Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Procès en appel à Paris. France Soir fait de la désinformation
Sous le titre Procès interrompu", ”le quotidien “France Soir”, dans son édition du jeudi 20 novembre 2008, a présenté les trois militants indépendantistes bretons comme ayant déjà été condamnés pour l'attentat meurtrier contre le restaurant McDonald's de Quévert
Klaod An Duigou pour CARB le 21/11/08 8:23

Sous le titre "Procès interrompu", le quotidien "France-Soir", dans son édition du jeudi 20 novembre 2008, a présenté les trois militants indépendantistes bretons qui comparaissaient devant la Cour d'Assises d'Appel (spécialement composée) de Paris, comme ayant "déjà été condamnés pour l'attentat meurtrier contre le restaurant McDonald's de Quévert (Côtes-d'Armor), le 19 avril 2000, où Laurence Turbec, employée du fast-food, avait été tuée dans l'explosion de la bombe".

L'arrêt de la Cour d'Assises spécialement composée de Paris, rendu en première instance le 26 mars 2004, est très clair :

"il résulte de la déclaration de la Cour, que Christian Georgeault - n'est pas coupable des faits" (...) de complicité de dégradations, détériorations volontaires commises le 19 avril 2000 à Quévert et ayant entraîné la mort de Laurence Turbec",

"il résulte de la déclaration de la Cour, que Pascal Laizé n'est pas coupable des faits" (...) de complicité de dégradations, détériorations volontaires commises le 19 avril 2000 à Quévert et ayant entraîné la mort de Laurence Turbec",

"il résulte de la déclaration de la Cour, que Gaël Roblin n'est pas coupable des faits" (...) de complicité de dégradations, détériorations volontaires commises le 19 avril 2000 à Quévert et ayant entraîné la mort de Laurence Turbec".


Non seulement cet arrêt est clair, mais en plus il est disponible et facilement trouvable sur Internet :

(voir le site)

La Coordination Anti-Répressive de Bretagne est particulièrement indignée face à une déformation aussi manifeste d'une décision de justice sur un sujet aussi grave.

Pour la Coordination Anti-Répressive de Bretagne, le porte-parole, Klaod an Duigou

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1148 lectures.
logo
Coordination Anti-Répressive de Bretagne. La CARB est la réunion des comités anti-répression qui sont nés suites aux vagues d’interpellations survenues en Bretagne depuis le 30 septembre 1999. Des comités anti-répressifs existent dans plusieurs villes de Bretagne, en Occitanie et aussi en région parisienne.
Voir tous les articles de CARB
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons