Présentation du nouveau roman de Michelle Brieuc "Le bar de l'Odéon"

-- Littérature --

Agenda de I.R.
Porte-parole: Isaline REMY

Publié le 6/07/21 19:57 -- mis à jour le 06/07/21 21:15
52970_1.jpg
Couverture du livre de Michelle BRIEUC

Samedi 24 juillet 2021 de 10 h à 12 h, à Quay Worker 6, rue de Dol à Saint-Quay-Portrieux, Michelle BRIEUC, présentera, lors de l'atelier d'écriture de l'Académie des Lettres, son dernier roman intitulé : "Le bar de l'Odéon" Editions des Falaises. Il sera un exemple de création pour toutes celles et tous ceux qui abordent l'écriture avec passion et Michelle pourra les conseiller s'appuyant sur son expérience et son talent.

Connaître l'auteur :

Michelle Brieuc, Consultante en communication et relations internationales, a suivi plusieurs missions : Parlement européen, Journal Sud-Ouest, sous-traitance aéronautique (salon du Bourget 1994) ; Université Bordeaux III, Mairie de Bordeaux, Direction générale des Affaires culturelles où j'ai participé au développement culturel et patrimonial de la ville. Parallèlement à ces activités, l'auteur s'est construit autour de nouvelles pour lesquelles elle a obtenu de nombreux prix. Un regard sur la vie qui passe, la force des souvenirs et comment voir au-delà de son regard pour apaiser son âme. L'auteur est aussi conférencière (art, histoire, culture, société et elle est très attachée à la Bretagne où elle vit).

Résumé de l'histoire :

Au coeur de Saint-Germain des Prés, le Bar de l'Odéon concentre les éléments de l'amour partagé par Boris, metteur en scène réputé autant que vénéré, et Aline, jeune comédienne, forte de son talent balbutiant. Malgré leur différence d'âge et les règles établies par Boris, aucun obstacle n'entrave ce lien particulier partagé dans une correspondance assidue qui pimente la force de leurs sentiments. Boris, auréolé de mystères, accompagne Aline dans ses ambitions de jeune comédienne, impatiente " du " rôle qu'enfin Boris lui attribue. Au moment où elle croit l'atteindre, la disparition brutale de Boris porte un coup fatal à son enthousiasme et fait basculer ses illusions. Cet évènement brise la vie d'Aline en plein élan, ses rêves se désagrègent et sa réalité n'est plus que blessures. Mais, mue par la violence de sa passion, elle s'engage, seule contre tous, dans une recherche risquée. Se battre contre l'opacité des secrets qu'elle veut élucider est sa façon de défier l'injustice de la vie pour se confronter au passé de Boris. De par les éléments troublants qui vont émerger, elle découvrira sa personnalité et ses secrets aussi. Dès lors, apprivoiser l'absence et ses souffrances lui permettra d'affronter la vérité, déstabilisante mais inéluctable. La voie de sa guérison, jonchée de rebondissements, sera à ce prix. Faisant front, grâce à la force indestructible de son amour pour Boris, elle parviendra à dominer les multiples épreuves. De son horizon fissuré, au terme d'ombres sombres, Aline captera à nouveau la lumière qui finit toujours par jaillir et poser sur les émotions de nouvelles sensations.

Lorsque le coeur est en feu et que les bleus chahutent l'âme, face aux heurts et malheurs de la vie, les revers du temps capricieux, fugace et éphémère, trament l'imprévu. Mais il reste l'espoir...

Contact : academiedeslettres [at] laposte.net (qui transmettra).

mailbox imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.