Quand Hennebont se fait fièrement empapaouter
Chronique de Eric An Eost

Publié le 17/10/11 15:12 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

En septembre dernier la Mairie de Hennebont a présenté fièrement le nouveau logo de la ville, un condensé de débretonisation pour l'ex-place forte du Duché de Bretagne. Datant du XIXe siècle, (et alors ?), il a en effet été jugé que l'ancien blason et ses armoiries ne reflétaient plus l'identité du territoire. La ville a donc décidé de créer un logo tout neuf, qui mettrait en valeur les différentes richesses de la ville, mais également sa culture bretonne.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Là où cela se gâte c'est quand l'agence vannetaise Quintesis rend une copie digne de n'importe quelle ville française, amputant les feuilles de chênes, l'arbre roi en Bretagne, pour les remplacer par une un rameau d'olivier vert peace and love tendance écolo, la grande mode, et l'ancien blason : « D'azur au navire contourné de trois mâts de sable, habillé d'hermine, flammé de gueules et voguant sur une mer d'argent », par le cheval des haras nationaux. Les 4 fruits (il faut les chercher...) symbolisant les 4 jumelages de la ville et enfin les 3 symboles du logo renvoyant au chiffre 3 très courant dans la culture celte.

Désosser l'histoire et la culture bretonne au prétexte de la moderniser

Certes la ville de Hennebont, qui a signé la charte Ya d'ar brezhoneg fin 2009 inscrit une lecture bilingue de Hennebont dans son logo mais l'ensemble revisite totalement des symboles forts et s'inspire de chartes fades, réductrices, assimilant une fois de plus les particularismes bretons dans une com' « à la Française ».

De l'argent public dépensé inutilement

Doit-on encore répéter que l'Association vexillologique et héraldique de Bretagne Bannieloù Breizh conseille gratuitement les communes pour éviter de tomber dans le logo sans âme et sans relief, le bleu et le vert, que l'on trouve partout. Penser que supprimer les armoiries de la commune fait plus moderne est totalement absurde car l'histoire profonde des villes réside dans ces mêmes armoiries. La création de logo aboutit une fois de plus à une dépense d'argent public inutile, à voir partout les mêmes couleurs et les mêmes motifs se répéter.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1840 lectures.
Vos 7 commentaires
  Yves Le Gonidec
  le Lundi 17 octobre 2011 17:51
Avis d'un professionnel du marketing : vraiment pas terrible ce logo. Dire que je fais de plus en plus de créations de nouveaux blasons, pour des grandes familles, des particuliers, associations etc. Les collectivités elles font le contraire : la mode n'est pas la mode, juste leur appréciation de la mode... décalée, injuste et parfois insultante ! Vive les blasons !
(0) 
  JLuc Le Floc'h
  le Lundi 17 octobre 2011 22:25
Hag ouzphenn-se ez eo deuet da vezañ añv Hennebont un añv nevez a "Henneb", war e seblant? Emaint o farsal e-bazh an ajañs-se! Ouaou!...
Sans compter le nouveau nom de Hennebont qui devient Henneb... C'est une blague? Is it a joke (e brezhoneg!)?
(0) 
  Pierrig Le Bihan
  le Mardi 18 octobre 2011 19:00
Nul à ch... Triste, fade, sans âme... Le logo n'est pas l'histoire. Quel gachis!
(0) 
  Maryvonne Cadiou
  le Mardi 18 octobre 2011 23:18
"Le nouveau nom de Hennebont qui devient Henneb", non ce n'est pas une blague, cliquez sur l'illustration (il faut toujours le faire, elles sont plus belles), vous l'auriez eue entière. Elle était juste à retailler aux normes ABP. C'est modifié.
(0) 
  Michel prigent
  le Mercredi 19 octobre 2011 06:30
C'est 'achement comtemporain ! Et dire que ça a du coûter 100 000€ !
Donc, si j'ai bien lu, à Hennebont, on élève des chevaux dans un château (peut-être devenu boucherie chevaline), il y a une rivière, une grande route et la mer n'est pas loin, de surcroit, on y cultive aussi l'olivier.
Mais c'est bien sur ! nous sommes à Bézier, ou Istres ou Perpignan peut-être ?
(0) 
  jean corre
  le Jeudi 20 octobre 2011 12:17
et vous ne dites rien sur le spermatozïde du logo du conseil régional !
(0) 
  ISABELLE COURTOIS
  le Lundi 31 octobre 2011 05:11
POUR MA PART, JE TROUVE CELA TRES PORTEUR, TRES FRAIS !
BRAVO POUR VOTRE POSITIONNEMENT ...
VIVE LE XXIème SIECLE !
FAITES FI DE CETTE QUERELLE DES ANCIENS !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.