre l'excision et ses prises de position sur l'idéologie musulmane. Elle est menacée de mort et figure sur une liste de 11 personnalités à abattre pour leur prise de position à l'égard de l'islam dans le numéro dix du magazine trimestriel de langue anglaise, Inspire d'Al-Qaida. (*Source : Charlie Hebdo, mercredi 5 décembre 2007, p. 7).]
« Il y aura d'autre attentat. Sans être devin, je peux le dire. Et tant que la Bretagne fera partie intégrante de la france, elle risque d'être touchée. » (Tugdual Radiguet le Dimanche 15 novembre 2015).
Personnellement cela fait des mois que je dis à mes amis qu'il va y avoir des attentats islam-istes (bien avant ceux de janvier). Effectivement, il y aura d'autres attentats. Peut-être des attaques djihadistes simultanées dans différentes villes européennes ou françaises. Il n'est pas impossible à l'avenir que des femmes soient impliquées dans de telles attaques. J'en ai la conviction. Comme le disait récemment sur un plateau tv le juge Trévidic, le but de la terreur est d'aller toujours loin dans la barbarie.
« Quand on accueille en pagaille des islamistes dans toute l'Europe il ne faut pas s'étonner du résultat ! Daesh l'a indiqué il y a déjà un certain temps qu'au moins 500 de ses combattants étaient infiltrés parmi les migrants ! » (iliou marc le Dimanche 15 novembre 2015).
@ iliou marc,
Concernant le nombre de djihadistes infiltrés parmi les migrants clandestins dans l'U.E., vous êtes loin de la réalité. Je sais depuis hier, de source sûr (que je ne peux citer ici) que le nombre estimé s'élève à 3000. Je ne sais, cependant pour le moment, si cela est une estimation haute ou basse… La politique migratoire actuelle de l'Union Européenne est catastrophique. C'est la première fois dans l'Histoire de l'Europe que des dirigeants européens mettent délibérément en danger leurs propres peuples (lire : Gloria Éloïse, « Migrants et terrorisme : le déni de Merkel et consorts », www.bvoltaire.fr , Lundi 12 novembre 2015) et planifient sa propre invasion.
À qui profite le crime ? Pour avoir quelques éléments de réponses et de compréhension, lire la passionnante et édifiante interview d'Izambert Jean-Loup par Pierre Cassen :
_ Izambert Jean-Loup (interviewé par Pierre Cassen), « J'accuse 56 dirigeants français d'avoir pactisé avec des terroristes depuis 1990 », www.ripostelaique.com , Vendredi 5 novembre, 2015.
_ Izambert Jean-Loup, « 56. Tome 1. L'État français complice de groupes criminels », IS-Édition, 2015. [368 pages].
@ Philippe Argouarch
Pour aller dans votre sens, j'ai trouvé cet article que je trouve particulièrement pertinent :
_ Leucate Aristide, « Hollande doit être destitué par la Haute Cour pour « haute trahison » », www.bvoltaire.fr , Mercredi 17 novembre 2015.
Par ailleurs, je sais également de source sûr que nombre de renseignements transmis par les services de renseignements étrangers (notamment par un pays qui est en première ligne au Moyen-Orient à l'égard de la menace islamiste) l'ont été à la DCRI et DGSE sans que cela soit pris en compte…
Pour conclure (il y aurait tellement à dire !) :
« Certes, il existe des musulmans modérés, mais l'islam lui-même n'est pas modéré. Il n'y pas de différence entre islam et intégrisme musulman, ou, au mieux, il existe une différence de degré, pas de nature. »
Talisma Nasreen. [Source : Nasreen Taslima & Fourest Caroline, « Libres de le dire. Conversations mécréantes autour de la religion, l'intégrisme, les femmes et la liberté d'expression », Flammarion, 2010].
« L'islam c'est l'islamisme au repos* et l'islamisme, c'est l'islam en mouvement. C'est une seule et même affaire. »
Ferhat Mehenni, Président du gouvernement provisoire kabyle, en exil à Paris. [*démographique excepté].
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.