Quand le Gwenn ha du flottait devant la mairie d'Almaty

-- Politique --

Chronique de Thomas Radoube
Porte-parole: Thomas Radoube

Publié le 7/01/22 19:31 -- mis à jour le 08/01/22 14:59

Si la mairie d'Almaty est aujourd'hui méconnaissable, il y a quelques années, le Gwenn ha du flottait devant, pour quelques instants seulement, à l'occasion de la fête de la Bretagne (la commerciale, pas la vraie), et à l'occasion de l'ouverture de l'Ambassade de Bretagne d'Almaty, point de représentation de l'association bien connue.

Il faut dire qu'au début des années 2010, la communauté bretonne était fort bien représentée à Almaty, avec une quinzaine d'expatriés sur la grosse centaine d'hexagonaux. présents. N'oublions pas de rappeler qu'Almaty est jumelée avec Rennes depuis 1991 (un des premiers jumelages post-soviétiques) et que de nombreux kazakhes sont aujourd'hui installés aux alentours de Rennes (une des premières communautés dans l'hexagone de ce pays d'Asie Centrale).

Rappelons aussi que le Kazakhstan abrite la première population ouighoure du monde hors de Chine, et d'importantes minorités (plus de 30 langues sont parlées à Almaty).

Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
Scénariste, auteur, compositeur, je suis l'auteur de deux essais publiés, ainsi que le premier volume d'une série consacrée à l'histoire et au patrimoine de Bretagne. Actuellement en train de travailler à l'édition du premier des quatre tomes de ma série autobiographique "Chroniques D'Un Breton Voyageur". Egalement engagé comme producteur de la mini-série "Tavarn An Istor".
Vos 1 commentaires
Rafig
2022-01-10 13:23:51
Le drapeau breton est un drapeau de paix car porté par une petite nation d'Europe qui a seulement l'envie de survivre et d'avoir un avenir, comme beaucoup d'autres peuples soumis ou non reconnus par une nation autoritaire ou brutale.
Solidarité avec le peuple du Kazakhstan.
(1) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.