Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Propositions de Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle
Nous publions un communiqué reçu à la rédaction concernant les premières assises des langues de France qui se sont déroulées à Paris/Paris en fin de semaine dernière. Une manifestation organisée par le Ministère français de la Culture à laquelle la Bretagne était présente avec des représentants de Diwan Breizh et
pour ABP le 19/10/03 16:23

Nous publions un communiqué reçu à la rédaction concernant les premières assises des langues de France qui se sont déroulées à Paris/Paris en fin de semaine dernière. Une manifestation organisée par le Ministère français de la Culture à laquelle la Bretagne était présente avec des représentants de Diwan Breizh et du Conseil Culturel. Les propositions suivantes émanent de l'Association Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle (cf coordonnées ci-dessous) créée en 1968 dont le but est de défendre et de promouvoir la langue régionale alsacienne grâce à des débats, des conférences, une revue trimestrielle, des rencontres, etc... PRINCIPES * Aucune possibilité de survie des Langues de France sans reconnaissance constitutionnelle et législative. Les langues régionales doivent être reconnues comme faisant partie de l’identité nationale par la constitution. La loi doit donner une définition des langues régionales et leur assurer une protection juridique. * L’Etat et les collectivités territoriales doivent être garants de la sauvegarde des langues régionales et du bilinguisme français-langues régionales. Au niveau national, un organisme consultatif et documentaire est chargé de proposer au gouvernement les mesures générales en faveur des langues régionales et du bilinguisme français-langue régionale et de l’informer sur l’état des différentes langues. * Création d’un établissement public régional à caractère documentaire chargé de réfléchir, proposer, assurer le suivi, conseiller, vérifier, évaluer les actions en faveur de la langue régionale. * La Région est coordinatrice des actions ; elle a la possibilité de déléguer cette compétence avec les moyens adéquats à un département, une ville, un organisme intercommunal lorsque la langue a une assise territoriale réduite. * La participation à la sauvegarde, au développement et à l’utilisation des langues régionales à base territoriale s’impose à tous les organismes publics: services de l’Etat, collectivités territoriales, établissements publics dans le cadre de leurs domaines de compétences. * Tout contrat de développement local doit comporter des mesures en faveur de la langue régionale Les programmes d’action des collectivités territoriales susceptibles de concerner directement ou indirectement la langue régionale seront soumis préalablement pour avis à l’établissement public régional en vue d’intégrer la sauvegarde de la langue régionale dans les objectifs poursuivis DES MESURES LEGISLATIVES EN FAVEUR DE L’ENSEIGNEMENT * Reconnaissance par la loi du droit individuel à l’éducation à titre partiel dans la langue régionale à l'occasion des activités scolaires et éducatives ,à titre obligatoire dans les zones historiques et facultatif dans le reste du territoire. MEDIAS * Région par région, mise en place de fonds publics d’aide à la production audiovisuelle et cinématographique d’œuvres originales de qualité en langue régionale. * Une partie de la redevance audiovisuelle doit être affectée régionalement à la diffusion d'œuvres en langue régionale. Le service public doit avoir des obligations claires pour les temps et créneaux horaires réservés aux émissions en langue régionale au niveau des cahiers des charges. * Le réseau hertzien numérique doit réserver dans chaque région des fréquences à des télévisions locales en langue régionale à l’initiative notamment des instances régionales ou d’associations culturelles. EDUCATION * Dans les zones historiques des langues régionales, l’enseignement est offert selon trois modalités : o Méthode semi-immersive (bilingue paritaire)dès l’accueil en maternelle et jusqu’au baccalauréat o Méthode immersive comportant à certaines étapes de la scolarité un enseignement majoritaire en langue régionale. o 3 heures généralisées dès l’accueil à l’école maternelle selon un mode conversationnel. Ces enseignements ne sont pas placés en situation de concurrence avec d'autres langues. * Extension des enseignements bilingues en langue régionale aux enseignements techniques et professionnels et aux CFA. * Pour tous les élèves de l’école primaire, introduction de notions sur l’histoire linguistique et culturelle de leur région. * Aide de l’Etat aux livres et manuels et livre du maître en langue régionale pour les différentes formes d’enseignement. * Aide de l’Etat à l’édition de livres pour enfants et pour la jeunesse en langue régionale. * Aménagement de la formation initiale et continue des enseignants du 1er et du second degré et délivrance pour partie de cette formation dans la langue régionale d’enseignement pour ceux appelés à enseigner dans cette langue. * Création de diplôme d’animateur et de directeur de centre de loisir avec ou sans hébergement en langue régionale ou bilingue français-langue régionale (BAFA). * Conception et édition avec l’aide de l’Etat / Ministère de la Culture/Ministère de l'Education et des collectivités territoriales de matériel pédagogique autre que les livres (cartes géographiques, historiques, linguistique, musique, chant, jeux de société, images murales, CD roms éducatifs). CULTURE * Un soutien financier renforcé aux spectacles vivants réalisés en langue régionale pour compenser le nombre restreint des publics potentiels (aide compensatoire). * Soutien à l’écriture en langue régionale visant à récompenser des ouvrages littéraires, scientifiques ou historiques et des ouvrages thématiques. * Aide financière à la diffusion des ouvrages réalisés intégralement en langue régionale ; * Octroi d’aides complémentaires de l’Etat à la presse régionale écrite quotidienne, hebdomadaire ou autre, conditionné par la présence de la langue régionale dans les journaux et revues diffusées dans les zones historiques concernées. TOPONYMIE * Mise en place de commissions consultatives de toponymie régionales, départementales et communales ou auprès des préfets : o pour réfléchir afin que l’évolution de la toponymie ne se fasse pas au détriment des langues régionales o en vue de sauvegarder les appellations historiques en langue régionale et de favoriser les nouvelles terminologies en langue régionale. SIGNALETIQUE BILINGUE La mise en place par les collectivités publiques, de signalétique bilingue à l’intérieur comme à l’extérieur des bâtiments et sur la voie publique, doit être encouragée par les préfets. A cet effet, les renouvellements ou les extensions de signalétique nationale, régionale, départementale ou locale seront soumis à un organisme consultatif de terminologie placé auprès des préfets ou des collectivités. Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle 5, Boulevard de la Victoire 67000 STRASBOURG (voir le site)

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons