Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Michèle Kirry, prèfète de la région Bretagne et les apprentis en boulangerie.
Michèle Kirry, prèfète de la région Bretagne et les apprentis en boulangerie.
- Chronique -
prefecture de région bretagne
boulangerie et artisanat
Philippe Biet Par Biet le 29/01/19 18:04

Préfecture de région Bretagne

Boulangerie et artisanat

Ce mardi matin, la nouvelle préfète de la région Bretagne, Michèle Kirry, a rencontré les acteurs de la boulangerie et de l'artisanat brétilliens pour la traditionnelle galette des rois " Le métier de la boulangerie-pâtisserie participe au rayonnement de la France à l'étranger. Je pense que la baguette française sera bientôt reconnue au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco "

Jean-Maurice Monnier, installé à la Mézière, est président de la Fédération des artisans boulangers-pâtissiers d'Ille-et-Vilaine " Plus de 500 boulangeries animent le commerce de proximité dans le département. Il faut 2 jours pour faire une galette des rois dans les règles de l'art. Notre mission, enseigner le savoir-faire et le savoir-être. L'obligation d'imposer un jour de congé par semaine nous semble une nécessité pour favoriser le petit commerce "

Philippe Plantin, président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat d'Ille-et-Vilaine " La Faculté des Métiers de Ker Lann forme 2 000 apprentis dans 110 métiers, en collaboration avec la Chambre de Commerce. Notre rôle de connecteur s'accompagne de la difficulté de trouver des maîtres d'apprentissage ainsi que la réforme de la formation professionnelle et la loi Pacte à venir "

Voir aussi :
Philippe Biet est un journaliste indépendant basé à Rennes
Voir tous les articles de Biet
Vos 4 commentaires :
Pierre Robes Le Jeudi 31 janvier 2019 12:49
pour l'instant les galettes c'est Paris qui se les fourre et les bretons n'ont que les miettes
Les Préfets sont des Gouverneurs coloniaux que ce soit sous le régime des Empereurs Romains ou du colonialisme français. Il faut donc supprimer les préfets et tribunaux administratifs avec leurs juges dont la CEDH explique que ce ne sont pas de vrais juges car inféodés au pouvoir.
l'historien français, auteur du Roman national, Jules Michelet en 1831, le disait trés bien : "la Bretagne est une colonie, comme l'Alsace et les Basques, plus que la Guadeloupe "
(0) 

Alain E. VALLÉE Le Samedi 2 février 2019 19:03
Dans : "Fédération des artisans boulangers-pâtissiers d'Ille-et-Vilaine" et dans "Chambre des Métiers et de l'Artisanat d'Ille-et-Vilaine", "Ille et Vilaine" est bien un sujet. Ce sont effectivement tant les Boulangers-pâtissiers que l'Artisanat de l'Ille et Vilaine dont il est question.
Mais dans "préfète de la région Bretagne", - sans plus s'intéresser au mot "préfète" qui apparaît particulièrement inapproprié pour une respectable personne n'ayant normalement aucune fonction administrative officielle, - "Bretagne" (toujours pas réunie ! ) est un adjectif qualificatif, comme le seraient : rare, violette, céréalière, rapide, maritime, ... mais pas un nom. Donc ainsi formulée par l'Etat lui-même, la Bretagne n'existe pas !
Elle est pourtant, elle est bien vivante mais méprisée.
Tout ceci est désolant et montre encore une fois l'invraisemblable décalage existant entre l'Etat tel qu'il se représente, non seulement les fumeux et bureaucratiques "territoires de la République", mais la France et ses citoyens, leur vie et l'histoire.
AV
(0) 

Jakez Lhéritier Le Samedi 2 février 2019 20:25
Bien d'accord pour la suppression des sous préfectures,préfectures et super préfecture de régions bidons
Cela ferait des économies en personnel et des batiments pour des bureaux,des logements,des écoles divers.
On a aussi à réformer les chambres de commerces et celles des métiers.Les regrouper sur la Bretagne Manche et sur la Bretagne Atlantique.
Redéfinir leurs rôles sur les implantations commerciales,les formations continues,professionnelles le développement à l'international (Equipes commando..)
(0) 

Alain E. VALLÉE Le Dimanche 3 février 2019 01:47
NB : Je ne savais pas que le représentant de l'Etat dans la région de la Bretagne était une Préfète. C'est à table ce soir que je l'ai su. Je pensais que dans l'article, il était question de l'épouse du Préfet.
Dès que j'ai appris la réalité, j'ai écrit dans "Contact", infra de la page d'accueil de "ABP", pour demander que mon commentaire supra, en partie inapproprié, ne soit pas publié. Mais ma demande n'a pas été prise en compte assez tôt.
Bref, une Préfète représente l'Etat dans la région de la Bretagne et, sauf que la Bretagne n'est toujours pas réunie, c'est très bien ainsi.
AV
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 6 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons