Propos de François Hollande sur la Réunification de la Bretagne : une véritable provocation !

-- La réunification --

Communiqué de presse de Christian Troadec
Porte-parole: Christian Troadec

Publié le 27/05/14 14:26 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Si les propos prêtés à François Hollande dans le journal La Tribune devaient se confirmer, il ne s'agirait ni plus ni moins d'une véritable déclaration de guerre aux tenants de la Bretagne à 5 départements et de ce que François Mitterrand avait appelé « la réparation historique ». Le Président de la République aurait en effet indiqué au Premier ministre, Manuel Valls, qu'il ne souhaitait aucune modification des frontières régionales. La Bretagne ne pourrait donc pas intégrer la Loire-Atlantique seule, car seraient uniquement acceptées les fusions de régions en bloc !

Cette déclaration intervient alors que la population des cinq départements bretons, sondage après sondage, souhaite la réunification de la Bretagne, alors que des milliers d'élus et des centaines de collectivités bretonnes ont signé des v½ux pour la réunification, alors que des synergies économiques, sociales et culturelles sont évidentes et fortes entre les cinq départements bretons ! Cette déclaration fait aussi suite aux propos de quelques notables et barons socialistes de Brest, Rennes, Saint-Nazaire et Nantes qui se permettent de rejeter cette envie de réunir l'ensemble des départements bretons et pire, veulent entériner la disparition de la Bretagne dans une construction grotesque allant d'Ouessant au Mans.

Les arguments avancés par ces maires PS sont d'une indigence notable s'appuyant uniquement sur les coopérations entre villes et interrégionales: on ne peut leur poser qu'une seule question : en quoi la réunification de la Bretagne empêcherait-elle ces coopérations ?

La vérité est que ces notables et barons socialistes ne souhaitent que défendre leur pré carré au détriment de la Bretagne et qu'ils sont prêts à tout pour éviter une Bretagne réunifiée.

A l'heure de la réforme territoriale, la seule solution qui réponde aux enjeux économiques, sociaux et culturels des Bretons est la réunification des cinq départements bretons.

Toute autre réponse serait considérée comme un affront, voire une réelle déclaration de guerre, si les propos de François Hollande dans le journal La Tribune devaient se confirmer.

Christian TROADEC

Maire de Carhaix

Conseiller général du Finistère

L'article de La Tribune: (voir le site)

Cet article a fait l'objet de 1815 lectures.
mailbox imprimer