Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Article -
Quand une entreprise bretonne fabrique des drapeaux Pays de la Loire
Les frères Le Mée avaient fondé en 1956 une célèbre entreprise de fabrication de drapeaux et de supports de communication installée à Saint-Grégoire dans la banlieue de Rennes : les
F. Lécuyer pour ABP le 12/01/12 11:45
24561_1.jpg
Le drapeau "historique" des Pays de la Loire fabriqué par les ateliers Le Mée/eurodrapeau

Les frères Le Mée avaient fondé en 1956 une célèbre entreprise de fabrication de drapeaux et de supports de communication installée à Saint-Grégoire dans la banlieue de Rennes : les ateliers Le Mée. Les deux frères n'ont jamais caché leur attachement aux revendications bretonnes, on se souvient notamment de la participation de l'un d'entre eux à diverses manifestations pour l'indépendance ou la réunification de la Bretagne.

La florissante entreprise qui a notamment fabriqué de multiples séries de drapeaux bretons a été rachetée voici quelques années par M. Delambert et peu après rebaptisée Ateliers Le Mée/Eurodrapeau.

Or la politique commerciale de l'entreprise parait aujourd'hui bien différente de celle pratiquée par les frères Le Mée, celle-ci produisant notamment des drapeaux historiques des... Pays de la Loire (!) Le propriétaire de l'entreprise M. Delambert s'en explique à l'ABP :

"Effectivement nous produisons des drapeaux Pays de la Loire, ceux-ci sont commandés directement par le conseil régional Pays de la Loire". Interrogé sur la pertinence de fabriquer des drapeaux d'une région aussi controversée, celui-ci donne son sentiment : "Vous savez je ne vis pas avec les commandes des Bretons bretonnants, parce que sinon j'aurais fermé boutique depuis longtemps. Moi je suis neutre en matière politique, je travaille avec le PS et avec l'UMP. Si je commence à refuser de faire des drapeaux Pays de la Loire parce que les indépendantistes ne sont pas d'accord je ne m'en sors plus. Moi je suis un industriel, je ne suis pas un indépendantiste, j'ai une machine à faire tourner et je me vois mal refuser le marché du conseil régional Pays de la Loire", avant d'ajouter "D'ailleurs je travaille aussi pour le conseil régional de Bretagne. Je fabrique les drapeaux du conseil régional, pas les gwenn ha du mais celui avec le logo".

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 5493 lectures.
Fabien Lécuyer est spécialisé dans l'enquête journalistique, les mouvements "en marge" du bipartisme et les mouvements indépendantistes .
Voir tous les articles de de F. Lécuyer
Vos 37 commentaires
Mikael Le Jeudi 12 janvier 2012 12:17
Ce n'est quand même pas difficile de faire du commerce et d'avoir une éthique. Les deux ne sont pas incompatibles. C'est triste de voir une entreprise qui avait des principes lorsqu'elle était dirigée par les frères Le Mée devenir une machine à fric et qui, par dessus le marché, traite les Bretons ainsi. On retiendra tout particulièrement le "Breton bretonnant indépendantiste" qui achête des Gwenn-ha-Du.
Soyons honnêtes, les Bretons le lui rendent bien. Cette entreprise pratique en effet des prix plus élevés que certains de ses concurrents sur le marché. Pas étonnant que les Bretons fasse fabriquer leur drapeau (pas avec le logo mais le vrai Gwenn-ha-Du) dans le nord de la France, au Pays de Galles ou aux Etats-Unis !
(0) 

Ar Vran Le Jeudi 12 janvier 2012 12:18
D\"un point de vue économique, cela est compréhensible. D\'un point de vue éthique, j\'en doute.
Pour en savoir un peu plus clair, il aurait fallu lui demander s\'il accepterait une commande pour des drapeaux nazis car je ne doute pas qu\'il doit y avoir un marché...
(0) 

Riwal Godest Le Jeudi 12 janvier 2012 12:43
Les collabos pendant la guerre avaient le même discours que ce monsieur......
Riwal Godest
(0) 

Louis Le Jeudi 12 janvier 2012 13:46
Il est moche ce drapeau.
Et puis ces symboles de la réaction vendéenne bien au milieu... pas très républicain tout ça.
(0) 

Gwendal Le Jeudi 12 janvier 2012 14:22
Il a racheté la boite, il a quand même le droit de décider de sa ligne commerciale. On ne va quand même pas obliger quelqu'un qui se fiche du débat de prendre parti.
(0) 

Yves Le Gonidec Le Jeudi 12 janvier 2012 14:53
Toutes les personnes pro-réunification ne sont pas indépendantistes : ce Monsieur généralise, pour mieux décrédibiliser la réunification !
Les emsaverion devraient manifester devant sa boutique !
Soit on est avec nous et tout roule, soit contre nous et ça va shampouigner !
A l\'avenir, on saura qu\'il vaut mieux commander nos drapeaux chez Emsav plutôt que chez cet idiot utile !
(0) 

Louis Le Jeudi 12 janvier 2012 15:17
Entièrement d'accord avec Gwendal.
Il serait plus pertinent de critiquer ces grosses sociétés qui pavoisent en Gwenn ha Du, mettent en péril les PME-PMI bretonnes, s'assoient sur le droit du travail, fourguent des saloperies fabriquées par des esclaves en Chine, payent les salariés bretons à coup de trique et les mettent à la porte dès qu'ils lèvent le doigt pour aller pisser.
(0) 

François Martin Le Jeudi 12 janvier 2012 16:07
+1 Gwendal
(0) 

Pierre-Yves Pétillon Le Jeudi 12 janvier 2012 16:28
En effet, chacun est libre de faire des affaires comme il l'entend et il n'est pas donné à tout le monde d'être vertueux... En plus, si j'avais l'esprit mal tourné, je pourrais dire que sa rapporte de l'argent et que sa soutien l'emploi en Bzh !
Par contre, si il est vrai que la Région PDL achète ce genre de pavillon c'est plutôt cocasse ! Tout les symboles de l'ancien régime y sont réunis, comme disait un précédent post c'est pas très républicain tout ça ! Et après ça vient nous donner des leçons de modernité... On doit pas le voir souvent dans les manifs celui là !
(0) 

Michel Le Jeudi 12 janvier 2012 17:25
Ce genre d'article est limite de la dévalorisation gratuite d'une entreprise et n'a pas sa place dans un media. Dans un pays libre, un chef d'entreprise est libre de vendre à qui bon lui semble. Il n'y pas lieu à critiquer d'autant plus qu'il fait travailler du monde et n'a pas délocalisé en chine comme beaucoup...
(0) 

Jean le Guellec Le Jeudi 12 janvier 2012 18:02
J\'avais moi-même créé et mené pendant 20 ans une entreprise florissante de calendriers publicitaires en breton ou bilingues. J\'ai en partant en retraite vendu cette maison d\'édition en refusant une offre 5000 euros supérieure d\'un postulant déclarant(je cite)continuer de vendre sur les 4 départements bretons et préféré des repreneurs motivés par la Bretagne et le breton. Ces derniers ont malheureusement été mis en liquidation au bout de 6 ans et ayant racheté les machines de façonnage en bon état et qui allaient partir à la casse j\'ai cherché en vain dans les milieux bretons une ou deux personnes désireuses de se lancer avec mes conseils bénévoles et j\'ai finalement trouvé un imprimeur breton mais peu au fait de l\'actualité bretonne et qui m\'a promis de poursuivre en bilingue avec je l\'espère vos encouragements.
Pour ce qui est de l\'entreprise des frères Le Mée,c\'est délicat de porter un jugement. Ils ont peut-être vendu dans l\'urgence en se méprenant de la déontologie du repreneur car fabriquer du drapeau breton ou du Bzh n\'a pas la même signification que fabriquer des chaussettes et il est aussi arrivé qu\'une imprimerie passée à un sympathisant d\'extrême droite ne se soit pas fait forcément de la bonne publicité.
(0) 

Ar Vran Le Jeudi 12 janvier 2012 18:24
d'accord Michel,
je vais demander à cette entreprise de faire un drapeau avec la France mais sans l'Alsace...
(0) 

Pierre NICOLAS Le Jeudi 12 janvier 2012 19:04
Je partage avec MICHEL. Je trouve que ce genre d'article n'apporte pas grand'chose au débat sur la réunification. Il est même plutôt contreproductif et à des relents de chasse aux sorcières. Va-t-on "dénoncer" toutes les entreprises B5 qui travaillent pour la région Pays De Loire ? Dans ce cas, quoi penser des associations culturelles bretonnes de Loire-Atlantique qui touchent des subsides de cette région ? Certains commentaires sont également affligeants : comment peut-on faire des comparaisons avec la collaboration s'agissant de la fabrication de drapeaux des PDL ? Quand je lis certains propos sur le drapeau vendéen, on croirait entendre les positions de F. Morvan sur le Gwenn Ha Du. Un peu plus de tolérance et de mesure, s'il vous plaît.
(0) 

Rafig Le Jeudi 12 janvier 2012 20:34
C'est le drapeau "héraldique" des PDL non historique car cette région n'a pas d'histoire.
Mais sa bannière armoriée (qui n'est pas exactement ce dessin) est intéressante car elle démontre bien les différent "morceaux" de provinces historiques qui ont été arrachés pour composer cette "région" administrative.
Un peut de Val-de-Loire avec les lys, et une partie de BRETAGNE ! bordée de bleue pour la Loire-Atlantique.
Comme cela c'est plus clair.
(0) 

Yann LeBleiz Le Jeudi 12 janvier 2012 20:51
Pas facile de juger cette entreprise.
Personnellement, en tant que breton, il me semble qu'il y a bien un problème éthique. Sauf que ce problème éthique n'en est pas un officiellement!
On pourrait dire aussi qu'une entreprise bretonne a bien été accusée publiquement de vendre des systèmes de sécurité informatique à Kadafi, alors que l'état français lui ne voulait vendre que des avions de combat dernière génération!
Comme l'interdiction en France de nier le génocide arménien, alors qu'il n'y a aucun problème à nier le génocide vendéen!
Mais, oui le plus formidable, c'est de voir nos "modernes" républicano-jacobins des PdLs s'inventer un drapeau "historique" sur la base de symboles monarchiques, religieux et contre-révolutionnaires!
A quand le couronnement de sa majesté le ROI des PdLs! (Dans son chateau historique de Nantes... Evel just!)
Grand temps de mettre fin à cette clownerie, financée par nos impôts!
(0) 

PADRIG A.B. Le Jeudi 12 janvier 2012 21:26
La Messe est dite... Les Collabos existent !!!
(0) 

JBB Le Jeudi 12 janvier 2012 22:05
Eh ! J'ai quand même vu des boulangers bretons accepter de vendre du pain à des touristes !!! Peut-être va-t'on un peu trop loin, là !!! (ceci étant dit, les déclarations du propriétaire sont vraiment au niveau des pâquerettes !)
(0) 

SPERED DIEUB Le Jeudi 12 janvier 2012 22:28
Mais regardez ce drapeau, la polémique n'a pas lieu d'être Cet étendard pourrait être un emblème d'une monarchie française restaurée et représenter l'union de deux états associés la Bretagne étant autonome C'est un véritable poison pour les pays de Loire il donne des arguments inespérés !! aux partisans de la réunification c'est une opportunité à saisir tellement il est en contradiction avec les préceptes des républicains de l'ouest !!!
(0) 

mac kinle Le Jeudi 12 janvier 2012 22:36
La diversité des opinions est liée à la conscience et à l\'inconscience. Il y aura toujours des gens qui n\'auront la même conscience que nous. C\'est pour ça qu\'il faut aussi diversifier nos arguments; ne pas rester dans le tout historique, le tout identitaire, le tout linguistique, le tout géographique ou le tout économique. Sagissant de ce \"drapeau\", il n\'est pratiquement plus utilisé. Il date de l\'époque d\'Olivier GUICHARD et je pense que l\'hôtel de région ne doit plus en acheter (trop historique). Par contre, le nouveau pavillon des PdL avec le signe de \"l\'entre parenthèse\" à l\'envers (censé représenter la cote!)suivi du titre \"Région des pays de la Loire\" est bien actuellement acheté et accroché en tout lieu appartenant au conseil régional et proposé à certaines entreprises. pour ceux qui ne viennent pas en Loire Atlantique voilà à quoi il ressemble: ) Région Pays de la Loire
(0) 

R-A Moog Le Jeudi 12 janvier 2012 23:57
Au moins, ce drapeau a le mérite de montrer ce que sont vraiment les Pays-de-la-Loire... Un patchwork, réunissant des entités aux identités différentes !
Ce drapeau montre bien que, malgré son rattachement aux Pays-de-la-Loire, la Loire-Atlantique est, reste, et demeurera toujours Bretonne !
Les "ligeriens" devraient mieux regarder leur drapeau... Ils comprendraient que ce n'est pas un découpage administratif qui fait que, du jour au lendemain, la Loire-Atlantique n'est plus historiquement et culturellement (et économiquement !) bretonne !
Si la réunification ne se fait pas (ce serait dommage...), hé bien préparons-nous à nous battre pour que soit reconnue notre identité bretonne au sein des Pays-de-la-Loire...
Après tout, qui irait dire à un Vendéen qu'il doit arrêter de se sentir et revendiquer Poitevin, puisque la Vendée n'est plus administrativement rattachée au Poitou ?
(0) 

Philippe Metchnikoff Le Vendredi 13 janvier 2012 00:22
Il reste a savoir si une municipalité bretonne aura la betise d'oser exhiber cet oriflamme qui est non seulement laid mais aussi très peu républicain avec ses symboles religieux et monarchiques.
Il n'y a que l'impayable Joel Batteux , maire de Saint Nazaire , qui puisse nous faire ce coup tant il met d'énergie à nier sa bretonnitude.
(0) 

TUDJENTIL BREIZH Le Vendredi 13 janvier 2012 09:31
C'est un faux procès que l'on fait à cette entreprise bretonne qui elle au moins fabrique des Gwenn ha Du en Bretagne et non en Chine ! On pourrait tout aussi dire que cette entreprise contribue à la Réunification de la Bretagne puisque c'est elle qui a confectionné notre drapeau et les banderolles pour notre prise de possession du 18 Juin du Chateau des Ducs à Nantes :
(0) 

Ar Vran Le Vendredi 13 janvier 2012 10:59
@Tudjentil
Certes, d\'un point de vue économique cela se comprend (il y a quand même des limites). Ce qui est ridicule est la position de son patron qui fourre dans le même sac le Gwenn-ha-du, les Bretons bretonnants, les indépendantistes... On peut faire du commerce sans pour autant dire des idioties, cela ne fait réellement pas grandir cette personne et surtout elle risque de s\'exposer à un boycott. On peut avoir une entreprise ou être responsable commercial (c\'est mon cas par exemple) sans pour autant être pragmatique (son entreprise est en Bretagne et avec sa réaction (pardonnez-moi) d\'abutri, il aurait du mettre de l\'eau dans son vin s\'il voulait toujours avoir comme client les Bretons...
Pour votre information, les Chinois sont plus malins, ils ne diraient jamais d\'idioties comme cela même s\'ils en pensent pas moins...
(0) 

Pierre-Yves Pétillon Le Vendredi 13 janvier 2012 11:54
Je ne suis pas sûr que cet article soit le meilleur de Fabien Lecuyer... C'est un avis perso. Peut-être mériterait-il d'être contrebalancé par un autre sur les entreprises du même genre en Bzh(5). Que fabriquent-t-elles et où ? Ca rééquilibrerait le propos... Petra sonjes Fabien ?
(0) 

Fabien Lécuyer Le Vendredi 13 janvier 2012 15:10
Bonjour, cet article est purement factuel, restitue fidèlement les propos de la personne interrogée et délivre une information sur une entreprise ayant un rapport avec les revendications bretonnes.
La question de l'éthique de l'entreprise est une question actuelle, cet article rentre dans ce cadre.
(0) 

Louis Le Vendredi 13 janvier 2012 15:32
Il y a des propos proférés ci-dessus qui sont intolérables : " Soit on est avec nous et tout roule, soit contre nous et ça va shampouigner ! "
En ce qui concernent la réunification, les gens ont parfaitement le droit d'être contre ou de s'en foutre, et leur opinion si elle est raisonnée et correctement argumentée est respectable. L'inquiétude et les interrogations qu'elle peut susciter chez nos voisins "ligériens" sont légitimes.
Le type de propos binaire que je viens de citer est indigne et parfaitement à même de décrédibiliser le travail accompli jusqu'à aujourd'hui en faveur de la réunification. Car il reste à convaincre une immense majorité des Nantais du bien fondé de l'entreprise...
L'opinion des administrés de la région pdl sur l'achat de telles bannières par la Région semble plus intéressante. Le détournement du drapeau breton par des entreprises à des fins mercantiles est tout aussi intéressant...
(0) 

Klet Ar C'haper Le Vendredi 13 janvier 2012 23:08
A Rennes, le seul endroit où l'on pouvait voir ce drapeau confidentiel, c'était sur le toit de France 3 Ouest. A photographier avant qu'il(s) ne disparaisse(nt) !
(0) 

mac kinle Le Vendredi 13 janvier 2012 23:40
"Louis", votre plume a sans doute déraper et je suis sûr qu'après coup vous serez d'accord avec moi; vous dites qu'en ce qui concerne ceux qui sont contre la réunification "si leurs opinions" sont "raisonnées et correctement argumentées, elles sont respectables". Vous en conviendrez: aucune personne qui défend la raison d'être de la région des PdL n'a d'arguments sensées ou d'opinions raisonnables et c'est bien pour cela que ce territoire artificiel est voué dans peu de temps à disparaître.
(0) 

Christophe Le Vendredi 13 janvier 2012 23:40
Entièrement d'accord avec Gwendal. Je pense qu'il faut faire attention à ne pas prendre ses propres convictions pour des vérités universelles.
Ne serait-ce que parce que c'est le meilleur moyen de faire fuir tout le monde.
Parler d'éthique en la matière me parait aller dans cette (mauvaise) direction.
(0) 

