Quatorze nouvelles écoles bilingues à la rentrée, annonce la presse de Bretagne

-- Cultures --

Dépêche de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 31/08/12 8:14 -- mis à jour le 00/00/00 00:00


D’après le communiqué de Ofis public ar brezhoneg (voir notre article) la presse écrit :

Ouest France annonce Du jamais vu depuis douze ans ! Les trois réseaux scolaires (Diwan, le public et le privé) et les cinq départements sont concernés par cette extension de l'enseignement français-breton...


Le Télégramme est moins lyrique mais précise : Ouvertures de classes, prévisions d'effectifs à la hausse, montée en puissance des dispositifs de formation d'enseignants : la rentrée des écoles bilingues promet d'être la meilleure depuis douze ans.

Les annonces sur le web et sur le papier

Ouest France l'annonce – en tapant le titre de l'article sur Google – sur les sites “maville” de Rennes, Brest, Vannes, Quimper, Vitré, Lorient, Saint-Malo, Dinan, Fougères, Guingamp, Redon, Lannion... enfin, toutes les éditions de la Bretagne administrative. (voir le site) par exemple de Pontivy.

L'annonce est publiée aussi sur les “maville” de Loire-Atlantique : Saint-Nazaire, Nantes, La Baule. Alors... Alors pourquoi cet article ? Parce que...

Sur les éditions papier, la nouvelle n'apparaît pas en Loire-Atlantique.

L'article est bien paru, dans Ouest France de ce 30 août 2012, mais seulement dans les éditions papier de la “B4” (Bretagne administrative), page “Bretagne”, bien sûr...

Un lecteur de Ouest France à Saint-Brieuc, en a fait parvenir le scan à l'OMEB. En effet, ce 30 août, rien n'apparaît sur l'édition papier, de Nantes au moins, a-t-il été confirmé à l'OMEB.

... « En quoi voudriez-vous que cette excellente nouvelle intéresse les habitants du plus grand et plus peuplé département breton, sous prétexte qu'il voit lui-même deux nouveaux sites bilingues s'ouvrir ? (1) Ils n'ont même pas de page »Bretagne« dans leur journal ligérien ! » s'indigne cet ami de l'OMEB.

Le Télégramme aussi

(voir le site) sur lequel la carte est plus belle (c’est celle de l’Ofis, voir photo 2) et où les nouveaux sites de la rentrée 2012 sont plus visibles, toutes filières confondues. L'article apparaît même aussi sous l'onglet Nantes : (voir le site) en ce jour.

On s'aperçoit que les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine ainsi que l'est de la Loire-Atlantique sont en carence.

Une fois deviendra-t-elle enfin coutume ? Remarquons que les deux quotidiens traitent de la Bretagne aux cinq départements et publient une carte de la Bretagne, la vraie, entière !!

Et Presse Océan ?

Quant à lui, quotidien de la Loire-Atlantique, malgré tous les mots possibles en recherche, il ne donne pas sur son site web l'info générale sur la Bretagne. Mais annonce, en juillet dernier, l'ouverture de l'école de Pornic (voir le site) qui sera sise à la “Fontaine aux Bretons”.

En complément : Les chiffres seraient en trompe l’œil ?

Un lecteur nous communique ceci, à la lecture du Télégramme : « Si la Loire-Atlantique est une des meilleures élèves pour les ouvertures d'écoles bilingues breton-français c'est uniquement grâce à Diwan car, contrairement aux autres départements bretons, l'enseignement catholique [filière Dihun] – aux ordres de la politique anti-bretonne de la région Pays de la Loire (PDL) – n'ouvre pas d'écoles en 44 et la filière publique [Divyezh], sous contrôle politique, a un développement bloqué dans le département le plus peuplé de Bretagne. Une conséquence claire du découpage de 1972 renforcé en 1986 ».

Complément n° 2

Ce lecteur continue : « Ce qui est frappant sur la carte c'est le cas du 44 qui est vierge d'école catholique bilingue [Dihun] – les plus pro PDL car sous influence idéologique des 49 (Maine-et-Loire) et 85 (Vendée) dans l'académie de Nantes [qui recouvre les départements de la région Pays de la Loire] – et seulement deux écoles publiques [Divyezh]. C'est très parlant par rapport au reste de la Bretagne ».


(1) Deux nouveaux sites bilingues en Loire-Atlantique : la deuxième école à Nantes (voir notre article) et celle de Pornic (voir notre article) où le professeur Dalgalian, chantre du bilinguisme, est allé faire une conférence en mars 2012 (voir notre article) .

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1689 lectures.
mailbox imprimer