-- Festivals --

Producteurs de culture depuis 35 ans : Diwan Banaleg

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 12/03/17 10:40

Le calendrier du fest-nozeur cornouaillais ne varie pas : en mars, déguise-toi avec les pilhoù de la maison pour aller rejoindre tes potes de Diwan Banaleg !

Créativité partout et sur tous les fronts : à l'école, qui compte maintenant 70 têtes blondes, dans la cour avec les six billigs sur feu de bois que les parents ont installées, concours oblige ; sur le totem coloré du centre de la ville, sous le chapiteau, sur le visage des maquillés, sur la tête des coiffés par M. Nantel, et dans la salle de fest noz, avec le couple de cochons offrant des bonbons à la graisse de porc et du pâté Henaff, avec les «trash and trad» en dentelles et percings...

Et quand sur scène se succèdent enfants et adultes, musiciens et chanteuses, la maîtresse de l'école déguisée en pingouin chantant, accompagnée à la guitare, la gwerz de Storlok relookée par Rozenn Taleg pour Kernitron al Lann «Gwerz Plogo», les danseurs en redemandent. Et la gavotte... Du patrimoine, le fest-noz ? Une langue est morte quand on la conserve au lieu de l'inventer. Ici, on l'inventerait, plutôt...

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.