Quand les élus veulent imposer leur jeu à la Beaujoire !

-- La réunification --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole: Alain Peigné Paul Loret

Publié le 27/09/19 11:57 -- mis à jour le 28/09/19 08:49

Nous apprenions mercredi dans Ouest-France que c'est sous la pression de « membres de la ville, de la métropole, du département » que le FC Nantes n'a pas signé la charte des derbys bretons. Nous déplorons que ce petit nombre de personnes bien placées ait pénalisé tous les supporters nantais en les privant de ce qui devait être une belle fête fraternelle, un spectacle, à l'instar des autres rencontres entre clubs de Bretagne.

Si nous sommes malheureusement habitués à ce que certains élus manœuvrent sournoisement, sur le terrain politique, pour étouffer l'aspiration populaire au sujet de la réunification de la Bretagne, il est, par contre, inadmissible qu'ils le fassent également sur les terrains de foot et interfèrent dans la vie associative.

Malgré les sondages, les manifs, les pétitions, il est assez ironique d'apprendre que la ville de Nantes exerce une telle pression sur ce sujet à l'heure où la commission européenne la récompense pour ses «innovations démocratiques».

Au lieu d'agir dans l'ombre, tout en affirmant, la main sur le cœur, qu'ils reconnaissent l'identité bretonne de Nantes et de Loire-Atlantique (L'UNESCO n'a-t-elle pas classé au patrimoine mondial le fest-noz sur les 5 départements bretons ?), nous invitons ces élus à prendre leurs responsabilités en répondant sans détour à l'attente citoyenne et démocratique à ce sujet.

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Anne Merrien
Vendredi 27 septembre 2019

Si la récompense venait du Parlement européen, la caution démocratique serait plus grande...Quoi qu'il en soit, j'invite Bretagne Réunie à tester dans la mesure du possible les "innovations démocratiques" de la ville de Nantes, ou plus exactement à en tester les limites.

Dans le livre blanc de l'unité bretonne, il est bien expliqué comment les fédérations sportives furent mises au garde-à-vous du découpage régional. Les financeurs du FC Nantes auront-ils les reins assez solides pour passer outre? S'ils dépendent des marchés publics, c'est impossible.

JP. Touzalin
Samedi 28 septembre 2019

C'est bien sûr lamentable et dans la droite ligne du jacobinisme larvé des élus départementaux et régionaux... voir aussi l'article fielleux de Ouest-France de ce jour ( Édition 44 ) dénonçant la manifestation pro-réunification et faisant la liaison avec « un vrai-faux derby breton » (sic) !

krys44
Dimanche 29 septembre 2019

Leur acharnement à ériger par tous les moyens une région PDL dont tout le monde se fout , est le meilleur aveu d'échec qui soit !

Il ne pensent ni aux intérêts des citoyens , ni au bien commun , mais seulement à leurs intérêts d'élus.

Leurs postes rémunérateurs d'abord et avant tout !

Pitoyables !

André Gilbert
Mardi 8 octobre 2019

le nombre important de Gwenn ha Du dans la tribune Loire devrait être encouragé, ainsi que les chants ici c'est la Bretagne , cette image montre l'attachement de Nantes à la Bretagne

et si cette tribune était entièrement recouverte d'un immense GHD ou une carte géante B5

ceux ci pourraient être confectionnés avec des cartons de petite taille car je doute que les "vigiles" du stade laisseraient rentrer un GHD géant , faisons confiance aux supporters

et si , dans les autres stades participants aux derbys bretons on affichait systématiquement au moment des festivités ,les noms des clubs bretons , y compris et surtout Nantes , il y aurait une

une meilleure lisibilité pour cette action

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.