Projet : « Il est une voie l’Europe »

-- Europe --

Communiqué de presse de Cercle Europe Citoyennetés et Identités
Porte-parole: Emmanuel Morucci

Publié le 19/04/21 20:26 -- mis à jour le 20/04/21 11:31

Né à la pointe de Bretagne en 2019 et co-fondé par Emmanuel Morucci et Marie-Laure Croguennec, le CECI poursuit son développement et compte aujourd’hui des contributeurs dans toute la France et en Europe (Ukraine et Lettonie).

Expliquer pour comprendre l’Europe

L’année 2020 a considérablement modifié les plans, compte tenu de la crise sanitaire et des confinements, mais cela n’a pas empêché le CECI d’être très actif et visible sur la scène européenne. C’est au travers de son site internet et des réseaux sociaux que le Cercle a étendu son action, publié, organisé, participé et contribué à des webinaires et des réunions européennes sur des thèmes aussi divers que le Brexit, la situation ukrainienne, l’éthique, l’euro, etc. Il a également diversifié et augmenté son public et ses contributeurs : conférenciers pour la Commission européenne, journalistes, universitaires, étudiants, experts, cadres d’entreprises, enseignants... Il agit en lien avec d’autres organisations et think-tanks européens.

Le projet « Il est une voie... l’Europe » s’inscrit à la fois dans le cadre de la Journée de l’Europe, de la Conférence pour l’Avenir de l’Europe et de la préparation de la Présidence française de l’UE en 2022.

Il se déroulera en deux phases : la première, ouverte au public (en présentiel et/ou à distance en fonction des contraintes sanitaires), au printemps en s’appuyant sur la Journée et le mois de l’Europe au travers d’ateliers et rencontres citoyennes, conférences et débats, et la seconde à l’automne avec un important séminaire d’étude qui débouchera sur une contribution destinée aux institutions de l’Union européenne et au Secrétariat d’État en charge des Affaires européennes.

Voir aussi :
mailbox imprimer
Observatoire et think tank, le Cercle Europe Citoyennetés et Identités s’intéresse aux modalités de mise en œuvre de la citoyenneté européenne sur les différents territoires, et prend en compte par une analyse les identités multiples qui caractérisent les personnes.
L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.