Première Breizh Mob place du Trocadéro à Paris

-- Cultures --

Communiqué de presse de VinciCom
Porte-parole: Relations presse VinciCom

Publié le 17/03/10 11:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Danses bretonnes, binious et drapeaux bretons..., sur la place du Trocadéro, à Paris, ce rassemblement spontané organisé par l'Office de tourisme de Lorient et le festival Interceltique de Lorient en prélude au grand concert de la Nuit de la Saint-Patrick le lendemain à Bercy

Depuis une semaine, l'info circule sur Facebook et My Space : jeudi 18 mars à 19 h l'esplanade du Trocadéro est le lieu de rendez-vous de la première Breizh Mob (Flash Mob version bretonne). Toute la communauté bretonne de Paris, les amoureux ou curieux de la Bretagne sont invités à danser un An Dro au son des binious et bombardes sur l'Esplanade du Trocadéro

A l'occasion du 40e anniversaire du Festival Interceltique de Lorient, les irréductibles Bretons champions de l'événementiel convivial ont imaginé avec leurs partenaires de l'Office de Tourisme, un rassemblement spontané place du Trocadéro.

Après la Breizh Parade, la Breizh Box, 1er coffret cadeau court séjour 100 % pur beurre concocté par l'Office de tourisme du Pays de Lorient, la première Breizh 'Mob, moment festif et insolite aura lieu à Paris devant la Tour Eiffel.

Près de 800 groupes affinitaires bretons sont d'ores et déjà constitués sur le réseau social Facebook, nul doute qu'ils seront nombreux jeudi prochain au Trocadéro à danser et à agiter des drapeaux bretons

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1326 lectures.
Agence de communication globale, relations presse/médias et production de contenus.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.