Présidentielle premier tour : Hollande devant Sarkozy

-- Elections 2012 --

Le premier tour de l’éléction présidentielle vient de s’achever dans les bureaux de France métropolitine et a été marqué d’une forte participation estimée à 80% et qui a profité à la gauche. Hollande est en tête, suivi de Nicolas Sarkozy que talonne Marine Le Pen.


Les résultats de plusieurs communes bretonnes sont parvenus à l’Agence Bretagne Presse. Côté participation, Aigrefeuille-sur-Maine, en Loire-Atlantique, se démarque avec 90.48 de participation. Côté résultats, la Bretagne vote nettement pour François Hollande (25%), puis pour Nicolas Sarkozy (18%), Marine le Pen (16%), Mélenchon (15%), Bayrou (8%) étant à la traine. Eva Joly dépasse les 5%. Le raz-le bol de la crise et des actions de l’actuel président l’emporte, donc, même sur la raison et l’intérêt des Bretons.

Malgré le couvre-feu ordonné par les autorités de surveillance du scrutin, les estimations ont filtré dès 12 h 40, publiées par Radio Bruxelles, puis par Radio-Londres à 17 h, le soir, la radio Romandie et RTBF, relayées par Twitter et Facebook. Libération, qui avait promis de briser le black-out à 18 h 30, a reculé à 18 h 44 devant l’importance de l’amende de 375.000 € et le fait que cela avait été largement fait par les internautes et les médias étrangers (libres, eux) même si elle conteste leurs chiffres. François Hollande atteint le score record de 57% en Guadeloupe (voir le site) , contre 23.40% à Nicolas Sarkozy, la générosité promise envers l’Outremer a peut-être joué un rôle.


A BREST dont les résultats viennent d'être publiés (voir le site) le vote Hollande est en tête sans surprise (37.41%), Sarkozy à 21.62% suivi de Mélenchon 12.52% que talonne Marine le Pen à 11.52%, Bayrou ne dépassant pas les 10% à 9.90%.

A Notre-Dame des Landes, Sarkozy est en tête à 22.20%, talonné par François Hollande à 20.9%, Marine le Pen (15.9%), Mélenchon (15.09%), et Bayrou qui atteint 14.45%.. Paimboeuf envoie François Hollande à 31.41%, Nicolas Sarkozy à 20.46%, Marine le Pen à 16.97%, Mélenchon à 14.08%, Bayrou loin derrière à 9.03%, Eva Joly ne dépasse nulle part les 5%.. Dans le Pays de Retz, à la Plaine sur Mer, la bipolarisation est plus forte encore, avec François Hollande à 28.66% et Sarkozy à 27.75% puis derrière Marine le Pen (16.14%), Mélenchon à 10.86% et Bayrou à 9.05%. A Nantes Hollande est clairement majoritaire, suivi de Sarkozy et de Melenchon, à distance. Bayrou suit et Marine le Pen n’est qu’en 5e position. Les résultats de Saint-Nazaire sont comparables à ceux de Brest : 37.95% pour Hollande, 19.65% pour Sarkozy, 15.05% pour Mélenchon, 11.61% pour Marine le Pen et à peine 8.76% pour Bayrou.


En France, le Gard entre dans l'histoire en étant le premier département à mettre en tête de ses suffrages Marine le Pen (25.5%, 106 646 voix) contre 103 927 voix et 24.9% pour Nicolas Sarkozy. Mais ce n'est pas là que Marine le Pen atteint des sommets : dans le Vaucluse (2e), elle collecte 27%, en Meuse 25.8%, en Corse-du-Sud (2e) 25.7%, dans l'Aisne 26.3% et dans le Pas-de-Calais 25.5%. Le vote Marine le Pen reste celui de la moitié est de la France, mais convertit la Normandie (16% dans la Manche et le Calvados, 20% dans l'Orne) et la Sarthe (19.2%), les régions de l'Ouest (Bretagne, Anjou, Maine breton, Haut et Bas Poitou y restent rétives.


Les hauts scores de Marine le Pen pèsent sur ceux de Mélenchon, qui ne dépasse pas les 12% dans le Nord-pas-de-Calais. Dans l'Ariège (16.9%) et les Hautes-Pyrenées (15.2%) il cartonne en revanche et se classe 3e, de même que dans les Alpes de Hautes-Provence (15.1%) et le Puy-de-Dôme (14.2%). Ce vote d'adhésion du Massif central et du suc-ouest s'arrête à peu près dans le Berry (13.8%) puis devient urbain et marque le pas par rapport à l'autre extrême.


Plusieurs départements envoient Bayrou à la 4e place, notamment l'Ille et Vilaine et le Morbihan. Mais aussi l'Anjou (12.8%), le Maine Breton autrement appelé Mayenne (13.8%), la Vendée (12.1%), le Haut-Rhin (11.4%), l'Aveyron (12.6%), le Cantal (11.2%)et les Pyrenées-Atlantiques (15.7%)où il culmine et se trouve 3e. Dans beaucoup de département la concentration des votes a joué contre lui.


Sur la carte éléctorale du vote vert, la Bretagne se détache nettement. Précurseurs du vote vert, les Bretons ont répondu présent (nous lire par ailleurs ici (voir notre article) ) . Se détachent aussi le Haut-Rhin, les deux départements de la Savoie et ceux du Grand Dauphiné. Ainsi que les Pyrenées Atlantiques et l'Ariège, déjà citées par ailleurs. Sur la carte du vote Dupont-Aignan, la Bretagne unie se voit aussi, mais en creux. Il cartonne (en-dessous des 3%, tout est relatif) dans l'Orne, la Haute-Marne, les Vosges. Vosges et Lorraine qui réussissent aussi à Poutou, avec la Gironde dont il vient et les Pyrenées Atlantiques. Nathalie Arthaud s'en sort mieux dans le Nord et la Picardie, et Cheminade collecte ses quelques milliers de voix un peu partout, mais surtout en Alsace-Lorraine.

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1208 lectures.
mailbox imprimer
Étudiant en droit-histoire expatrié en orléans, passionné par l'histoire et le patrimoine de la bretagne. s'intéresse aussi à l'économie bretonne et à l'actualité de loire-atlantique.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.