Le Martinico-Breton Le Samedi 14 janvier 2012 00:50
Au contraire, qu'il continue à vendre ces drapeaux "historiques" des PdL
Comme le dit R-A Moog, ce drapeau montre ce qu'est vraiment la région PdL : un mélange de morceaux de diverses provinces (dont la sauce n'a pas très bien prise).
Je vois là un argument de taille qui décrédibilisera le domaine de son excellence le Baron Auxiette
(0) 

Ronan Le Samedi 14 janvier 2012 01:23
Cet article a au moins le mérite de susciter des commentaires, je pense également qu'il n'est pas le meilleur que Fabien Lécuyer ait pu écrire, je dirais même décevant au vue de la qualité des articles auquel notre nouveau rédacteur commence à nous habituer.
Les affaires sont dures ne le soyons pas trop avec cet entrepreneur.
Qui connait la réalité de la situation économique de son entreprise?
Je pense sincèrement qu'il nous faut agir plutôt que de perdre notre temps à nous plaindre des comportements de tel ou tel. La Bretagne mérite mieux que ça.
(0) 

Louis Le Bras Le Samedi 14 janvier 2012 08:56
A noter le propos complétement contradictoire du dirigeant de cette entreprise : "Moi je suis neutre en matière politique", puis plus loin "je travaille avec le PS et avec l'UMP." "je ne suis pas un indépendantiste".
Donc il n'est pas du tout neutre politiquement.
Je m'interroge d'ailleurs sur ce marché de drapeaux héraldiques PdlL qui le ferait vivre (contrairement, d'aprés lui, aux drapeaux nationaux type Gwenn-Ha-Du)...car à ma connaissance la région PdlL n'utilise plus du tout ce drapeau héraldique crée dans les années 80.
Ce drapeau est-il arboré actuellement ?? Est-ce une nouvelle politique de la région PdlL ?
Comme le rappelle l'historique, cette entreprise n'existerait pas et n'aurait jamais pu perdurer 50 ans sans l'attachement indéfectible à la Bretagne. Je ne serais pas orienté que cette réorientation par l'actuel patron de cette entreprise, conduise cette entreprise à sa perte... la politique du quantitatif aseptisé, les chinois et autre pays à faibles couts de production feront toujours mieux.
(0) 

Marc Mosnier Le Samedi 14 janvier 2012 09:53
Le plus intéressant dans cette affaire est le drapeau en soi des \" Pays de la Loire \" :
Créé selon les règles strictes de la vexillologie et de l\'héraldique, d\'aspect \"traditionnel\" et \"millénaire\" il montre toute la malhonnêteté du système.
Lorsqu\'il s\'agit de faire la promotion d\'une fausse région, on lui invente un faux passé historique à grand coups d\'hermines et de fleurs de lys. Lorsque l\'on a une vraie région, ou un regroupement de régions attestées, on lui colle un logo lamentable digne d\'une marque de lessive.
(0) 

Alwenn Le Samedi 14 janvier 2012 10:46
Certains ont l'air de dire qu'une entreprise peut tout faire du moment qu'elle crée des emplois.
Non !
L'entreprise qui vendait du matériel de surveillance à Kadafi créait aussi dse emplois.
L'article de Fabien ne fait qu'informer. Chacun fait ensuite ce qu'il veut de cette information.
(0) 

Herlé AUDRAIN Le Lundi 16 janvier 2012 17:04
Bonjour,
Reconnaissons à ce drapeau pédelien d'être le seul à porter des hermines et donc à ne pas cacher une certaine vérité. Je me souviens très que le journal Ouest-France à l'occasion des 30 ans des PDL avait sorti un N° special répresentant tous les logos et autres écussons qui avaient existés lors de cette période, ils y étaient tous sauf un, celui là justement, bizarre non?
(0) 

Pierre Lecomte Le Mercredi 29 juillet 2015 17:49
N'en déplaise aux grincheux ce drapeau est superbe !
Il a le mérite de mettre en évidence l'Hermine, la Fleur de Lys, les Sacrés Coeurs de Jésus et Marie et le Léopard, symboles des différentes parties de notre pays qui composent cette région administrative.
On est loin de l'insipide logos imposé sur les nouvelles plaques d'immatriculation automobiles dont la représentation ne correspond à rien d'historique ni de réel que le budget faramineux déboursé par le contribuable pour "pondre" cette horreur.
(0) 

Ligérien 44 Le Mardi 17 juillet 2018 22:47
Ce drapeau a été créé en 1958 par Robert Louis .
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons