Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Projet de fusion des Pays-de-la-Loire et du Poitou-Charentes Une nouvelle provocation des barons du PS ! Re zo Re ! Trop c'est trop !
En annonçant l'idée d'une fusion de la région bidon des Pays-de-la-Loire avec la région Poitou-Charentes, le président PS des Pays-de-la-Loire, Jacques Auxiette, et quelques autres barons socialistes jouent la
Christian Troadec pour Christian Troadec le 21/05/14 11:11

En annonçant l'idée d'une fusion de la région bidon des Pays-de-la-Loire avec la région Poitou-Charentes, le président PS des Pays-de-la-Loire, Jacques Auxiette, et quelques autres barons socialistes jouent la carte de la provocation en prenant en otage Nantes et la Loire-Atlantique dont ils refusent le rattachement à la Bretagne. C'est un jeu dangereux et irresponsable au moment où le peuple breton peut légitimement entrevoir le retour à la cohérence d'une Bretagne historique, amputée du pays nantais sous le maréchal Pétain.

François Hollande et Manuel Valls ont suscité, en annonçant le « big bang » territorial, de véritables espoirs. Une nouvelle déception dans ce domaine aurait des conséquences graves et imprévisibles. Le PS en portera l'entière responsabilité. De l'annonce de la volonté de la réparation historique de François Mitterrand en 1981, jamais mise en ½uvre, à ce coup de poignard dans le dos, la coupe est pleine ! Re zo re ! Trop c'est trop comme on dit en breton !

D'ores et déjà les Bretonnes et les Bretons attachés à l'unité de la Bretagne peuvent montrer leur mécontentement en votant dimanche aux élections européennes pour la liste « Nous te ferons Europe » qui préconise plus de Bretagne dans une Europe différente.

Christian Troadec,

Maire de Carhaix

Conseiller général du Finistère

Nous te ferons Europe (voir le site)

Voir aussi :
Vos 2 commentaires
Mickaël COHUET Le Mercredi 21 mai 2014 18:39
Il va bien falloir un jour nommer les choses par leur nom.
Ce projet imbécile en apparence, s'il devait voir le jour, s'inscrit parfaitement dans la logique du PROCESSUS ETHNOCIDAIRE dont nous sommes victimes depuis cinq siècles par les représentants de l'État français. Les Bretons sont légitimistes à l'égard de ce dernier parce qu'ils n'ont pas accès à leur très riche histoire.
Je suis persuadé que si l'Histoire de Bretagne était enseignée dans les collèges et/ou les lycées des cinq départements, nous n'en serions pas là.
« Trois causes qui ne meurent pas par abandon : les causes d'un imbécile, d'une oppression, et d'ignorance ».
Triade irlandaise
(0) 

Florence Le Moigne Le Jeudi 22 mai 2014 12:17
@ MiKaël : d'où l'intérêt de vulgariser l'histoire de la Bretagne : commençons pas offrir autour de nous "le petit livre bleu de la Bretagne" de Louis Melennec (96 pages - 6,50 euros) à notre famille, à nos amis : ils y prendront goût et finirons pas se plonger dans "Toute l'histoire de la Bretagne" chez Skol vreizh.(864 pages - 39 euros)
L'histoire de la Bretagne est riche, passionnante, ancienne.
Connaître l'histoire de notre pays est une chose, la faire connaître autour de nous en est une autre tout aussi intéressante !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons